AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette

Aller en bas 

Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty09.02.19 10:56

Athénaïs & Juliette
La couverture ne fait pas le livre

Un coup de frein, un klaxon, suivi d’une insulte en espagnol…

Je serrais les dents en posant le pied sur le trottoir… Que ce soit à vélo ou à pieds, se déplacer dans cette ville pouvait être potentiellement dangereux… Ce serait plus facile en voiture, bien entendu, mais il fallait que j’économise un maximum et ne dépense pas tout l’argent que m’avaient légué mes parents. De toute façon, mon avocat n’accepterait jamais que j’acquière un moyen de déplacement, actuellement, alors que je pouvais me déplacer librement avec mon petit vélo et qu’au pire, il y avait le métro. Enfin, j’étais d’accord avec lui, j’avais juste besoin de mon vélo et de mes jambes.

Les pieds de nouveau collés aux pédales, je me remettais à circuler au milieu de cette jungle urbaine. Par chance, il n’y avait pas trop de monde pour le moment, le samedi étant un jour béni pour cela. A part faire attention aux quelques voitures, je n’avais pas trop de souci à me faire. Enfin… ça n’allait pas durer, lorsque je serais à la 5ème avenue, ce serait une autre paire de manches avec son défilé de taxis et de voitures. C’était ma destination de la journée et j’espérais avoir des réponses, moins évasives que « peut-être » ou un revirement de discours, le poste n’étant désormais plus libre.

Là, j’avais vu sur internet que plusieurs magasins sur la 5ème avenue recherchaient des vendeurs - dont une librairie - et j’avais décidé d’aller sur place, au lieu d’envoyer mon CV par mail… Bon, je n’avais pas de réelle expérience en vente et j’étais sûre et certaine que la vente de drogues n’était pas une qualification fort recherchée, quelque soit les revenus engendrés. Mais, sur un coup de dé, j’aurai peut-être l’énorme chance de ne pas tomber sur des gens sympathiques qui ne fronceront pas les sourcils à certains détails.

Au pire, j’avais prévu de me vider la tête en passant par Central Park après. Je n’aurai qu’à me défouler sur le carnet, rangé à côté du dossier contenant les nombreuses copies de mon CV. Les feuilles de papier allaient souffrir et les crayons allaient rétrécir de quelques centimètres, si les conversations se passaient mal…

Une demi-heure plus tard, j’étais au dernier magasin de ma liste : l’une des seules librairies de cette avenue, perdue au milieu des magasins de vêtements, de parfum et autres enseignes de luxe dont la simple vue des prix me faisait mal au portefeuille. J’entrais et me dirigeais rapidement au comptoir, la dernière feuille récapitulant mes compétences en main, pour demander à voir un responsable et déposer ce papier…

Pas de bol. Il n’était pas de bonne humeur. Dès que je mentionnais oralement - bien que ce soit spécifié sur mon CV - que j’avais un passé carcéral, pour annoncer directement la couleur et éviter de trop perdre mon temps, l’homme dans la quarantaine prit le papier, le chiffonna et le jeta. Au moins, c’était clair ! Mais il allait trop loin lorsqu’il me « demandait » - ordonnait, comme si j’étais son chien - de sortir du magasin tout de suite et en se montrant particulièrement insultant… Alors que j’avais eu dans l’idée de fouiner les rayons, pour me trouver de la lecture, payer et filer à Central Park.

« Woh, ça va, je vais juste regarder pour prendre un livre et vous le payer. Puis je pars !
- Qui me dit que vous n’allez pas m’en voler d’autres ? »

Je serrais la mâchoire en me retenant de passer par-dessus le comptoir pour lui attraper le col et lui taper la tête contre la caisse enregistreuse. Je ne me laissais plus si facilement avoir par la colère mais lorsqu’on me manquait de respect, que l’on me jugeait, il était difficile que je garde le contrôle. Mais je réussissais : la colère ne faisait que ronger l’être et le pourrir. Je passais alors simplement une main dans ma tignasse brune, prête à partir lorsqu’il me pressa de nouveau de partir, passant à la menace d’appeler la sécurité si je persistais à faire le piquet dans son magasin, tout en rajoutant quelques sous-entendus rabaissant par rapport à mon statut d’ex-prisonnière.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Juliette Upton
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY passionately
J'habite à New York depuis le : 24/01/2019 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : LadyBoss J'ai parlé au total : 305 fois et mon avatar est : La belle Lucy Hale ♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette 3313230758_1_17_ywud0Vib

Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : Agent de police dans la brigade des Stups En ce moment, je suis : divorcée avec Peter Upton J'habite dans : un loft avec : mon frère jumeau

Points : 0

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty09.02.19 17:16

Aujourd'hui, c'était ton premier de vacance car oui tu avais décidé de prendre deux semaines de vacance , tu le mérite bien.
Sincèrement, ton boulot n'allait pas te manquer, ni tes collègues va ! Et surtout pas ton idiot de patron , purée tu aura la paix royale chez toi à faire ce que tu veux .
Ton jumeau est parti au boulot et toi , tu as décidé que tu irais faire les magasins pour remplir ton dressing mais aussi ta bibliothèque.
Avec ce beau soleil qui illuminait ton salon, il était hors de question que tu reste cloîtré chez toi et te morfondre non non ! Tu prend ton sac, prend une petite veste pour ne pas attraper froid car après tout ce n'était pas encore le printemps et tu décide de marcher vers le centre en ville.

En général, tu n'es pas le genre de femme à faire les magasins car les habits t'importait peu mais il fallait avouer que ça te faisait du bien de te changer l'air.
Tu avais pris quelque pantalon avec des hauts et une robe qui avait attirer ton attention et puis tu pris une décision d'aller dans une libraire vers Manhattan.
Tu avais sur toi une petite liste de livre que tu voulais acheter et tu pars à la recherche de ses livres mais sans faire exprès, tu entend une discussion qui partait d'un sentiment de colère.
Tu vois le propriétaire de cet libraire et cette jeune femme qui apparemment déposer son CV pour du boulot, tu comprend vite que cette femme était en prison avant.
Cela t'insupporte que ce propriétaire puisse lui parler comme ça alors que tout le monde a le droit à une seconde chance de se rattraper alors tu décide de t'interposer et tu dis/
- Vous croyez vraiment que c'est bien de juger une femme sur son passé? Vous croyez que vous avez pas fais d'erreur dans votre vie? Il me serra facile de savoir si vous n'avez pas de casier judiciaire étant agent . Alors si j'étais vous , je présenterais vos excuses à cette femme .
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty10.02.19 18:09

Athénaïs & Juliette
La couverture ne fait pas le livre

J’allais tout simplement m’enfuir. Sortir d’ici, prendre mon vélo, me rendre à Central Park et évacuer mes ressentis négatifs sur le papier. J’aurai gratté durant plusieurs heures, avant de rentrer chez moi, plus légère que lors de ma sortie du magasin. Bref, j’allais éviter la confrontation et fuir. Certains auraient pu trouver ce comportement lâche, bien entendu, mais c’était ainsi que je fonctionnais, désormais.

Mais, comme les protagonistes d’histoire venant protéger les plus faibles, une femme vint s’interposer en faisant comprendre au vendeur qu’il était mal de me juger et qu’il devait s’excuser. La précision de son statut d’agent ne fit que rendre l’idiot de responsable pâle comme un cachet d’aspirine - il en aurait besoin, vu la haine et la colère qui avaient dû s’emparer de lui ces dernières minutes -.

Depuis ma sortie, j’évitais tout conflit, malgré ma tête aussi dure que le béton, tout simplement parce que ça pouvait mal finir et je devais éviter ce genre d’altercations. Mais en plus, ce n’était que de l’énergie dépensée pour que dalle… A part si, comme la femme agent venant d’intervenir, vous aviez des arguments de taille et qu’ils clouaient alors le caquet de votre interlocuteur.

Difficilement - mais ça, je m’en fichais -, l’homme s’excusa auprès de moi et prit congé de nous, en prétextant qu’il avait arrêté des tâches pour venir m’entendre et qu’il devait y retourner. Lorsqu’il se mit dos à moi, je ne pus résister que faire une grimace en lui faisant signe, me moquant ouvertement de lui mais en évitant qu’il revienne passer ses nerfs sur moi. Néanmoins, j’étais observée par la vendeuse qui était assez polie pour faire semblant de vérifier les articles disposés sur le comptoir et par l’agent de police.

Je toussais alors légèrement et me tournais vers ma « sauveuse », passant une main dans mes cheveux, légèrement gênée d’avoir été observée pendant ce comportement ouvertement gamine et inapproprié pour une femme de 30 ans… Ce n’était pas que j’avais une âme de gamine - même si j’aimais encore les dessins animés et ce genre de choses - mais quelque chose dans ma tête avait dit « fais ça. » et sans réfléchir, je l’ai fait… Heureusement que le mini Bélier dans mon crâne ne m’avait pas susurré de lui foncer dessus et l’envoyer voler…

« Hm, pardon. On se défoule comme on peut, comme j’aime le dire ! »

Je remontais le sac sur mon épaule, avant de présenter ma main à l’agente, un large sourire sur les lèvres. Il était normal de se présenter et de remercier à l’une des seules personnes que je rencontrais, ne me lançant pas des éclairs du regard parce que j’avais fait quelques erreurs dans la vie.

« Merci d’être intervenue. Je m’appelle Athénaïs Davies et vous venez de me redonner un peu d’espoir en l’humanité ! Et vous me permettez d'acheter un livre et de faire souffrir mon portefeuille ! »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Juliette Upton
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY passionately
J'habite à New York depuis le : 24/01/2019 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : LadyBoss J'ai parlé au total : 305 fois et mon avatar est : La belle Lucy Hale ♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette 3313230758_1_17_ywud0Vib

Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : Agent de police dans la brigade des Stups En ce moment, je suis : divorcée avec Peter Upton J'habite dans : un loft avec : mon frère jumeau

Points : 0

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty12.02.19 12:47

Tu n'étais pas le genre de femme à te mêler de ce qui te regarde pas mais de voir que cette pauvre femme se faisait limite insulter de voleuse ou autre par un connard qui se croyait supérieur à elle.
Tu n'aimais pas les jugements des personnes qui se croyaient tellement parfait alors oui cette femme dont le prénom est Athénais avait fais de la prison mais a-t-elle vraiment mériter qu'on la juge ainsi et qu'on la regarde comme ça ?
Tu avais foi en la justice parce que c'était ton boulot au quotidien et qu'il était normal pour toi de la défendre au risque des regards des idiots.
- Vous voyez que vous pouvez être un patron bien ! Que je vous entende plus juger les personnes ainsi parce que croyez moi que ça va pas le faire . On est d'accord?
Tu vois que le patron s'excuse auprès de la jeune femme et repars en prétextant des tâches à faire mais en entendant sa vendeuse elle, ne se gêne pas pour avoir un regard déplacé.
- Tu veux notre photo ? Je crois que tu as du travail il me semble.
Il faut dire que ça t'avait fait du bien de te défouler un petit peu car tu en avais bien besoin mais il serait tant que tu t'inscrive à une salle de sport avec option cours de boxe pour femme ayant un besoin d'exprimer tout ça.

- Salut enchanté en tout cas jolie prénom, je suis Juliette Upton et c'est tout à fait normal que je vous défende non?. Vous méritez une seconde chance et si les gens étaient pas bornés sur leurs jugement le monde serait beaucoup mieux croyez moi. Faite vous plaisir vous avez pris quoi comme livre ?
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty12.02.19 18:35

Athénaïs & Juliette
La couverture ne fait pas le livre

Rapidement, je me remettais la main dans la poche sans faire attention au fait qu’elle n’ait pas vu ma main tendue. C’était sûrement sous le coup de l’énervement… Je n’aurai pas voulu être la vendeuse, ni même le responsable ! A moi de faire en sorte de ne pas attirer les foudres de la femme appartenant aux forces de l’ordre.

« Enchantée ! Et merci ! Je pense surtout que mes parents devaient avoir lu un peu trop de récits homériques, en nommant leurs enfants. »

En effet, entre moi, Athénaïs, nom qui pouvait être vu comme un dérivé d’Athéna, déesse grecque de la stratégie de militaire, ainsi que d’autres choses. Cette divinité était censée représenter la sagesse et, peut-être que c’était l’une des raisons de l’origine de mon prénom. Les qualités que l’on pouvait dégager de la déesse - en omettant le côté sanguinaire et sexuel que les histoires antiques prenaient en général -…

A côté, ils avaient nommé leur second enfant Diana, hommage à Diane, dit Artémis chez les grecs. Elle était la déesse de la chasse, qui n’hésitait pas à transformer un jeune homme en animal si celui-ci avait eu le malheur d’aller l’observer durant sa baignade. Ironiquement, la Diana dont je me souvenais, lors de son adolescente, aurait pu être capable de ce genre de choses. Après ces années de harcèlement, elle avait fait un réel travail sur elle et prit un nouveau tournant où personne ne pouvait lui marcher sur les pieds… Comme moi, un bel exemple qu’elle fit, montrant aux autres qu’elle était devenue indépendante et forte, ignorant et rejetant sa sœur…

A ce souvenir, je sentis ma poitrine se serrer, mon estomac se nouer et les larmes prêtes à se rendre sur le bord de mes paupières, risquant de s’échouer le long de mes joues… C’était ma plus belle erreur, lorsque j’avais sombré dans cette folie délinquante… J’avais perdu mes parents, sans jamais pouvoir m’excuser pour tout ce que j’avais fait… Mais en plus, j’avais retourné ma propre sœur contre moi… J’avais perdu ma protégée, mon premier « amour », celle qui comptait plus que n’importe qui, à mes yeux. J’aurai pu me tuer pour la protéger… Je pourrais, désormais, refaire ça… J’espérais tant la revoir…

Mais ce n’était pas le moment ! Je devais me reconcentrer sur la jeune femme brune. Je secouais légèrement la tête vers les étagères de livres, n’ayant en fait aucune idée de ce que je pouvais m’acheter. J’avais raté tellement de sorties littéraires durant ces 10 années qu’il m’était impossible de le rattraper rapidement, à moins de lire au moins un ouvrage par jour…

« Oh ça, je ne peux pas vous contredire. Malheureusement, nous sommes tous étiquetés… Je pense que, même à 60 ans, on me fusillera du regard pour des erreurs de jeunesse ! ricanais-je, mi-amusée, mi-sarcastique, avant de reprendre plus sérieuse. Je n’ai aucune idée de ce que je vais acheter… Logiquement, je devrais commencer ‘’Les héritiers d’Enkidiev‘’ mais, en même temps, beaucoup d’autres séries sont sorties et ont l’air tentant ! Les derniers Stephen King, par exemple… Et vous, une envie particulière ? »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Juliette Upton
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY passionately
J'habite à New York depuis le : 24/01/2019 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : LadyBoss J'ai parlé au total : 305 fois et mon avatar est : La belle Lucy Hale ♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette 3313230758_1_17_ywud0Vib

Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : Agent de police dans la brigade des Stups En ce moment, je suis : divorcée avec Peter Upton J'habite dans : un loft avec : mon frère jumeau

Points : 0

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty15.02.19 15:08

Cette fille avait un jolie prénom qui donner l'impression d'avoir une signification importante, une petite touche de mythologie grec avec les déesses, les dieux.
Cette époque au temps des dieux et déesse te fascinait énormément et pour cause ton jumeau t'avait soûler avec ça .
- Justement, vos parents ont eu la bonne idée de vous appelez comme ça.
Tu avais impression que cette fille avait honte de son prénom alors qu'il était assez original à ton goût et très jolie à porter alors pourquoi en avoir honte ?

Après avoir remis la vendeuse et le responsable en place, tu te sentais soulager et pourtant, tu n'avais pas intention d'afficher la jeune femme mais c'était plus fort que toi, ton âme de héros revenait toujours . Tu ne supportais pas les jugements des gens qui se croit parfait que les autres, tu avais toujours le besoin de défendre les autres , c'était ton métier aussi.
Tu lui demande quel livre va-t-elle acheté et elle te répond plusieurs auteurs et titre de livre donc tu ne connais pas du tout à part Stephen King mais qui ne connait pas cet auteur donc ses livres dont les histoires font peur?! Toi même , tu n'as jamais eu le courage de les lires .
- Stephen King?! Je n'ai lu aucun de ses livres je suis plus basé sur les livres sentimental et plus particulièrement les livres d'un auteur français du nom de Marc Lévy vous voyez. Mais aujourd'hui je sais pas du tout ce que je vais prendre. Dite moi si ce n'est pas trop indiscret qu'avez vous fait comme acte pour avoir fais de la prison?.
Revenir en haut Aller en bas

Anonymous
❝ Invité ❞
Invité

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty16.02.19 18:23

Athénaïs & Juliette
La couverture ne fait pas le livre

Stephen King a toujours été mon auteur favori. Dans la bibliothèque carcérale, il y avait plusieurs ouvrages de cet auteur, perdu au milieu de grand classique shakespearien ou un de Zola. Je n’avais jamais autant lu, autant bouffé des bouquins à la suite. Quand on n’a pas grand-chose à faire, les livres deviennent nos sucreries préférées. Même les mouches deviennent même de petits acteurs, de petites comédies ou tragédies inventées dans des esprits esseulés et ennuyés…

« Je ne me souviens pas avoir lu du Marc Levy… Qu’a-t-il écrit comme genre de livres ? Par contre, je suis une grande fan de Stephen King ! J’ai commencé avec Cujo… Comment vous dire que j’ai du mal à l’idée d’avoir un saint-bernard comme chien, depuis ? Enfin, même si ça doit être super, avec ce gros nounours comme peluche dans le lit ! Mais ça ne rentre pas dans un studio… »

Je secouais la tête en me rendant compte que je m’éparpillais toute seule dans cette conversation. Même si, oui, se réveiller avec une grosse peluche, comme un saint-bernard ou un malamute, à ses côtés, ça devait être d’un douillet… Surtout en hiver. Et ça me procurerait un sentiment de sécurité autre, ça pourrait même m’éviter d’avoir peur soudainement, alors que le studio n’avait absolument pas changé en cinq minutes de temps…

Je déglutissais à sa question… Je la détestais mais tout le monde la posait. La curiosité était telle que peu de personne ne se retenait de la poser. Néanmoins, je pouvais les comprendre. J’aurai pu être une tueuse - bien que la drogue puisse provoquer des overdoses et que certains de mes anciens clients auraient pu en être victime sans que je ne le sache - ou une pédophile… Même moi, je n’aurai pas supporté être en contact avec ce genre d’individus… Même en prison, ils étaient très mal vu et pouvaient avoir des coups de la part des autres détenus.

« Eh bien… Je comprends, ce n’est pas indiscret même si je n’aime pas trop en parler. J’ai fait plusieurs erreurs, ado’. Vol, vandalisme… Mais j’ai été arrêtée et emprisonnée pour ventes de drogues. Je me suis rendu compte des conneries que c’était au moment où j’ai eu les menottes aux poignets et qu’il était trop tard en fait. »

J’allais vers l’une des étagères pour prendre un exemplaire de la pièce de théâtre « L’enfant Maudit », suite de Harry Potter que je n’avais pas encore eu la chance de lire, avant de me retourner, rajoutant à la hâte, à l’attention de l’agente de police :

« Mais je n’ai jamais consommé ! J’ai souvent trop abusé de l’alcool, mais je ne me suis jamais piquée ou roulé un joint ! »

Je posais mon second choix pour un recueil de contes et légendes amérindiens, tenant les deux ouvrages fermement contre moi et continuant la conversation avec ma sauveuse tout en parcourant les rayons du regard, qui devait être étincelant.

« Et vous ? pourquoi êtes-vous devenue agent de police ? »
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Juliette Upton
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY passionately
J'habite à New York depuis le : 24/01/2019 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : LadyBoss J'ai parlé au total : 305 fois et mon avatar est : La belle Lucy Hale ♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette 3313230758_1_17_ywud0Vib

Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : Agent de police dans la brigade des Stups En ce moment, je suis : divorcée avec Peter Upton J'habite dans : un loft avec : mon frère jumeau

Points : 0

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty22.03.19 11:14

Tu te doutais bien qu'elle ne connaîtrait pas l'auteur français en même temps d'après ses goûts , elle ne doit pas aimer les livres à l'eau de rose avec une touche d'action.
La jeune femme préfère les livres d'horreurs du style de Stephen King et tu n'as jamais lu un de ses livres, tu es beaucoup trop froussarde pour en lire un.
Tu ne comprend pas trop pourquoi la jeune femme te parle d'un saint bernard qui faut pas avoir dans son lit , fait-t-elle allusion à son livre ? Tu ne fais pas plus attention à ce petit détail qui pourrait mettre ton cerveau à l'envers.
- je vois ça, vous aimez d'autre auteurs ?

Il était l'heure des confidences pour vous deux surtout pour la jeune femme à lunette , c'est d'un naturel qu'elle te parle de son passé adolescente qui ignorer et a commis plusieurs délit qui l'ont emmené à la prison.
Tu sais trop bien que la prison ça sert de leçon à certain surtout pour les jeunes qui sont insouciant de leur vie, vol , vandalisme et vente de drogue. Sacré casier !
En entendant la jeune femme, tu vois que la prison lui as donné une sacré leçon qu'elle n'est pas prête à refaire et c'était bien le but.
Elle te demande la raison de ton métier et là tu te sens mal à l'aise de devoir raconter ta pauvre histoire.
- Mes parents étaient des gens riches mais des escrocs qui ont volé beaucoup de monde, je voulais devenir avocate à la base mais au vu de mon histoire familiale ce n'était pas possible. Je ressentais le besoin de protéger la population comme si je devais me pardonner des erreurs de mes parents.
Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé ❞

La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty
MessageSujet: Re: La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette  La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La couverture ne fait pas le livre - Ft. Juliette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» Le roi a fait battre tambour
» le livre rouge
» michelle martely se fait gifleret avilir en republique dominicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just New York :: New York is my dream city :: Manhattan :: Fifth Avenue-
Sauter vers: