AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Honest Mistake (Jenna)

Aller en bas 

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty03.01.19 20:46



J'avais commencé tranquillement ma nouvelle vie à New York. Je passais le week-end chez ma soeur jumelle pour apprendre à la connaître et pour en apprendre plus sur nos parents et notre famille. Le reste de la semaine, je le passais chez moi, dans mon petit loft. A vrai dire, je n'ai pas vraiment le temps de rester chez moi. Mon métier d'infirmière aux urgences du Memorial Hospital me prend beaucoup de temps ainsi que mes cours du soir pour le concours de médecine. Je m'habitue petit à petit à ma vie new-yorkaise. Je pense que je m'en sors pas trop mal. Le seul bémol dans ma vie appartient à mon passé. Mon mari n'a pas encore signé les papiers du divorce. Je ne sais pas ce qu'il attend. Après avoir passé plusieurs mois à me tromper et faisant ressortir le plus mauvais de moi, j'avais fini par le quitter en venant à New York. J'espérais qu'il comprenne la situation et qu'il signe les documents mais je n'ai pas de nouvelles de lui pour l'instant. Est-ce qu'il a vraiment décidé de m'embêter jusqu'au bout ?
honest mistake
Parce que Jenna ne sera pas la seule à me confondre avec ma soeur.
Je sais que grâce à lui j'ai trouvé ma passion. J'adore aider les autres. Je ne le savais pas avant de le rencontrer. Même si je l'ai aimé, maintenant que je sais qu'il m'a trompé, j'ai du mal à lui faire confiance. Nous avons bien essayé de refaire notre vie comme si rien ne s'était passé mais il avait recommencé. Je suis donc partie en changeant carrément de ville. A présent, je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre avec lui. Pour ne pas penser à mon divorce et à mes démons, j'ai finalement décidé de bouger de chez moi. Aujourd'hui, j'avais une journée de repos et je n'arrivais pas à me concentrer pour étudier. Abigail m'avait parlé d'un lieu où elle allait avec sa meilleure amie Ophelia quand elles étaient petites. C'était un coffee shop à Staten Island où les milkshakes étaient impressionnants et les cookies étaient géants. J'avais très envie de découvrir cet endroit. M'habillant chaudement d'un gros pull en laine et d'un jean, de bottines et d'un grand manteau d'hiver, je suis partie prendre le ferry dans l'après-midi. Je n'ai pas eu de mal à retrouver l'endroit que ma soeur m'avait si bien décrit. En entrant dans ce café, je me suis sentie à l'aise. C'était une bonne ambiance positive, loin de tous les touristes de la ville. Je me suis installée dans un booth en enlevant mon gros manteau et en arrangeant mes cheveux courts et blonds. C'était une des seules différences que j'avais avec ma soeur... en plus de mon tatouage sur le poignet. J'ai ensuite commandé un café pour commencer. Je m'imprégnais de l'endroit et rêvassait quand la serveuse m'apporta mon café. J'en bus une gorgée et j'ai failli la recracher. Il manquait du sucre. Je ne peux pas boire du café sans sucre... Ainsi, je me suis levée pour aller prendre du sucre sur le comptoir du coffee shop. En me retournant, j'ai bousculé une personne l'arrosant de sucre. J'étais confuse. Rougissant, je me suis excusée : « Je suis désolée ! Je ne vous avais pas vu ! »

_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty11.01.19 16:15

Honest Mistake
Hope Williams & Jenna Sullivan-Jones

Ce matin, Jenna avait rendez-vous avec une cliente qui habitait à Staten Island. Elle avait passé la matinée à discuter avec elle, de son mariage mais pas que, elles avaient aussi découvert une passion commune, le théâtre. Depuis peu, la blonde s’était pris de passion pour ce loisir et avait même commencé à jouer dans une troupe bien qu’elle ne soit qu’une débutante. C’était difficile pour elle que de se lâcher et de se laisser aller sur scène mais petit à petit, elle commençait à s’en sortir. Mais ça n’était pas encore assez, selon elle, il lui faudrait plus d’entraînement. Néanmoins, ça avait l’avantage de la sortir un peu de son train-train quotidien : boulot, maison, famille, amis. Elle voyait autre chose, une chose qui lui permettait de ne plus penser à sa vie à 100 à l’heure. Pour elle, c’était l’occasion de s’évader et de ne penser à rien d’autre qu’à son jeu. Evidemment, n’en étant qu’aux balbutiements, elle n’avait jamais de grands rôles mais cela lui suffisait pour l’instant. A chaque séance, en plus, ils avaient droit à de nouveaux jeux, exercices qui leur permettaient de mieux cerner ce qu’était la scène. Ainsi, après avoir parlé chiffon, décorations, nourritures et organisation, les deux femmes avaient passé la majeure partie de la matinée à discuter théâtre. Elle lui parla alors d’un coffee shop génial et réputé de la région. Bien qu’elle soit originaire de New York, Jenna n’avait jamais entendu parler de l’Island Coffee Shop mais cela ne durerait pas. Après avoir quitté sa cliente, Jenna décida de se rendre dans ce café, elle avait une petite fringale et avant de reprendre le métro pour rentrer au bureau, elle avait vraiment besoin de reprendre des forces. Alors qu’elle se trouvait au comptoir, commandant un milkshakes et un énorme cookie qui se trouvait en vitrine et qui lui faisait de l’œil, elle se tourna pour prendre une place. C’est à ce moment-là qu’elle fut arrosée de sucre par une jolie blonde qui passait par là. Regardant ce qui lui arriva, elle ne fit pas attention au visage de la jolie demoiselle. Ce ne fut que lorsqu’elle leva la tête pour répondre à la jeune femme qu’elle fut surprise… C’était Abigail, son amie sauf qu’elle n’avait pas la même coiffure…

« Ce n’est pas… ! Abi ? Qu’est-ce que tu fais là ?  »

Questionna la blondinette qui s’étonnait que son amie ne lui ait pas dit qu’elle allait se couper les cheveux… Son amie n’eut pas le temps de répondre qu’elle rajoutait :

« Tu t’es coupé les cheveux ? C’est splendide ! Tu es magnifique ! »

Et elle se pencha vers la jeune femme pour lui faire la bise, toujours persuadée qu’il s’agissait de son amie et non de sa sœur jumelle… Il n’avait pas encore laissé l’occasion à la jeune femme en face de se présenter…
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty14.01.19 17:58



Je pense que je me suis habituée à ma vie à New York. Je ne suis pas tout à fait une new-yorkais mais j'adore ma vie ici. Le fait de vivre à New York était totalement différent de vivre à La Nouvelle Orléans où j'avais mes habitudes et surtout mon mari. Lorsque je suis arrivée dans cette ville et que je l'avais rencontré, je me suis dit que j'allais me poser là-bas pour un long moment. Notre histoire d'amour était digne d'un conte de fées. Il m'avait littéralement sauvé la vie. Nous sommes tombés amoureux et nous nous sommes mariés. Malheureusement, les années de bonheur ont fait place à la routine.
honest mistake
Parce que Jenna ne sera pas la seule à me confondre avec ma soeur.
Même si je faisais tout pour lui, il n'était pas heureux. Il a fini par me tromper avec une autre femme. Plus j'attendais qu'il l'avoue, plus je sombrais dans la dépendance. Il a fait ressortir le plus mauvais en moi. Après avoir décidé d'être sobre, je lui ai pardonné... mais il a recommencé. Je ne peux donc plus lui faire confiance. Il faut aussi que je passe à autre chose. Tant que les papiers du divorce ne seront pas signés, je ne pourrai pas avancer dans ma vie. Je ne pouvais pas rester à La Nouvelle Orléans non plus. Le mieux pour moi était de vivre ma nouvelle vie ici à New York. J'avais de nombreuses années à rattraper avec mes frères et ma soeur. Le fait de venir à Staten Island dans ce coffeeshop me rapprochait un peu plus de ma soeur. Par contre, ce que je ne savais pas, c'était que je pouvais tomber sur une des connaissances d'Abigail. Je ne savais pas vraiment si ma soeur avait parlé de moi à ses amis ou non. A vrai dire, je ne lui avais pas encore posé la question. Nous étions dans une période d'ajustement où j'apprenais à la connaître et où elle apprenait à me connaître. J'étais donc assez confuse et embêtée que la jeune femme me prenne pour Abigail. Cela devait être assez perturbant car à part ma coupe de cheveux, j'avais la même voix qu'Abigail. J'espérais qu'elle me prenne au sérieux et qu'elle ne croie pas que j'étais en train de lui faire une mauvaise blague. « Je suis vraiment désolée ! Je ne suis pas Abby mais sa soeur jumelle ! » J'ai décidé d'attendre de voir sa réaction, toujours avec le pot de sucre dans la main.

_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty21.01.19 15:43

Honest Mistake
Hope Williams & Jenna Sullivan-Jones

« Je suis vraiment désolée ! Je ne suis pas Abby mais sa sœur jumelle ! »

La première réaction de Jenna face à cette phrase fut le fou rire, elle ne put s’empêcher de rire, pensant que son amie se moquait d’elle, qu’elle jouait sur le fait qu’elle s’était coupé les cheveux et qu’elle lui faisait croire qu’elle avait une sœur jumelle.

« Arrête Abi, je t’ai reconnue ! Je ne te connaissais pas aussi farceuse ! »

Dit-elle en regardant son amie, qui semblait, elle tout à fait sérieuse, elle n’avait pas l’air de rigoler. Jenna commençait à se poser de sérieuses questions, son rire se fit de plus en plus taiseux, se demandant si la jeune femme était sérieuse finalement. Non, ça n’était pas possible, si Abigail avait eu une sœur jumelle, elle le lui aurait dit, elle n’aurait pas caché un tel secret, pas à Jenna. Et dans quel but en plus ? Ca n’était pas une honte que d’avoir une sœur jumelle. Ok, ce serait étonnant et la blonde se demanderait comment les parents Carmichael avaient fini par laisser une jumelle de côté mais sinon, cela ne changerait rien à la vision qu’avait Jenna sur les Carmichael. Comme toute famille – surtout les familles new-yorkaises – elles avaient toutes leurs disfonctionnements mais ça ne changeait rien à ce qu’on était au fond…

« Sérieusement ? Tu n’es pas… Enfin, vous êtes sa sœur jumelle… Mais depuis quand ??? Enfin, est-ce qu’elle est au courant et si oui, depuis quand ? »

Jenna était déboussolée, tant de questions lui venaient en tête, à tel point qu’elle s’emmêlait les pinceaux.

« Excusez mon accueil familier mais je connais très bien Abigail, c’est une de mes meilleures amies et je pensais vraiment que vous étiez elle… C’est fou comme vous vous ressemblez, c’est fou ! »

Finit-elle simplement par dire, son café en main, toute bête…  
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty29.01.19 21:53



Depuis que je vivais officiellement à New York, je ne m'étais pas vraiment fait d'amis. Je sais que j'ai beaucoup de mal à faire confiance aux autres, que je dois travailler dessus mais je n'y arrive pas. Il y a toujours une part de méfiance qui s'est installée, surtout depuis mes années sur les routes. De plus, le fait de travailler en tant qu'infirmière aux urgences du Memorial Hospital avait compliqué la tache. Je ne sortais que très rarement et donc je ne faisais pas de rencontre. J'avais des horaires de dingue. Je ne m'en sortais pas vraiment. Je n'avais pas le temps de souffler un peu. Je n'étais pas encore totalement habituée à ma vie ici. Je pense qu'il me faudrait un peu de temps avant de pouvoir vraiment me faire une vie ici et pour me faire des amis.
honest mistake
Parce que Jenna ne sera pas la seule à me confondre avec ma soeur.
De toute façon, je pense que j'ai le temps. Je ne suis pas vraiment pressée. Pendant mes années sur les routes, j'ai eu beaucoup de mal à accorder ma confiance. Une fois que cette confiance était donnée, tout allait bien mais je me rendais compte qu'il y avait de la part des autres un "je-m'en-foutisme" quant à la conservation de nos liens. C'était bizarre car pour moi, une amitié est une relation qui se construit. A force de n'avoir que des relations amicales qui étaient à un sens, je me suis rendue compte que je devais faire attention aux liens que je devais avoir. Je me protégeais dans une carapace pour ne pas être blessée. Le seul à qui j'ai vraiment pu faire confiance était mon mari mais comme tout le monde, il a fini par me blesser et par faire sortir le pire en moi. A cause de lui, j'ai manqué de confiance et je suis tombée dans l'alcoolisme. Je me rendais compte, à présent, que ma soeur jumelle avait une vie bien remplie. J'espérais me faire autant d'amis qu'elle dans cette nouvelle ville. C'était toujours compliqué de débarquer dans une ville inconnue et d'essayer de se construire une vie. A part à La Nouvelle-Orléans, je pense que je n'avais jamais réussi. Je restais, cependant, optimiste. J'avais envie de faire ma vie dans la ville qui ne dort jamais. Le Coffee Shop était un bon endroit pour faire des rencontres. Je regardais cette inconnue qui se disait une des meilleures amies d'Abigail. Maintenant que je la regardais de plus près, je me rendis compte que j'avais vu sa photo sur le réfrigérateur de ma soeur. Je lui souris et dis : « A vrai dire, c'est une longue histoire.. » Je ne savais pas si je devais raconter mon histoire ni si Abigail avait dit quelque chose à propos de nous à cette inconnue. Tout était vraiment compliquée ici. « Au fait, je m'appelle Hope Williams. Enchantée de vous connaître,... »  

_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty05.02.19 10:59

Honest Mistake
Hope Williams & Jenna Sullivan-Jones

Cette histoire était dingue et jamais, au grand jamais, en se réveillant ce matin, Jenna aurait cru qu’elle rencontrerait la sœur jumelle d’Abigail. Depuis quand celle-ci était-elle au courant, si seulement elle était au courant ? Ce genre de situation n’arrivait que dans les films ou les romans généralement mais jamais, la blondinette aurait pu penser que cela arrive à l’une de ses meilleures amies. Et pourtant, la jeune femme en face d’elle était le portrait craché d’Abi et venait de lui assurer qu’elle était sa sœur jumelle. De millions de questions franchirent les lèvres de Jenna qui ne savait pas par où commencer pour lui poser des questions. Des questions qui mettaient peut-être dans l’embarras la jeune femme en face d’elle, peut-être qu’Abi n’était pas encore prête à parler de sa sœur jumelle à ses amies et sa sœur jumelle se retrouvait dans une situation où elle ne savait pas ce qu’elle pourrait lui dire ou non… La jeune inconnue sourit :

« A vrai dire, c'est une longue histoire.. »

Blondie comprit immédiatement, ce n’était pas à elle de tout lui raconter et Jenna respecta cela. Elle n’en demanderait pas plus, elle se contenterait de faire connaissance avec la jeune femme. La blonde n’en voulait pas à son amie de ne pas lui en parler, elle avait cette capacité à comprendre que, parfois, on avait besoin de temps avant de dire les choses. Au final, elle savait que l’avocate finirait par tout lui raconter. Tout n’était qu’une question de patience et Jenna n’en manquait pas. Ça n’avait pas toujours été le cas, adolescente, elle était d’un caractère plus impatient mais avec Valentin, elle avait dû apprendre la patience, apprendre à ne pas brusquer les gens et à aller au rythme de quelqu’un qui ne comprenait pas la réalité comme les autres…

« Au fait, je m'appelle Hope Williams. Enchantée de vous connaître,... »  

Finit par dire la jeune femme, elles ne s’étaient pas encore inquiétée de savoir comment elle s’appelait. Il fallait dire que la situation n’était pas commode, c’était clair et Jenna était un peu déboussolée…

« Je manque à tous mes devoirs, je m’appelle Jenna Sullivan-Jones. Je suis aussi enchantée de vous connaître ! »

Dit-elle en lui souriant, contente de faire une nouvelle rencontre. Jenna était quelqu’un de sociable et une nouvelle rencontre, quelle qu’elle soit, était une expérience agréable.

« Vous venez d’arriver à New York ou vous y habitez depuis longtemps ? Est-ce que ça vous embête si je vous tutoie ? »

Demanda-t-elle pour entamer une conversation plus centrée sur la jeune femme plutôt que sa relation avec Abigail. Après tout, Jenna avait envie de connaître la femme et pas sa relation avec Abi, même si elle était un peu curieuse de la situation qui se présentait à elle…
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty13.02.19 16:42



Je n'étais pas totalement habituée à être reconnue dans la rue pour quelqu'un que je ne suis pas. C'était un peu comme si j'étais le sosie d'une célébrité et que je ne pouvais rien faire pour lutter contre ça. C'était une histoire vraiment très compliqué. Même moi, je n'étais pas encore habituée totalement à cette histoire. A vrai dire, je ne sais pas si un jour je serai à l'aise avec cette histoire. Pour moi, il était encore difficile d'expliquer à des inconnus que je ressemblais à Abigail car nous étions jumelles et que j'avais été enlevé à la naissance. J'avais encore du mal à croire que toute cette histoire nous arrivait. J'avais découvert que je n'étais pas toute seule, que j'avais une famille entière qui m'attendait à New York. C'est d'ailleurs pour ça que je suis ici. J'ai quitté mon mari pour changer de vie.
honest mistake
Parce que Jenna ne sera pas la seule à me confondre avec ma soeur.
L'amie de ma soeur qui s'appelait Jenna avait l'air d'être quelqu'un de tout à fait sympathique. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas fait une rencontre aussi sincère et sans arrière pensée. Je sais que je me méfie de tout le monde, surtout à cause de mon passé et de mon histoire en général mais aujourd'hui, j'avais envie de voir le meilleur des autres. De plus, la pauvre Jenna ne comprenait pas toute l'histoire. C'est vrai que j'avais choisi de ne rien lui dévoiler. Après tout, je pense que c'est à ma soeur d'en parler, si elle le souhaite. Nous sommes deux victimes dans cette sombre histoire. Je ne souhaite pas que ma soeur jumelle m'en veuille de parler de notre histoire à tout le monde. Je pense qu'il y avait un temps pour les révélations et aujourd'hui, ce n'était pas le cas. Heureusement que Jenna semblait le comprendre car elle n'insista pas plus sur les questions, même si elle mourrait d'envie de m'en poser. « Je suis à New York depuis quelques temps maintenant. J'habitais à La Nouvelle Orléans avant. » Je sais que la situation n'est vraiment pas évidente. Qui pouvait prévoir que j'allais rencontrer une amie de ma soeur dans un coffeeshop à Staten Island ? En tout cas, je ne m'y attendais pas, même si la probabilité était forte. « Bien évidemment, on peut se tutoyer... Peux-tu me dire comment est-ce que tu as connu Abigail ? On peut aller s'asseoir là-bas si tu veux. » Je lui ai désigné l'emplacement où se trouvait mes affaires ainsi que mon café.  Il me fallait simplement du sucre pour pouvoir le boire tranquillement mais de la compagnie me ferait du bien. Quand je suis nerveuse, je parle beaucoup. J'espère que Jenna comprenait que ce n'était pas une situation facile pour moi.De plus, si je pouvais en apprendre plus sur ma soeur, cela m'intéressait également. 

_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty14.02.19 17:04

Honest Mistake
Hope Williams & Jenna Sullivan-Jones

Cette histoire était dingue, aussi dingue qu’un scénario de film. Qu’est-ce qui s’était passé dans la vie d’Abigail pour qu’elle ait une sœur jumelle ? Cela n’étonnait guère Jenna que la famille Carmichael ait quelques secrets dans leurs tiroirs, c’était souvent le cas dans les grandes familles, surtout à New York. Combien de secrets de famille y avait-il à New York ? Combien de familles déchirées habitaient la Grande Pomme ? Enormément, c’était d’ailleurs exactement comme dans les films, ni plus ni moins. La ville abritait un grand nombre de secrets de famille, à n’en pas douter. La famille Carmichael ne faisait pas exception à la règle tout comme la propre famille de Jenna qui avait ses propres dysfonctionnements… Mais, aujourd’hui, ça n’était pas la question parce qu’à première vue, Hope n’avait pas à dévoiler le secret de famille, ça n’était pas à elle de tout lui avouer mais bien à son amie. Elle laisserait le temps à son amie pour lui annoncer si elle le souhaitait. Elle espérait qu’elle le fasse, ce serait la preuve qu’elle lui faisait assez confiance mais comment lui en vouloir si elle ne le lui disait pas ? Donc, aujourd’hui était à la connaissance de la nouvelle venue parce qu’elle n’existait pas que par Abi mais bien pour elle-même et elle devait en avoir marre qu’on la compare à sa jumelle.

« Je suis à New York depuis quelques temps maintenant. J'habitais à La Nouvelle Orléans avant. »

La Nouvelle Orléans, Jenna n’avait jamais voyagé aussi loin, en réalité, elle n’avait jamais été plus loin que le New Jersey. Sa vie entière était à New York et elle y vivait 24h sur 24h, n’étant partie que pour sa lune de miel, réellement… Puis, elle rajouta :

« Bien évidemment, on peut se tutoyer... Peux-tu me dire comment est-ce que tu as connu Abigail ? On peut aller s'asseoir là-bas si tu veux. »

Elle lui montra une place où trônaient sac et manteau, Jenna acquiesça de la tête avant de suivre la jeune femme jusqu’à la banquette. Elle s’y installa et répondit :

« OOOh ! Raconte-moi comment c’est la Nouvelle Orléans, je ne suis jamais allée plus loin que le New Jersey moi ! »

Elle avait sincèrement envie d’en apprendre plus sur le New Jersey. Puis, elle rebondit sur ce que lui avait demandé Hope à son tour.

« Je l’ai connue quand nous étions adolescentes, nous sommes toutes les deux originaires d’ici et forcément, on a fini par fréquenter la même école ! Et de fil en aiguille nous sommes devenues de très bonnes amies ! Aujourd’hui, elle est l’une de mes meilleures amies et je sais que je peux compter sur elle en cas de besoin ! »

Conclut-elle. Elle avait toujours apprécié la jolie brune, cette femme forte qui savait ce qu’elle voulait et qui avait fini par l’obtenir. Elle se demandait sincèrement ce que sa meilleure amie penserait si elle la voyait discuter avec sa sœur jumelle. Elle serait peut-être mal à l’aise mais elle n’aurait rien à se reprocher. Jenna avait sincèrement envie de connaître Hope, la femme, et pas les sombres secrets qui étaient derrière. Ça n’était pas dans le genre de Jenna, elle pouvait se montrer froide mais jamais elle ne jugeait, tout le monde faisait des erreurs, tout le monde pouvait faire de mauvais choix et ça n’était pas elle qui lancerait la première pierre…

« Est-ce que New York te plaît ? Je suis née ici et je n’irai nulle part d’autre mais j’aime bien avoir l’avis de ceux qui n’y habitent pas depuis longtemps ! »

Dit-elle en rigolant, attendant la réponse de la jeune femme, elle but une gorgée de son café.
(c) sweet.lips

_________________

Jenna Sullivan-Jones.

J'voudrais qu'ça dure cent ans [...] Jusqu'à ce qu'un jour nos deux yeux s'éteignent

Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty09.03.19 17:18

Honest Mistake
Ft. Jenna Sullivan-Jones
Contrairement à Jenna, j'avais eu le temps de voyager aux Etats-Unis pendant ma jeunesse. Après la mort de ma mère et la descente aux enfers de mon père, j'ai pu m'émanciper et je suis partie le plus loin possible de la maison familiale. Heureusement que j'avais ma petite voiture qui avait pu m'emmener là où je le voulais. Pendant un certain temps, il n'y avait qu'elle et moi. C'était un voyage en solitaire mais j'en avais besoin. Je ne pouvais pas rester avec mon père. Pour moi, il était inconcevable de rester auprès de lui. Il avait beaucoup trop changé pour que je le considère à nouveau comme mon père. Je devais m'éloigner à tout prix. Pour gagner de l'argent, j'ai exercé tous les métiers que je pouvais faire sauf bien sûr m'adonner à la prostitution... Même si plusieurs hommes ont essayé de me prendre dans leurs filets, j'ai toujours réussi à fuir ce genre de situation, un peu comme si j'avais une alarme qui me disait que cette situation allait être dangereuse. Je me suis donc toujours méfiée des personnes que je rencontrais... J'ai d'ailleurs beaucoup de mal à leur accorder ma confiance. Il me faut un peu de temps avant de pouvoir vraiment me lier d'amitié. J'ai besoin de ce temps pour être sûre que la personne en face de moi n'allait pas me trahir. C'est un problème que j'ai. Avec Jenna, la conversation semblait si facile. Je ne sais pas si c'est parce qu'elle connaît ma soeur ou juste parce qu'elle est très gentille mais il est très facile de lui parler. C'était un peu comme si dans une autre vie, nous avions déjà eu ce genre de conversation. Je bus un peu de mon café et répondit à sa première question : « La ville est assez festive. L'ambiance est aussi très cool. » J'adorais le temps des festivals, surtout le Mardi Gras. Il y avait tellement à voir avec le défilé et la magie était toujours là. J'adorais vraiment l'ambiance de la ville mais pour moi, New York était un nouveau départ. « Ah, je vois, vous êtes amies depuis très longtemps. » Jenna était une amie de longue date d'Abigail. Théoriquement, je pouvais donc lui faire confiance. Je ne voulais pas me prononcer tout de suite quant à la confiance que je lui accorderais ou non, il me fallait un peu plus de temps. « Pour l'instant, New York me plaît bien. C'est assez différent de la vie à La Nouvelle Orléans mais j'avais besoin de ce changement. J'ai même réussi à trouver un poste en tant qu'infirmière au Memorial Hospital... Et toi, que fais-tu dans la vie ? » Il était important d’apprendre également à connaître Jenna. Ses questions ne me dérangeaient pas. J’avais juste envie d’apprendre à la connaître. Si elle avait des anecdotes sur ma sœur, j’étais preneuse. Je sais que notre histoire est compliquée, que Jenna ne pouvait pas tout savoir parce que je ne lui avais rien dit mais j’avais besoin de cette rencontre pour me faire une autre idée sur ma sœur. Après tout, même si nous sommes jumelles, je ne la connais pas vraiment. Nous avons passé beaucoup de temps à parler mais un avis extérieur ne pouvait pas faire de mal.
code by exordium.



_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty18.03.19 15:44

Honest Mistake
Hope Williams & Jenna Sullivan-Jones

Cette nouvelle rencontre enchantait la jeune blonde qui aimait faire de nouvelles rencontres. En plus, il s’agissait de la jumelle de son amie, Abigail, ce qui avait tendance à être étrange pour la belle Jenna. Elle avait l’impression de parler avec son amie, elle se sentait donc en pleine confiance alors qu’en fait, elle ne la connaissait ni d’Eve, ni d’Adam. C’était à la fois une impression étrange et grisante : parler à une inconnue tout en connaissant son visage. Mais la blondinette avait envie d’apprendre à connaître cette jeune femme qui lui semblait être si familière, elle avait envie d’en apprendre plus sur elle et non pas sur le fait qu’elle était la sœur jumelle d’une de ses plus proches amies. Alors, elle lui demanda d’où elle venait, la brune venait de Nouvelle-Orléans, elle lui expliqua que la ville était très festive et que l’ambiance y était cool. Jenna avait un large sourire, elle avait toujours rêvé de voyager et la Nouvelle-Orléans avait toujours été un fantasme. Elle aimait le jazz et elle avait envie de découvrir la ville qui en était presque le berceau. Jenna en avait déjà parlé à Henry, elle tentait, en vain, de le convaincre de bouger un peu. Ce qui les retenait tous les deux était surtout leur boulot et sincèrement, même s’il acceptait, la blondinette elle-même n’était pas sûre de pouvoir abandonner son boulot pour voyager.

« Ça doit être particulier comme ambiance, une ambiance comme on n’en voit nulle part ailleurs, non ? »

Demanda-t-elle encore. Elle était curieuse d’en savoir plus sur la ville d’où venait Hope. Jenna parla ensuite de sa relation avec Abigail, à la demande de la brunette, et elle lui expliqua qu’elles se connaissaient depuis tant d’années qu’elles étaient devenues de très bonnes amies. Cette relation en commun qu’elles avaient toutes les deux leur permettait d’ouvrir une brèche et de communiquer plus facilement.  

« Oui, de très nombreuses années ! Quand on était jeunes, on faisait souvent du shopping ensemble et des soirées pyjamas ! Elle en a honte mais elle adorait ça, les soirées pyjamas ! »

Dis-je en rigolant un peu, en sachant très bien que cette anecdote ne la gênerait pas, que ça n’était qu’une broutille. Mais cela permettait d’établir un petit climat sympathique entre les deux nouvelles connaissances. Puis, Jenna demanda à la jeune femme si elle se plaisait à New York. Pour elle qui y vivait depuis tant d’années, c’était un vrai bonheur que de vivre à New York mais elle savait aussi que pour les gens de passage ou les nouveaux arrivés, ça n’était pas toujours facile de trouver sa place dans une grande ville telle que celle-ci.

« La vie à New York ne ressemble à aucune autre, enfin, je dis ça mais je n’ai jamais été nulle part ailleurs ! »

Dis-je en rigolant un peu. Puis, elle parle de son métier, au Memorial Hospital et Jenna sourit un peu. Elle connaît bien cet hôpital puisqu’elle connaît quelqu’un qui y travaille, très bien même.

« Je connais bien quelqu’un là-bas, Warren Cunnigham, ça te dit quelque chose ? Un beau blond à l’humour un peu douteux ? »

Dis-je à nouveau en rigolant. Warren et Jenna s’entendaient à merveille et se taquinaient sans cesse. Puis, elle continua :

« Moi, je travaille en tant qu’organisatrice d’évènements divers et variés à New York ! J’ai monté ma boîte avec deux de mes meilleures amies quand on a été virées ! Depuis, ça marche très bien et on organise toutes sortes d’événements : du baptême au mariage, de l’enterrement de vie de jeune fille à la barmitsva du gamin ! On fait aussi dans les petits événements comme des séances shoppings pour les femmes trop occupées ou la promenade du chien du chef d’entreprise ! On travaille avec de petites sociétés de New York pour ce genre de services ! »

Jenna était toujours passionnée quand on parlait de son boulot et on ne l’arrêtait plus. Elle se stoppa d’elle-même.

« Si jamais tu as besoin d’organiser quelque chose, n’hésite pas ! Pour les amis, on fait des prix évidemment ! »

Dit-elle en lui faisant un clin d’œil.

(c) sweet.lips

_________________

Jenna Sullivan-Jones.

J'voudrais qu'ça dure cent ans [...] Jusqu'à ce qu'un jour nos deux yeux s'éteignent

Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty02.04.19 20:31

Honest Mistake
Ft. Jenna Sullivan-Jones
Lorsque je vivais à La Nouvelle Orléans, je ne m’étais pas fait beaucoup d’amis. J’avais ce besoin d’être seule de temps en temps, ce qui agaçait la plupart des personnes que je connaissais. J’avais beau être dans le cercle d’amis de mon mari, je savais que je venais d’un autre monde qu’eux. Je sentais que je n’avais pas ma place et cela m’avait toujours dérangé. J’avais l’impression d’être une pauvre œuvre de charité qu’il fallait entretenir. Je sais qu’à l’époque mon mari ne pensait pas à cela. Nous étions fou amoureux l’un de l’autre mais nous avons toujours eu cette différence qui me rendait mal à l’aise. Un jour, je lui en ai parlé mais il m’a assuré que ses amis ne me prenaient pas pour de la charité. Avec du recul, je pense qu’il n’avait pas vraiment compris mon malaise. Cette différence sociale a participé à la fin de notre histoire… en plus du fait qu’il couche avec une autre femme. Ma méfiance envers les êtres humains était donc toujours présente. Je ne pouvais pas la changer du jour au lendemain. C’était un gros travail sur moi que je devais faire. En voyant comment les gens atterrissaient aux urgences, j’avais une piètre opinion de l’humanité. Je ne me sentais pas au-dessus des autres, bien au contraire. J’avais juste l’impression de ne pas être à ma place. J’avais besoin de plus de temps pour faire confiance aux autres. Je devais rester méfiante car beaucoup trop de mal était passé dans ma vie. Sans ma vigilance constante, je n’aurai pas survécu un jour sur la route. J’avais du mal à laisser le passé derrière moi. Je n’arrivais pas encore à me dire que j’étais en sécurité ici. J’avais besoin de temps. Malheureusement, la plupart ne le comprenait pas.

La Nouvelle Orléans est une belle ville. Elle est très festive. Son côté rebelle colle avec mon caractère. En repensant aux carnavals et aux défilés, je ne pus m’empêcher de sourire : « Oui, c’est magique dans le sens surnaturel, pas dans le sens princesse ! » Avec le vaudou et surtout le jazz, La Nouvelle Orléans était une ville vraiment magique pour moi. J’adorais vraiment cette ville mais je ne peux plus y habituer. Il faut vraiment que je change d’air. C’est vital.

En parlant avec Jenna, je me suis rendue compte que finalement, je pouvais être détendue face à quelqu’un que je ne connaissais pas. Je pense que c’est facile car elle connaît très bien Abigail. Ma sœur est tout mon contraire. Elle n’est pas cassée comme je le suis. Elle n’a pas vécu partout à la fois. Elle était beaucoup plus forte que moi. L’impression que j’avais de ma sœur était une bonne impression. Je savais que je pouvais lui faire confiance. Malgré notre apparence, nous sommes vraiment différentes. « Ma sœur a une belle vie, remplis d’amis fidèles et une belle carrière. Elle est tout mon contraire. » Je savais que je prenais le risque de me confier mais avec Jenna, il était très facile de parler. Je me sentais en confiance avec cette nouvelle rencontre. Parler de tout et de rien, sans pression me rassurait également beaucoup. « Ahh, le docteur Warren, je lui ai parlé qu’une seule fois » Le docteur Warren m’avait laissé une bonne impression également mais à part au travail, je n’avais pas eu l’occasion de lui parler plus que ça. Il m’avait beaucoup avec mes livres de médecine également. Le travail de Jenna était différent du mien. J’étais donc curieuse d’en apprendre plus : « Ton travail a l’air très intéressant. Est-ce que tu as le droit de faire la fête lors des événements que tu organises ? » Je savais qu’elle ne pouvait probablement pas mais j’avais envie de poser la question. Après tout, ce n’était pas tous les jours que je rencontrais une organisatrice d’événementiels. C’est un métier inconnu pour moi. « Je prends note mais je ne suis pas sûre de fêter quoi que ce soit… à part mon divorce quand mon mari aura décidé de signer ! »
code by exordium.



_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty26.04.19 14:20


HONEST MISTAKE
Cette rencontre fortuite était de plus en plus chouette, découvrir qu’Abigail avait une sœur jumelle qui semblait tout aussi chouette qu’elle était une chance pour Jenna qui ne s’y attendait pas quand elle était venue ici. Et plus elles discutaient et plus Jenna trouvait cette jeune femme intéressante et ce, même si elle ne connaissait pas toute son histoire. Peut-être cela viendrait-il avec le temps, peut-être deviendraient-elles de bonnes amies mais en attendant, Jenna profitait du moment présent et parlait de tout et de rien avec cette jeune femme. Celle-ci lui parla de la ville d’où elle venait, la Nouvelle-Orléans. La blondinette voyagea dans sa tête, elle avait toujours rêvé d’y faire un saut et c’était peut-être le moment. Elle devrait en parler à Benjamin, peut-être aurait-il envie d’y aller aussi. Enfin, quand il aurait terminé son projet écologique, celui qui lui tenait tant à cœur.

« Je vois ce que tu veux dire, c’est exactement comme ça que je me l’imagine ! Il faudrait vraiment que je pense à y aller ! Je te demanderai les bonnes adresses ! »

Dit la blondinette avec un petit sourire. C’était toujours plus intéressant d’avoir des adresses des locaux, on pouvait toujours découvrir les pépites d’une ville de la sorte. Les deux femmes enchaînèrent sur Abigail, leur connaissance en commun, celle par qui – sans le savoir - les choses avaient commencées entre les deux femmes. Hope demanda à Jenna si Abi et elle se connaissaient depuis longtemps et Jenna de répondre que cela faisait des années, qu’elles passaient énormément de temps ensemble. La blondinette fut un peu triste d’entendre la fin de la réponse de la jeune femme, elle ne s’y était pas attendue, pas aussi vite en tout cas. Cela lui faisait plaisir de voir que cette nouvelle connaissance lui faisait déjà un peu confiance et cela augurait de belles choses entre les deux femmes. Jenna essaya de rester positive, et ce, même si elle ne connaissait pas réellement Hope…

« Je suis sûre que tout n’est pas noir dans ta vie si ? »

S’aventura Jenna, elle ne voulait pas trop en demander, elle ne se sentait pas légitime pour faire cela. Néanmoins, elle ne pouvait rester sans réagir à ce qu’elle venait de dire. Et en même temps, elle ne voulait pas jouer sur la pitié, elle était triste pour la jeune femme. Si celle-ci n’avait pas eu la chance d’avoir des amis importants, une belle carrière et de la famille proche, Jenna comprenait pourquoi la brune était venue à New York, peut-être pour trouver tout ce qui lui manquait dans sa vie. Puis, elles discutèrent de la Grosse Pomme et du plaisir d’y vivre, Jenna pouvait continuer sur le sujet pendant des heures, c’était sa maison, son refuge. Elles dévièrent sur leur métier, Jenna apprit que Hope travaillait au Memorial Hospital. La blondinette lui expliqua qu’elle y connaissait quelqu’un en rigolant un peu en pensant à son ami Warren. Celle-ci lui répondit par la positive, elle le connaissait un peu, elle ne lui avait parlé qu’une seule fois.

« Et quelle est ton impression sur lui ? »

Demanda-t-elle curieuse de savoir ce qu’elle pensait de son ami. Non pas pour le défendre ou pour la mettre à l’épreuve, juste parce qu’elle savait que Warren avait parfois un humour particulier. Ce fut au tour de Jenna d’expliquer ce qu’elle faisait comme boulot, elle fut intarissable sur le sujet tant elle l’aimait son métier. Un métier qui l’avait choisie, elle, par hasard, parce qu’elle avait organisé son propre mariage un jour. Hope lui demanda si elle avait le droit de faire la fête lors de ces événements, ce qui fit rire la blondinette, un gentil rire mais parce que c’était une question qu’on lui posait souvent.

« Tant que le travail est fait, aucun de nos clients ne s’est jamais plaint que l’on fasse la fête avec eux ! Mais, nous attendons toujours que tout soit bien en place pour se mélanger aux convives ! »

Jenna lui fit un petit clin d’œil avant de lui préciser qu’elle pouvait faire appel à elle si elle avait une soirée à organiser un jour. Encore une fois, Jenna fut happée par la tristesse qui se dégageait de la jeune femme. Plus la conversation avançait et plus, elle avait l’impression que la jeune femme en avait lourd sur la conscience. Alors, elle tenta une question personnelle, espérant qu’elle ne le prenne pas mal. Et si c’était le cas, elle espérait que Hope oserait lui dire qu’elle ne voulait tout simplement pas en discuter :

« C’est pour cela que tu es venue à New York ? »

C’était une question personnelle mais vague qui permettait à Hope de ne répondre que ce qu’elle voulait vraiment répondre et ne pas la forcer à en dire plus qu’elle ne l’aurait voulu.


:copyright: nightgaunt

_________________

Jenna Sullivan-Jones.

J'voudrais qu'ça dure cent ans [...] Jusqu'à ce qu'un jour nos deux yeux s'éteignent

Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty08.05.19 13:39

Honest Mistake
Ft. Jenna Sullivan-Jones
Je savais que, pour Jenna, voir le double d’une de ses meilleures amies pouvait être compliqué. Elle était sûrement curieuse d’en apprendre plus sur notre vie mais je voyais qu’elle se retenait de me poser trop de questions personnelles au risque de me braquer. J’ai toujours eu du mal à faire confiance aux autres. Ma vie n’a jamais été très heureuse. Je ne pouvais compter que sur moi-même pour arriver là où je voulais être. Très tôt, je n’arrivais pas à m’attacher aux autres. Les déménagements et emménagements constants de ma famille n’avaient pas aider à faire confiance aux autres. A chaque fois que je me faisais un ou deux amis dans une ville, je devais repartir pour une autre. Ma vie a été une succession de changement. J’avais toujours eu beaucoup de mal à me poser quelque part. Pendant plusieurs années, j’ai cru que La Nouvelle Orléans allait être ma ville définitive, que j’allais pouvoir me construire une réelle vie là-bas et pourquoi pas faire des enfants avec mon mari. La vie en avait décidé autrement. Une nouvelle fois, j’avais été blessé par un proche. Le seul moyen que j’avais trouvé pour ne pas souffrir était de couper les ponts avec mon mari et de changer de ville. Je n’avais jamais vraiment eu d’attache alors recommencer ma vie, ici à New York, n’était pas un problème pour moi. En parlant de noirceur dans ma vie, je ne savais pas si je pouvais vraiment tout déballer à Jenna. En tout cas, son attitude bienveillante envers moi me donnait envie de me confier :

« Non, tout n’est pas noir mais je n’ai pas eu une enfance très heureuse... Je ne fais pas partie des personnes les plus chanceuses au monde. Ma mère s’est suicidée et mon père est devenu violent. Je me suis enfuie avec ma voiture sans jamais m’arrêter dans une ville. Quand j’avais besoin d’argent, j’ai fait quelques petits boulots en tant que serveuse… Puis je me suis arrêtée à La Nouvelle Orléans où j’ai rencontré mon mari. Nous avons eu un mariage féérique mais il a fini par me mentir en me trompant. Plus il me mentait, plus je buvais. Finalement, je me suis faite soignée mais j’essaie tous les jours de combattre mon addiction. »

Je devais tout faire pour être heureuse, à commencer par mon métier. Le fait de vouloir aider les autres m’avaient toujours animé. Etre infirmière était une réelle vocation pour moi mais je n’avais pas l’intention de rester toute ma vie sur ce poste. Je voulais devenir médecin. Pouvoir aider les autres en diagnostiquant des maladies ou même faire une procédure d’urgence pour leur sauver la vie était, pour moi, le summum de la réussite dans ce domaine. En parlant du docteur Warren, je rougis légèrement. Il est vrai que je n’avais pas été insensible à son charme mais je devais rester professionnelle. J’espérais que Jenna ne remarque pas que mes joues ont rougi. Je m’empresse d’ajouter :

« Il est très gentil. Il va m’aider à réviser les cours de médecine pour mon concours. Je souhaite devenir médecin pour pouvoir mieux aider les autres. »

Je n’étais pas très ambitieuse mais ce projet me tenait à cœur. Voir Jenna avoir du succès dans son métier me donnait envie de me pousser à fond pour réussir mon concours :

« Ca doit être un métier très excitant ! »

Il était vraiment très facile de me confier à Jenna. J’espérais au fond de moi qu’elle soit aussi bienveillante qu’elle le montrait. Je ne supporterais pas si elle profiterait de moi :

« Oui, je voulais changer de vie. J’ai essayé de rester avec lui mais cela n’a rien changé. Je ne supportais plus la situation alors je suis partie »

code by exordium.



_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty25.06.19 14:07


HONEST MISTAKE

Cette matinée était pleine de surprises pour Jenna qui n’aurait jamais cru qu’elle tomberait sur la sœur jumelle de l’une de ses meilleures amies, Abigail. Elle n’aurait jamais cru non plus que celle-ci lui expliquerait toutes les épreuves par lesquelles elle était passée alors qu’elles ne se connaissaient pas encore. Jenna se sentit mal pour la jeune femme, celle-ci avait vraiment eue une vie pourrie et elle n’aurait su dire pourquoi mais elle sentait qu’elle méritait mieux que ça. Elle méritait d’être heureuse enfin et pour Hope, Jenna espérait que son bonheur se trouvait à New York. En tout cas, en guise de remerciement pour la confiance qu’elle venait de lui accorder, blondie lui répondit :

« Wouah ! Si j’avais su, je ne t’aurais jamais dit ça… En tout cas, si tu veux un nouveau départ ici à New York, tu peux compter sur moi ! »

Jenna sortit sa carte professionnelle mais non pas pour faire des affaires, juste pour noter son numéro personnel.

« Tiens, voilà mon numéro de téléphone, je sais qu’Abi le connait mais comme ça, si tu veux parler, sortir, découvrir la ville avec quelqu’un qui n’est pas vraiment lié à ton passé, je serai là ! »

Hope lui inspirait de la sympathie et les quelques mots échangés lui avaient prouvé qu’elle avait cette rage au ventre. Elles parlèrent ensuite de leur métier respectif, Hope lui expliqua qu’elle travaillait à l’hôpital et qu’elle connaissait Warren. Jenna rigola un peu quand elle lui en parla, il lui sembla que la jeune femme avait rougi en l’entendant prononcer son nom. Puis, Hope lui parla de ce qu’elle avait l’intention de faire : devenir médecin. Jenna en resta admirative, elle écoutait attentive la jeune femme parler de ce qui la poussait à faire cela et elle sut que son intuition était juste : cette femme était une femme écorchée vive mais qui voulait aider les autres comme elle avait su s’aider au moment opportun.

« Je suis admirative de ton courage et de la force dont tu fais preuve pour te relever ! Avec tout ce courage et cette force, je suis sûre que tu vas y arriver, tu finiras par avoir ton concours et devenir un grand médecin ! »

Jenna ne connaissait pas les capacités de la jeune femme, elle la connaissait à peine. Mais quand on avait la rage au ventre comme elle, on était capable de bien des choses. Et si elle faisait médecine c’est qu’elle connaissait ses capacités à aller jusqu’au bout de ces études.  Puis, elles évoquèrent le métier de Jenna, sa passion dont elle avait fait son métier, un métier qui n’était pas sa vocation première mais qui avait fini par devenir celui qui l’avait épanoui le plus. Quand elle avait organisé son mariage, elle avait eu cette révélation qu’elle était faite pour ce métier.

« Oh oui ! Il y a toujours des surprises et du mouvement ! Tout ce dont j’ai besoin ! »

Répondit-elle en rigolant. Jenna n’avait jamais été une femme qui aimait le calme. Grandir entourée de quatre frères l’avait forcée à toujours bouger, à toujours être dans le mouvement pour ne pas se laisser distancer par eux. Sa nouvelle connaissance lui expliqua ensuite qu’elle était venue à New York pour changer de vie, pour quitter cette situation qui lui pesait après avoir essayé de sauver son mariage… Jenna comprenait toute la tragédie de la vie de Hope et sincèrement, elle comprenait aussi pourquoi elle avait décidé de tout quitter pour refaire sa vie. Si elle avait été dans son cas, elle n’aurait pas fait un autre choix, elle aurait aussi tenter de refaire sa vie autre part, pour repartir d’une page blanche… Alors, elle prit son café et dit :

« A une nouvelle vie alors ! »

Elle trinquait, oui avec une tasse de café, c’était difficile mais bon, elle n’avait que cela sous la main….

« Je te souhaite que celle-ci soit belle et heureuse, que tous tes rêves se réalisent enfin ! »

Jenna but ensuite une gorgée de son café et reposa sa tasse.

« En tout cas, tu peux déjà compter sur Abigail, Warren et moi ! C’est un bon début, on peut t’ouvrir pas mal de portes ici à New York ! »

La blondinette lui fit un clin d’œil.

:copyright: nightgaunt

_________________

Jenna Sullivan-Jones.

J'voudrais qu'ça dure cent ans [...] Jusqu'à ce qu'un jour nos deux yeux s'éteignent

Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 30 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 86 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones Je crédite : Money Honey (avatar) & Giphy (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) RqvRi2Lf_o

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : divorcée J'habite dans : un loft Points : 25

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty03.07.19 13:19

Honest Mistake
Ft. Jenna Sullivan-Jones
Même si je ne voulais pas me l'avouer, je rêvais d'avoir une vie normale. Rencontrer quelqu'un, avoir des amis sur qui compter, me poser dans une ville, avoir mon propre chez moi,... tout cela était un rêve pour moi. Savoir que j'avais une soeur jumelle et toute une famille me permettait en partie de réaliser ce rêve. C'était l'excuse parfaite pour quitter la relation malheureuse que j'avais avec mon mari. Il était un peu compliqué pour moi de me dire que j'avais échoué à notre mariage. J'avais tout donné pour m'impliquer à fond dans ma relation mais lorsque j'avais appris que mon mari m'avait trompé, j'ai pris conscience que tout n'était pas de ma faute. Nous avions tous les deux fait des erreurs pendant notre mariage. J'ai vraiment cru qu'il était mon prince charmant. Après des années de galère sur les routes, trouver quelqu'un et se poser était le meilleur moyen pour moi de grandir et de baisser mes gardes. J'avais besoin de me poser quelque part, d'arrêter de fuir. Mon mariage m'avait permis d'apprendre à mieux me connaître. C'était d'ailleurs grâce à lui que j'étais finalement à New York en train de parler avec une des amies de ma soeur jumelle.

C'était une sensation bizarre que j'avais. D'habitude, je gardais tout pour moi. C'était à cause de ce trait de caractère que j'avais sombré doucement dans l'alcoolisme. Peut-être qu'avoir conscience de ma maladie me permettait de me confier plus facilement. J'avais un bon sentiment avec Jenna. Elle n'avait pas l'air d'être une personne qui allait me faire du mal. De plus, le fait de savoir qu'elle connaissait ma soeur me rassurait grandement. Abigail n'aurait jamais gardé dans sa vie quelqu'un qui lui ferait du mal. J'avais appris à connaître ma soeur doucement.

Lorsque Jenna me donna son numéro de téléphone, je le regardai et lui souris en retour :

« Je te remercie beaucoup pour ton numéro. Je vais le garder précieusement. Si j'en ai besoin, je te contacterai immédiatement. »

Je savais que je n'allais pas contacter Jenna à 2h du matin mais la perspective de savoir qu'il y avait une autre personne sur qui je pouvais compter à New York me réchauffait le coeur. D'un coup, je me sentais un peu moins seule. J'avais vraiment l'impression que je pouvais m'installer dans cette ville et avoir enfin de l'espoir.

Comme n'importe qui, j'avais besoin d'avoir quelque chose dans ma vie. J'avais besoin de m'accrocher pour ne plus sombrer dans l'alcool. Même si mon travail d'infirmière était dur, j'avais besoin de savoir que je pouvais faire plus pour les patients :

« Je te remercie également pour tes encouragements. Je sais que je suis un peu ambitieuse mais j'ai vraiment besoin d'avoir un projet pour mieux avancer dans ma vie. C'est vrai qu'avec vous, je vais pouvoir bien m'intégrer dans la ville ! »

Je trinquai avec Jenna. A ce moment, je me suis sentie très bien voire très sereine. Je pouvais enfin me détendre et profiter de la vie. Parler avec une inconnue me faisait beaucoup de bien. Peut-être qu'elle ne s'attendait pas à ce que je me confie aussi vite... Dans tous les cas, je ne voulais pas l'embêter avec mes problèmes. En regardant l'horloge accrochée au dessus du comptoir, je remarquai que le temps avait passé vite. Il était à présent 17h. Peut-être que Jenna avait prévu autre chose au lieu de me parler. Je préférai lui poser la question pour être sûre de ne pas la déranger plus longtemps.

«  Est-ce que tu as autre chose à faire cet après-midi ? Je ne voudrais pas te retenir plus longtemps... »
code by exordium.



_________________

I live a wonderful life
BUT AM I DREAMING? IS IT A LIE?
MY ADDICTION WILL SLOWLY KILL ME


(c) beylin
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 821 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery Je crédite : Schizophrenic

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Honest Mistake (Jenna) 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Henry, mon mari

Points : 59

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty20.07.19 21:00


HONEST MISTAKE


Jenna était quelqu’un de sympathique et d’ouverte même si cela ne se voyait pas tout de suite. Elle avait rencontré deux trois fois des problèmes avec des gens qui l’avaient trouvée trop hautaine. Pourtant, elle n’avait rien de hautain, elle ne voulait que le bien de ses proches, ne les poussant même pas à se confier à elle s’ils ne le souhaitaient pas. Avec Hope, les choses se passaient bien, il fallait croire que sa froideur ne s’était pas fait ressentir. Peut-être que la situation y était pour beaucoup, Jenna avait pris Hope pour sa soeur jumelle, Abigail, et tout de suite, Jenna s’était montrée souriante.à l’idée de retrouver l’une de ses meilleures amies. Ça avait tout de suite brisé la glace entre les deux femmes, elles avaient pu discuter comme si elles se connaissaient depuis toujours. C’était naturel entre elles deux et c’est ce que Jenna appelait souvent la magie de New York. Ce n’était donc pas étonnant que la blondinette finisse par donner son numéro de téléphone à la jeune femme, lui précisant qu’elle pouvait l’appeler si elle voulait faire quelque chose à New York avec quelqu’un qui n’était pas de son passé. Elle l’accepta avec un grand plaisir et la remercia. Jenna lui fit un simple sourire pour lui préciser qu’elle en serait tout autant ravie, elle appréciait beaucoup cette jeune femme au parcours si compliqué.

Quand Hope lui raconta qu’elle voulait devenir médecin, Jenna en fut admirative, il fallait beaucoup de persévérance et de courage pour tenter cette aventure, surtout après toutes les épreuves qu’elle avait vécues. Peut-être, en réalité, que c’était ces épreuves qui en avaient fait une jeune femme aussi courageuse ? Hope remercia Jenna de ses encouragements, précisant qu’elle se savait un peu ambitieuse mais qu’elle en avait besoin pour avancer. Jenna hocha la tête parce qu’elle comprenait très bien.

« Je comprends et puis, on ne peut pas avancer si on ne prend pas de risques dans la vie ! C’est très courageux ce que tu fais ! »

Jenna lui fit un clin d’oeil avant de trinquer à l’avenir et à cette nouvelle amitié. L’infirmière confirma qu’elle pourrait facilement s’intégrer dans la ville avec nous et elle avait tellement raison. Ça n’était pas de la vanité mais comme Jenna, ses amis avaient vécu depuis touts petits à New York et tous connaissaient la ville comme leur poche, ils connaissaient aussi énormément de monde, les New Yorkais purs souches surtout. Elles étaient bien toutes les deux, à papoter de leur vie respective, à faire connaissance mais la blondinette ne voyait pas que le temps passait. C fut Hope qui lui fit remarquer que si Jenna avait autre chose à faire, elle ne la retiendrait pas plus longtemps. Jenna regarda à son tour l’horloge et vit qu’effectivement, il était déjà 17 heures. Elle n’avait véritablement pas vu le temps passé...

« Ouh la la !!! Je n’avais pas vu le temps ! Je suis étonnée de ne pas avoir entendu mon téléphone sonner ! »

Dit Jenna en rigolant, s’imaginant ses collaboratrices se demander où elle pouvait bien avoir disparu. Elle leur avait dit qu’elle rentrait directement après son rendez-vous du matin. Tant pis, les nouvelles connaissances n’attendaient pas. Néanmoins, Jenna savait qu’il fallait qu’elle rentre à présent, elle avait des dossiers à terminer avant de rentrer retrouver son cher et tendre.

« J’aurais aime pouvoir continuer à discuter avec toi mais j’ai des dossiers à terminer, il faut absolument que j’attrape le prochain métro ! »

Lui dit-elle, non sans prendre la fuite mais en prenant doucement congé de cet interlude qui lui promettait une belle rencontre et peut-être le début d’une belle amitié. Jenna s’approcha d’elle et même si elles ne se connaissaient pas encore très bien, elle lui fit la bise pour la saluer.

« Au revoir et surtout, bonne chance pour ton concours, tu me tiendras au courant ? »

Bizarrement, avec Hope, Jenna se sentait en confiance et déjà comme si elles se connaissaient depuis des lustres... Elle espérait vraiment qu’elle devienne une bonne amie à elle.
:copyright: nightgaunt



HJ:
 

_________________

Jenna Sullivan-Jones.

J'voudrais qu'ça dure cent ans [...] Jusqu'à ce qu'un jour nos deux yeux s'éteignent

Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé ❞

Honest Mistake (Jenna) Empty
MessageSujet: Re: Honest Mistake (Jenna)  Honest Mistake (Jenna) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Honest Mistake (Jenna)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire, Jenna. {Défi, solo.}
» Une nouvelle Sangrave ou comment ne pas stresser (PV Shinzô et Jenna)
» JENNA ✱ she's a diamond in the sky.
» Je suis le chat, Jack la souris et toi Jenna ? [Pv: Jenna et Jack]
» Connaitriez vous une formule de math qui me permettrait de me situer sur cette fichue carte ?? //JENNA//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just New York :: New York is my dream city :: Staten Island :: Island Coffee Shop-
Sauter vers: