AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Friendship never end ...

Aller en bas 

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty14.12.18 12:07


FRIENDSHIP NEVER END
Voilà. Cela faisait un mois maintenant que le cabinet Barnes-Carmichael&Associates a ouvert ses portes. La jeune femme était très fière que les choses fonctionnent aussi bien pour elle et Olivia. Durant des semaines, elles n'avaient pas arrêté tellement la demande était importante. Tout le monde voulait obtenir des informations sur le cabinet et devenir client. Elles avaient également donné de nombreuses interview à des magasines. Tout ce que les gens retenaient d'elle, c'était que les deux jeunes femmes étaient en train de réussir tout cela sans l'aide d'aucun homme. Elles étaient fortes et indépendantes. C'était l'image qu'elles voulaient diffuser au reste du monde.

La jeune femme avait réussi à réaliser son rêve et malheureusement, le manque d'Ophelia dans sa vie se faisait sentir. Elles étaient parvenues à avoir une discussion a coeur ouvert mais quelque chose s'était cassé. Leur amitié en avait pris un sacré coup tout comme ce lien fort qui les unissait. Elle avait pu compter sur tout le soutien de Liam pour pouvoir se faire à ce manque dans sa vie. La jeune femme espérait que petit à petit, les choses redeviennent comme avant.

Le froid glacial était très vite arrivé sur New York. Abigail adorait profiter des rayons du soleil qui voulaient s'imposer. Malheureusement, avec l'hiver et le froid qui était en train d'arriver, le soleil allait se faire de plus en plus rare. Après avoir travaillé toute la semaine, la jeune femme s'était dit qu'en ce dimanche, elle ferait mieux de prendre l'air, loin de Manhattan. Loin de son cabinet. Il fallait qu'elle essaye de décrocher.

Vêtu d'un bonnet et d'une bonne doudoune, la jeune femme avait enfilé ses bottes et avait pris le ferry en direction de Staten Island. Elle avait pris le temps d'envoyer un petit SMS à Jenna pour lui dire qu'elle pouvait l'a rejoindre. Staten Island était l'endroit où Ophelia et elle avaient pris l'habitude de venir pour se couper du monde. Venir seul dans cet endroit c'était assez étrange pour la jeune femme.

Une fois arrivée, elle pris la direction de la plage et s'installa en contemplant l'horizon. Elle adorait regarder ce paysage de New York qui jamais ne l'a lasserait.

HARLEY-


_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 655 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery & Louise Swann Je crédite : Morphine

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Benjamin, mon mari

Points : 13

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty19.12.18 15:28

Friendship never end...
Abigail Carmichael & Jenna Sullivan-Jones

Jenna venait de recevoir un sms de son amie, Abigail, qui lui proposait de la retrouver à Staten Island pour se détendre un peu. Ce dimanche, elle n’avait rien prévu avec Henry, tous les deux s’étaient levés très tard et avaient prévu de profiter un peu de leur chez-eux pour se reposer. Il faut dire qu’aucun des deux n’avait une vie de tout repos, ils couraient tous les deux pour leur boulot et ils ne prenaient que très peu de temps pour eux. D’ailleurs, à un moment, ils étaient passés par des situations difficiles, ils s’éloignaient de plus en plus l’un de l’autre. Ils ne se voyaient que très rarement et quand cela arrivait, ils se disputaient. Heureusement, ils avaient fini par faire une thérapie qui les avait rapprochés. Il était temps parce qu’ils étaient au bord de la rupture. Après avoir passé vingt ans ensemble, ça aurait été un divorce difficile à vivre. Surtout que Jenna était toujours folle de son mari, il était parfait pour elle, ils étaient à la fois différents et complémentaires. Aujourd’hui, après vingt ans, il était temps qu’ils commencent à se construire leur propre famille. Si, au départ, Jenna n’avait jamais été pour, aujourd’hui, elle entendait son horloge biologique qui la pressait à construire sa famille. C’était maintenant ou jamais et elle n’avait pas envie de passer à côté. Elle savait qu’Henry était l’homme de sa vie alors, pourquoi continuer à reculer ? Donc, en ce dimanche qui oscillait entre nuages et éclaircies, elle n’avait rien de prévu et la perspective de passer un peu de temps avec Abi l’animait.  Elle lui répondit qu’elle la rejoignait tout de suite, le temps de prendre le métro pour Staten Island et de la retrouver à la plage. L’idée qu’elle lui ait donné rendez-vous là-bas la faisait rire parce qu’elle s’imaginait bien que la plage serait bien déserte en cette période de l’année. En chemin, la blondinette prit le temps de réfléchir à la façon dont elle annoncerait à Henry qu’elle voulait, elle aussi, fonder une famille, qu’elle était enfin prête. Elle savait qu’il serait plus qu’heureux d’entendre cela, lui qui attendait cela depuis quelques années maintenant… Enfin, elle arrivait à bon port et elle se mit en route vers la plage, non loin de là.  

« Il n’y a que toi pour venir à la plage pour prendre le soleil à l’approche de l’hiver ! »

Dit Jenna quand elle rejoignit son amie sur la plage. La brune était assise sur le sable à contempler le paysage. Il fallait dire que le paysage était sublime mais comment pouvait-il en être autrement quand on parlait de New York. Jenna était un pur produit de cette ville, elle était née dans la Grande Pomme et elle n’aurait jamais voulu être ailleurs que là-bas.

« Coucou, je suis contente de te voir ma belle ! Qu’est-ce que tu racontes de beau ? »

Jenna fit la bise à son amie tandis qu’elle s’asseyait auprès d’elle. Abi et elle étaient amies depuis très longtemps et elle aimait leurs longues discussions qui n’en finissaient pas. Ça n’arrivait plus tellement ces derniers temps, le travail accaparait aussi la brune qui venait d’ouvrir son cabinet d’avocat. Mais, Jenna comptait bien rattraper le temps perdu, comme avec son mari. Il était temps qu’elle lâche un peu son boulot pour retrouver ses proches qu’elle avait un peu perdu de vue.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty21.12.18 9:53


FRIENDSHIP NEVER END
Pour la première fois depuis sa plus tendre enfance, Abigail n’avait pas les pieds ici depuis plus d’un mois. Submergé par le travail, la jeune femme n’avait pas eu d’autres choix que de se faire une raison. Elle ne pouvait pas venir ici profiter de cet endroit qu’elle adorait sincèrement. C’était un des endroits où elle arrivait à se vider la tête. Généralement, elle aimait se trouver ici avec quelqu’un d’autre de son entourage. C’était un endroit qui aidait à parler librement et en toute discrétion.
Liam passait énormément de temps dans son travail. Il avait beaucoup de responsabilités et le fait que sa caserne soit en sous effectif n’aidait pas son homme a pouvoir rentrer chaque soir pour partager un repas avec elle. Elle ne lui avait toujours pas dit que finalement, elle voulait enfin s’installer avec lui. Malheureusement, Hope était arrivée en ville dans le même temps et elle ne se vouait pas laissé sa soeur être seule. D’ailleurs, elle n’avait parlé à personne de l'arrivée de Hope dans sa vie finalement. Elle ne savait même pas si Hope était prête à rencontrer du monde. Elles étaient en train d’apprendre à se connaître et elle ne voulait pas brusquer les choses. Cela lui faisait vraiment bizarre de discuter avec en quelque sorte le double d’elle même.
Elle avait eu rapidement la réponse de Jenna lui demanda de l’à rejoindre sur la plage de Staten Island. Cela faisait quelques jours que les deux jeunes femmes ne s’étaient vues. Elle était très occupée par son travail tout comme Jenna avec les milliers d’organisations qu’elle avait en cours. Abigail profitait de chaque seconde des rayons du soleil. Elle était plus que ravie de voir que la plage était déserte et qu’il n’y avait qu’elle pour profiter de cet endroit. Elle se mit à rire en entendant la remarque de Jenna qui se trouvait au loin et qui marchait pour venir à sa hauteur.  
- C’est si bon de te voir ...
Elle trouvait Jenna radieuse et heureusement que maintenant, elles allaient profiter à deux du soleil. Elles en avaient bien besoin toute les deux. Abigail fit mine de réfléchir quelques instants avant de répondre à son amie
- Je suis une super avocate. Trop occupée ... Je pense que je suis vouée à ne pas prendre de vacances pendant les dix prochaines années !
Nerveusement, elle se mit à rire en sachant pertinemment qu’elle avait beaucoup trop de travail.
- Et toi qu’est-ce que tu as à me raconter depuis le temps ?

.

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 655 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery & Louise Swann Je crédite : Morphine

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Benjamin, mon mari

Points : 13

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty05.01.19 13:25

Friendship never end...
Abigail Carmichael & Jenna Sullivan-Jones

Rien de tel qu’une petite matinée auprès de ses amies et en ce dimanche matin, elle avait bien l’intention d’en profiter. Aujourd’hui, pas question que de penser boulot, de se dépêcher et de courir partout. Le dimanche était synonyme de repos et de détente et à cela, Jenna s’y tenait. Alors quand son amie Abi lui avait proposé de la rejoindre à la plage, elle avait accepté. Elle n’allait pas faire grand-chose donc, elle n’hésita pas à se rendre à Staten Island. Le temps de se mettre en route, Jenna arriva alors que son amie était déjà en train de regarder l’’horizon. Blondie s’amusa de la situation et ne manqua pas de le faire remarquer à la brunette en la saluant. Jenna lui demanda comment elle allait.

« C’est si bon de te voir ... »

Lui répondit son amie avant de rajouter :

« Je suis une super avocate. Trop occupée ... Je pense que je suis vouée à ne pas prendre de vacances pendant les dix prochaines années ! »

Jenna reconnut le rire nerveux de son amie, ce qui lui tira une petite grimace. La blondinette espérait qu’Abi n’exagérait pas et qu’elle ne se stresserait pas trop. Jenna ne savait que trop bien ce que cela voulait dire d’ouvrir sa propre boîte, elle l’avait elle-même fait avec deux de ses meilleures amies. Elle ne savait que trop bien combien il fallait s’investir pour que l’entreprise prenne. Néanmoins, son entreprise avait failli lui coûter son mariage. À force de se concentrer sur le boulot, elle en avait presque oublier son mari... Ils étaient proches du divorce quand elle avait compris ce qui arrivait...

« Et toi qu’est-ce que tu as à me raconter depuis le temps ? »

Rajouta son amie. Elles ne s’étaient pas vues depuis un petit temps, trop long selon blondie mais cela ne dépassait pas une semaine.

« Je viens de sortir de deux grosses organisations : celle de la belle-mère§re de Warren et l’autre, carrément pour la ville ! Imagine, je venais juste de terminer la pendaison de crémaillère de Clara que je devais remettre. le couteau pour le gala de charité de la ville ! Je n’ai même pas su y aller parce que je suis tombée malade... ! Heureusement, Henry était là pour me chouchouter ! »

Elle fit la grimace en repensant à ces deux événements qui lui avaient demandé toute son énergie. A tel point qu’elle était tombée malade.

« Fais attention à toi ma belle, je ne veux pas que tu te rendes malade aussi pour ton boulot ! Je sais ce que c’est que d’ouvrir une nouvelle affaire, on s’oublie parfois ! Je suis passée par des moments compliqués avec Henry à cause de ça aussi ! »

C’était plus fort qu’elle, Jenna se sentait obligée de la mettre en garde parce qu’elle se faisait du souci pour son amie...
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty05.01.19 16:37


FRIENDSHIP NEVER END

Les dimanches matin, la vie sur New York fonctionnait un petit plus au ralenti. Cela faisait du bien de ne plus voir les gens courir partout. La jeune femme ne comptait même plus le nombre de fois où elle se faisait bousculé le matin par des personnes qui tenaient à la fois leur café et qui se trouvait en même temps en pleine communication téléphonique. C'était quelque chose qui avait le don d'agacé la jeune femme mais elle faisait avec. Tout le monde ne pouvait pas tout gérer en arrivant tout simplement au travail tranquillement.
C'était un des moments de la semaine, où elle pouvait se permettre de faire une pause et de voir les gens qu'elle aime. La semaine, tout le monde est occupé par sa vie respective, aussi bien personnelle que professionnel. Elle était bien contente de voir son amie ici. Cela faisait à peine une semaine et pourtant cela semblait être une éternité. Elle se doutait que son amie devait être bien occupée surtout qu'elle organisait de nombreuses évènements le weekend. Le monde du travail pouvait être abominable mais Jenna adorait son travail.
- Tu as travaillé pour Clara ?! Comment s'était ?
La jeune femme était curieuse de savoir comment s'était passé la crémaillère de Clara. Elle trouvait que Clara était une femme assez mystérieuse. Avec tout les évènements qu'elle organisait, ce n'était pas étonnant que Jenna soit tombée malade. Elle s'investissait énormément dans chaque projet qu'elle réalisait. elle avait beaucoup de chance de pouvoir compter sur Henry dans sa vie.
- D'ailleurs en parlant d'organisation, je suis sure que ma mère ne va pas tarder à t’appeler pour demander des conseils décorations.
Sa mère faisait parfois appels aux services de Jenna lorsqu'elle organisait certaines œuvres de charité.
La jeune femme aimait tellement son travail, qu'elle ne savait pas s'arrêter une fois qu'elle était lancée. Elle fit un léger sourire à son amie lorsqu'elle lui de faire attention à ne pas se rendre malade pour le travail. Elle avait mit en garantie sa maison afin de pouvoir avoir son propre cabinet avec son nom inscrit sur un mur. Elle ne voulait pas emprunter auprès d'une banque ou demander de l'aide auprès de sa famille. En tout cas, si ce cabinet ne fonctionnait pas, la jeune femme allait tout perdre et c'était la dernière chose qu'elle voulait.
- J'ai tellement voulu de ce cabinet que je risque de me rendre malade pour que ça fonctionne.

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 655 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery & Louise Swann Je crédite : Morphine

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Benjamin, mon mari

Points : 13

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty14.01.19 11:09

Friendship never end...
Abigail Carmichael & Jenna Sullivan-Jones

Jenna appréciait le moment, ce moment où tout était suspendu, où elle n’avait rien à penser sauf à être heureuse et bien dans ses baskets. Enfin, ses talons plutôt puisque la blondinette ne sortait jamais sans ses talons. A côté de son amie, Abigail, entourées par le silence où seules les vagues caressant la plage et la conversation des deux filles le brisaient, Jenna se sentait bien. Libérée un peu de ce poids que pouvait représenter la vie quotidienne et son boulot. Elle aimait ce qu’elle faisait, comme jamais. Elle était heureuse de retrouver ses amies, ses clients et de se plonger dans des projets. Néanmoins, des moments de calme comme ce matin n’étaient pas négligeables et elle en ressentait de plus en plus le besoin. Jenna discuta de son boulot mais surtout de celui de son amie, essayant de la mettre en garde contre les excès de boulot. La blondinette expliqua alors à son amie qu’elle venait de terminer deux grosses soirées, notamment celle de Clara Cunningham.

« Tu as travaillé pour Clara ?! Comment s'était ? »

Jenna éclata de rire, elle n’était pas étonnée qu’à peine arrivée, la dame Cunningham attire déjà toutes les attentions. Cette femme avait quelque chose d’intriguant et le fait qu’elle soit la belle-mère de Warren n’était pas sans intriguer encore plus Jenna. C’était une jeune femme curieuse mais surtout qui s’inquiétait pour ses amis. Alors, elle était curieuse d’en apprendre plus sur la relation qui liait Clara à Warren.

« Ecoute, elle est intrigante, elle était exigeante mais en même temps, je pense simplement qu’elle voulait réussir au mieux sa soirée ! Qui a été une réussite, d’autant plus que tous les regards étaient rivés sur cette nouvelle arrivante de New York ! »

A l’évocation de la soirée, Jenna eut un petit rire en repensant à tout ce que lui avait demandé la blonde fatale. Mais, elle ne l’avait pas trouvée condescendante ni même méchante, elle semblait avoir apprécié les arrangements de l’agence.

« D'ailleurs en parlant d'organisation, je suis sure que ma mère ne va pas tarder à t’appeler pour demander des conseils décorations. »

Enchaîna Abigail. Jenna rigola à nouveau, elle avait souvent des demandes de la part de miss Rollins-Carmichael. Elle était l’une de ses premiers clients à l’image de sa fille.

« Ça faisait longtemps qu’elle n’était pas venue me voir ! J’imagine qu’il s’agit d’une nouvelle œuvre de charité ? »

Sa mère était une femme généreuse qui n’hésitait pas à donner de sa personne. En tout cas, c’est comme cela que Jenna la percevait. Jenna mit en garde son amie contre les effets du burn-out, il fallait se ménager et elle se faisait énormément de soucis pour son amie. Elle eut un léger sourire avant de lui répondre :

« J'ai tellement voulu de ce cabinet que je risque de me rendre malade pour que ça fonctionne. »

Elle était passée par les mêmes angoisses quand elle avait lancé l’agence Phoenix. Les trois amies avaient passé des nuits blanches à se demander si elles arriveraient à quelque chose, si elles arriveraient à se faire un nom. De fil en aiguille, elles avaient réussi à se forger une réputation mais à force de donner toute son âme et toute son temps à son boulot, elle avait failli perdre son mari et la santé ne suivait plus à un moment donné.

« Je comprends ce que tu vis, je suis passée par là aussi ! Lancer son entreprise, c’est un risque sur l’avenir et on ne sait jamais si cela va payer. En tout cas, tu as de la chance – comme moi – de pouvoir compter sur deux femmes extraordinaires à tes côtés pour vous épauler mutuellement ! C’est important pour vous trois de vous entendre et de vous épauler quand l’une à besoin de l’autre ! Je pense que si ça fonctionne déjà entre vous, ça ne peut que fonctionner ! Vous êtes trois avocates exceptionnelles et quand les gens le sauront, tout le gratin de New York voudrait venir chez vous se faire représenter ! »

Jenna posa sa main sur le bras de son amie pour la rassurer. Ce n’était pas des mots en l’air, elle le pensait sincèrement et ne doutait pas que leur cabinet fonctionnerait. Le talent était présent, il ne manquait plus qu’à se faire connaître et pour ça, rien de mieux que de gagner et de prouver son talent à la vue de tous. Au début, il fallait que le bouche-à-oreille se fasse et après, la réputation faisait le reste.

« En plus, avec trois belles femmes comme vous, tout New York sera à vos pieds chaussés de Louboutin ! »

Rajouta-t-elle sur le ton de la plaisanterie et elle rigola.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty15.01.19 14:23


FRIENDSHIP NEVER END
Les moments passés au bord de l'eau sont souvent ressourçant. Elle adorait laissé libre à son imagination lorsqu'elle se trouvait ici. Le temps s'arrêter. Toute la semaine, elle se retrouvait dans l'effervescence du monde du travail. Elle était surtout confrontée à toute cette vie de gens pressés. Elle ne comptait même plus combien de fois en semaine, elle se faisait bousculer lorsqu'elle marchait jusque son travail. Les gens se retrouvaient dans un train train quotidien en semaine, noyés dans le travail sans faire attention à ce qu'il se passe autour d'eux. Manhattan était le quartier des affaires, forcément ce comportement était adapté à la réussite de chacun.
Abigail pensait qu'elle devait instaurer un dimanche matin obligatoire ici chaque semaine. Cela permettrait à tout le monde de se réunir au moins une fois. Elle se doutait que ce genre d'organisation serait vraiment difficile donc elle songeait plutôt à une fois par mois. Cet endroit méritait d'être connu tellement il pouvait être apaisant. Elle avait bien envie de mettre sa vie professionnelle de côté mais avec l'ouverture de son cabinet, elle n'avait pas une minute à elle. Elle devait tout faire pour que ce projet fonctionne. Elle avait mis en garantie cette maison et son père le tuerait si elle finissait par l'a perdre pour n'importe quelle raison. Elle avait la chance d'avoir Olivia qui elle aussi faisait tout pour que le cabinet fonctionne.
Jenna était passionnée par sont travail. Abigail admirait vraiment tout le travail que fournissait Jenna pour que son entreprise fonctionne. En plus d'être passionnée, Jenna était douée et en très peu de temps, son entreprise était vite connue de toute l'élite de New York. La jeune femme était curieuse de savoir comment s'était déroulé cette fameuse fête chez Clara. C'était une personne qu'elle avait beaucoup de mal à cerné mais qu'elle appréciait beaucoup. Clara attirait beaucoup l'attention et elle avait entendue dire que cette fête avait été d'une grande réussite.

- C'est exactement, l'idée que je me faisais d'elle tu sais. Mais j'ai entendu dire que cette soirée était vraiment incroyable. Tu as du passer un temps fou pour que tout lui convienne !
La jeune femme se mit à sourire. Elle se doutait bien que comme à son habitude, Jenna avait rendu les choses parfaites et à son goût. Satisfaire les clients c'était le primordial. C'est alors qu'elles se mirent toutes les deux à parler d'organisation que la jeune femme pensa immédiatement à sa mère. Entre deux moments d'innatention lors du repas qu'elle avait partagé avec elle, la semaine dernière, elle avait mentionné le prénom de Jenna. Cela devait certainement être à propos de la prochaine grosse soirée de charité qu'elle allait organiser ou même à propos de la prochaine préparation d'éléction de son père.
- J'en ai pas la moindre idée. C'est peut-être aussi sur la façon dont ils vont préparer les prochaines élections pour mon père ...
Elle n'avait pas discuter avec son père depuis un moment et elle en voulait encore à sa mère pour une raison qu'elle avait oublié tellement, cela devait être idiot. Jenna avait toujours de précieux conseils afin de l'aider à trouver la voie de la bonne décision. C'était comme ça depuis toujours et l'avantage avec Jenna, c'est qu'elles pouvaient discuter de tout ensemble. Sans jugement ce qui était vraiment appréciable. Elle rêvait depuis des années d'ouvrir ce cabinet d'avocats qu'elle tenait à ce que cela fonctionne. Peut être un peu trop même.
- C'est vrai mais le monde des avocats, c'est tellement compétitif ... Il suffit d'un mauvais avis, de se mettre la mauvaise personne à dos et tout se brise. Tu dois connaître ça toi aussi. On s'entend parfaitement bien, on a de la chance mais il faut absolument que ça fonctionne. Je n'ai pas le droit à l'erreur.
Entendre les mots de Jenna étaient en train de réchauffer son coeur. Elle se disait qu'elle avait de la chance de pouvoir compter sur Jenna dans sa vie. L'investissement et le travail founi finiraient par payer dans tous les cas. Elle se mit à rire lorsqu'elle l'entendit parler de Louboutin.
- Tu as totalement raison ! D'ailleurs, ça fait vraiment un moment que je n'ai pas acheté fait de shopping. Les chaussures me manquent ... Tu serais disponible cette semaine ?

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 655 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery & Louise Swann Je crédite : Morphine

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Benjamin, mon mari

Points : 13

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty21.01.19 16:09

Friendship never end...
Abigail Carmichael & Jenna Sullivan-Jones

Les deux amies, assises sur la plage, parlaient de tout et surtout du boulot. Jenna raconta combien elle était sur les rotules ces jours-ci, la fin d’année étant l’une des périodes les plus difficiles de l’année. Elle lui expliqua avoir donné une réception pour Clara Cunningham, une jeune femme dont la réputation la précédait puisqu’Abi semblait la connaître.

« C'est exactement l'idée que je me faisais d'elle tu sais. Mais j'ai entendu dire que cette soirée était vraiment incroyable. Tu as du passer un temps fou pour que tout lui convienne ! »

Jenna sourit, il était certain que la jeune femme était exigeante mais elle voulait aussi marquer les esprits. De l’avis de la blonde, Clara semblait vouloir se faire un nom sans que son mari ou son beau-fils n’interviennent. Et c’était un pari gagné puisque tout le gratin new-yorkais ne parlait plus que d’elle et de sa soirée extraordinaire.

« Oui, ça n’a pas été facile mais elle sait ce qu’elle veut et ne veut pas ! Et ce qu’elle voulait par-dessus tout c’était de marquer les esprits ! Et je pense que ça a fonctionné ! »

Dit-elle tout simplement avant que les deux femmes ne passent à la mère d’Abi. Celle-ci lui annonça que sa mère allait certainement l’appeler pour quelque chose, sans que son amie ne précise quoi.

« J'en ai pas la moindre idée. C'est peut-être aussi sur la façon dont ils vont préparer les prochaines élections pour mon père... »

Jenna avait pensé immédiatement à des œuvres de charité mais il était vrai que cela pouvait concerner son père et les prochaines élections qui se préparaient déjà.

« Oh oui ! C’est vrai qu’il y a ça qui se profile ! Oulala !! J’avais oublié ça, ça va encore être quelques soirées en plus à mettre à notre agenda ! »

Jenna souffla un peu en imaginant tout ce qu’il y aurait à faire pour la campagne. La première fois, ça n’avait pas été de la tarte, les filles avaient eu du pain sur la planche et ce, de manière régulière. A  contrario d’une simple soirée, une fois que la fête est passée, on pouvait passer à autre chose, se reposer un peu. Mais, lors d’une campagne électorale, jusqu’à l’élection, il fallait s’occuper régulièrement de ci et de là… Elles passèrent ensuite sur le travail de la brune, qui lui expliquait ne plus avoir une seule minute à elle, ce qui inquiéta Jenna qui était passée par les mêmes problèmes au début de l’agence Phoenix. Ca n’avait pas été une partie de plaisir mais la réussite était là maintenant et elle n’aurait changé son boulot contre rien d’autre au monde.

« C'est vrai mais le monde des avocats, c'est tellement compétitif ... Il suffit d'un mauvais avis, de se mettre la mauvaise personne à dos et tout se brise. Tu dois connaître ça toi aussi. On s'entend parfaitement bien, on a de la chance mais il faut absolument que ça fonctionne. Je n'ai pas le droit à l'erreur. »

Evidemment, blondie connaissait ça, ne pas avoir droit à l’erreur, surtout quand on commençait, c’était à ce moment-là que tous les regards étaient tournés vers vous et on n’attendait qu’une seule chose, déraper pour mieux les enfoncer.

« C’est vrai qu’au début de toute entreprise, il faut s’accrocher et faire ses preuves ! Parfois, nos concurrents n’attendent que ça, qu’on se trompe, pour retourner le couteau dans la plaie ! On l’a connu avec l’agent d’événementiel qui nous a mises à la porte avec les filles ! L’agence n’était pas contente qu’on monte notre propre agence, ils ont même voulu nous couler mais on a eu les soutiens de tous nos amis et de nos clients qui nous appréciaient à l’époque ! Je pense que tu peux te rassurer sur une chose : tu as tellement d’amis et de soutiens dans cette ville que tu peux compter sur eux pour te faire de la publicité ! En tout cas, sache que je serai la première à vous faire de la pub dès que je le pourrais ! »

Dit-elle tout en prenant son amie dans ses bras et en lui faisant un câlin pour la rassurer. Rien de mieux qu’un câlin pour remonter le moral de ses proches. La petite phrase de fin de Jenna eut l’effet escompté, Abigail se mit à rire et elle rajouta :

« Tu as totalement raison ! D'ailleurs, ça fait vraiment un moment que je n'ai pas fait de shopping. Les chaussures me manquent ... Tu serais disponible cette semaine ? »

Son emploi du temps était chargé mais elle s’était promis qu’à partir de l’année prochaine, elle prendrait du temps pour ses amis, c’était l’occasion rêvée que de prendre le temps pour son amie :

« Ecoute, lundi et mardi, ça va être difficile mais le reste de la semaine, je pourrais me trouver du temps pour faire du shopping ! J’ai l’impression de faire plus de shopping pour mes clients que pour moi ! Ca doit aussi faire longtemps que je n’ai pas fait les boutiques ! »

Dit-elle tout simplement, se souvenant à peine des derniers vêtements qu’elle s’était achetés, elle, la dingue de shopping. Elle faisait plus souvent les boutiques pour ses clients – cela faisait partie des services qu’elle proposait à ses clients – que pour elle-même ou pour Henry.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty02.02.19 23:30


FRIENDSHIP NEVER END
 Même si cela faisait longtemps que les deux amies ne s'étaient pas vus, partager ce moment, installé face à la mer tout en entendant le ruissellement des vagues. Elle adorait cet endroit pour la tranquillité. C'était aussi parce qu'il s'agissait d'un endroit qui apaisait Abigail. Elle avait l'habitude de venir ici toujours en bonne compagnie. C'était son endroit et elle n'aimait pas le montrer à n'importe qui. Bon ok, c'était une plage publique et tout le monde avait le droit d'y venir mais c'était un endroit qui lui tenait particulièrement à cœur. Elles étaient en train de rattraper le temps perdu. D'ailleurs, les questions qu'elle posait à son amie par rapport à Clara était en partie intéressée. Après le moment qu'elles avaient passé au spa et surtout l'inquiétude qu'elle avait éprouvé pour Warren, elle était perplexe concernant ce qu'elle lui avait dit. Elle remettait en doute tout.
- Franchement, ça ne m'étonne même pas. Tu as pris plaisir à lui organiser ça ? Elle ne savait pas encore si c'était une bonne idée de lui expliquer tout ce qui s'était passé avec Clara car pour l'instant, elle ne savait pas du tout si c'était vrai. elle préférait mener son enquête tranquillement et l'a confronter à ses découvertes ensuite.
La mère d'Abigail a toujours apprécié Jenna et encore plus, depuis que cette dernière est devenue une organisatrice très demandée à Manhattan. Généralement, elle demandait de nombreux conseils à Jenna avant de finir par se préparer un plan de réception elle même. Elle était persuadée que son père allait se représenter de nouveaux aux élections. Il avait réussi à être un homme reconnu et un homme de pouvoir. On ne se lasse pas de cette situation.
- Je vais lui dire de t'en parler quand même. C'est bizarre qu'ils n'aient pas commencé à travailler sur la campagne.   L'inconvénient de New York c'est qu'une simple erreur peut faire le tour du monde. New York pouvait être une grande ville mais avec le réseau de connaissances, les gens parvenaient vite à se faire une opinion. C'était la pire chose qui pouvait arriver lorsque l'on démarre dans le monde du travail en tant que patron.
- Ca me fait du bien ce que tu me dis. C'est vraiment stressant pour moi. En plus je n'en ai parlé à personne mais il me manquait des garanties pour obtenir le prêt à la banque. Et je voulais absolument contribuer à la même hauteur que les associés. Du coup, j'ai mis en garantie la maison familiale. Je ne sais pas comment je pourrai m'en sortir si jamais je perdais la maison. Mème Liam n'est pas au courant ... Mon père va vraiment être en colère lorsqu'il va le découvrir ... Une séance de shopping pour lui permettre de se détendre. Surtout de faire une pause car elle avait vraiment besoin de voir du monde et autre chose que les quatre murs de son bureau.
- Alors viens me chercher dès que tu es disponible à mon bureau. On pourra faire du lèche-vitrine pour voir les nouvelles collections !

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 655 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery & Louise Swann Je crédite : Morphine

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Benjamin, mon mari

Points : 13

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty05.02.19 13:53

Friendship never end...
Abigail Carmichael & Jenna Sullivan-Jones

Quel plaisir de se retrouver ici, à profiter de la plage et surtout d’une petite séance rattrapage entre amies. Adolescente, Jenna passait énormément de temps avec ses amies et son petit ami de l’époque, devenu depuis son mari. Elle avait le temps de profiter de la vie et de ses amies, du temps qui lui manquait maintenant. Cela se faisait de plus en plus rare de pouvoir se retrouver entre amis… Il faudrait qu’elle pense un jour inviter tous ses amis pour une soirée retrouvailles : Abi, Ophélia, Warren, Will, etc. Assise face à la mer, elle se disait que ce serait une bonne idée qu’un jour, elle les réunisse pour une soirée à l’ancienne, comme quand elles étaient plus jeunes et qu’elles se faisaient un petit repas sympa…

« Franchement, ça ne m'étonne même pas. Tu as pris plaisir à lui organiser ça ? »

La soirée chez Clara avait été clairement quelque chose d’excitant à organiser. Le faste et la beauté du lieu avait rendu la soirée magique. Il n’y avait pas d’autres mots et Clara lui avait laissé un bon sentiment. Néanmoins, elle sentait chez cette femme un mystère difficile à percer, une carapace qui ne permettait pas de sonder son âme. Jenna ne savait toujours pas si elle devait lui faire confiance ou pas. Néanmoins, pour l’instant, entre les deux femmes, une simple relation d’affaire les liait, elles n’étaient pas devenues des amies… Jenna rigola face à la remarque de son amie.

« Moi non plus ça ne m’étonne pas ! J’ai pris énormément de plaisir, c’était une soirée mémorable et magique ! La demeure des Cunningham est splendide et franchement, ce fut un véritable bonheur que de devoir la décorer et l’aménager pour la soirée ! Et tout le gratin New-Yorkais était là – ou presque – j’ai pu donner ma carte à des gens ! »

Dit-elle en lui faisant un clin d’œil complice à son amie. Jenna ne manquait jamais de se faire connaître, c’était comme ça qu’elle avait réussi à percer dans un monde féroce où la compétition faisait rage. Il avait fallu se faire connaître face à une société ancrée depuis des décennies à New York, la boîte dans laquelle elle travaillait avant qu’elle n’en soit virée sans ménagement.

« Je vais lui dire de t'en parler quand même. C'est bizarre qu'ils n'aient pas commencé à travailler sur la campagne. »

Jenna opina de la tête, il était clair qu’il faudrait commencer à en discuter sinon les choses allaient s’accumuler. La blondinette savait qu’aucun moment de l’année n’était calme, chaque saison avait ses petites fêtes et soirées importantes.

« Si jamais elle ne le fait pas, je lui téléphonerai moi ! »

Dit-elle simplement. Madame Carmichael et Jenna s’entendaient très bien et elle savait qu’elle ne prendrait pas mal le fait qu’elle lui téléphone. Et Jenna devait absolument savoir si elle devait la mettre à son agenda ou pas.

« Ca me fait du bien ce que tu me dis. C'est vraiment stressant pour moi. En plus je n'en ai parlé à personne mais il me manquait des garanties pour obtenir le prêt à la banque. Et je voulais absolument contribuer à la même hauteur que les associés. Du coup, j'ai mis en garantie la maison familiale. Je ne sais pas comment je pourrai m'en sortir si jamais je perdais la maison. Même Liam n'est pas au courant ... Mon père va vraiment être en colère lorsqu'il va le découvrir ... »

Jenna grimaça. Abigail s’était mise dans les problèmes en ouvrant son cabinet et elle comprenait mieux maintenant la raison pour laquelle elle était si angoissée. Non seulement, elle jouait son avenir professionnel mais également sa maison. Jenna avait réussi à ouvrir un prêt et à ouvrir sa boîte sans s’endetter, elle avait eu de la chance…

« Je comprends mieux pourquoi tu es si angoissée ! Mais, ne doute pas de tes capacités, tu as toutes les chances de réussir ! Tu ne devras peut-être même pas le dire à ton père ! »

Essaya-t-elle de rassurer son amie. Il était certain qu’elle s’était mis la corde au cou mais cela ne voulait pas dire que c’était forcément un risque. Au final, Jenna était convaincue que son amie rendrait au quintuple ce qu’elle devait et qu’elle n’allait pas perdre la maison familiale.

« Ça fonctionne bien pour l’instant non ? Il n’y a pas de raison que ça change ! »

Evidemment, à New York, les réputations se faisaient rapidement. Mais si elles partaient du bon pied, il y avait peu de chance que les choses changent. Il fallait vraiment jouer les magouilles pour voir les risques augmenter…

« Alors viens me chercher dès que tu es disponible à mon bureau. On pourra faire du lèche-vitrine pour voir les nouvelles collections ! »

Jenna sourit, elle était déjà toute surexcitée à l’idée de cette journée shopping, elle allait pouvoir se détendre un peu. Cela faisait tellement longtemps qu’Abi et elle n’avaient plus fait les boutiques…

« Ecoute, je viendrai mercredi ! Je n’ai pas de rendez-vous pour l’instant, j’en suis sûre ! Et je te réserve la journée ! Il faut bien ça pour qu’on se voie ! »

Dit-elle en rigolant un peu. Mais, c’était tellement vrai, il fallait qu’elles notent sur leur agenda leur rendez-vous pour être sûres de pouvoir se voir.

« Tu te rappelles la belle époque où on traînait toutes ensemble ! On n’avait pas à penser à notre emploi du temps, on prenait le temps ! Et on trouvait déjà la vie difficile ! »

Jenna éclata de rire en repensant au passé et à leur moment de fou rire. Le bonheur à l’état pur.
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty16.02.19 1:06


FRIENDSHIP NEVER END
Même si nous étions en hiver, le soleil parvenait à se faire une petite place. La plage tout comme le spa ont toujours été des endroits où Abigail se sentait apaiser. Elle avait vraiment l'impression que le temps s'arrêtait et qu'elle avait l'occasion de faire autre chose. L'occasion de faire le point sur sa vie mais aussi de savoir où est-ce qu'elle en était. Avec les emplois du temps compliqués de chacun, elle avait l'impression d'avoir pris dix ans. Elle ne voyait plus ses amis autant qu'avant et le pire, c'est qu'ils ne parvenaient pas à se trouver un moment tous ensemble.
Abigail a toujours été très admirative du travail de son amie. Elle s'était donnée beaucoup de mal pour en arriver là et elle avait de la chance de se créer une clientèle extraordinaire. Concernant Clara, elle était en train de devenir son avocate et cette dernière avait commencé a parlé de Warren ce qui avait vraiment eu tendance à la déstabiliser. Elle tenait énormément à lui et elle espérait que si ce dernier avait un problème, il saurait lui en parler. En entendant Clara parler de lui, elle avait l'impression qu'il y avait vraiment un souci avec Warren. Elle attendait de voir ce dernier afin de lui raconter tout ce qui s'était produit.
- J'aurai tant aimé voir ça. Il t'a fallut combien de temps pour préparer cet évènement ? Je suis persuadée que Clara va te faire une bonne publicité. Surtout si la fête a plu à ses invités. Généralement, lorsque les deux amies se revoyaient, elles avaient une phrase de discussions où elles ne parlaient que du boulot. C'était aussi une façon de rattraper le temps perdu côté professionnel.
Comme à son habitude, Jenna était adorable. Si sa mère ne pensait pas à l'appeler, Jenna comptait faire le nécessaire. Cette dernière avait été d'une grande aide lors de l'organisation de la dernière élection. Elle aide également au quotidien sa mère pour ses œuvres caritatives. Elles avaient toutes les deux beaucoup de chance de pouvoir compter sur elle.
L'avocate tenait tellement à réaliser son rêve, qu'elle avait oublié d'être raisonnable. Elle avait oublié de prendre le temps de réfléchir. Elle n'avait pas d'autre choix que de faire en sorte que ce cabinet fonctionne. Elle ne voulait pas se retrouver sans rien et mettre dans l'embarras ses deux amies. Abigail pouvait parfaitement se passer de cette garantie mais malheureusement, elle n'avait pas envie de demander de l'aide à ses parents. Elle voulait avancer d'elle même sans rien devoir à quiconque.
- J'espère sincèrement que tu as raison. Je n'ai vraiment pas envie d'en parler avec lui. Ces derniers temps, nos relations sont tendus. Mon père est vraiment un homme difficile. Et mon caractère ne doit pas aider toute cette situation. Les mots que prononçaient Jenna l'a rassurait tout de même. Elle était plus confiante pour l'avenir. Trois femmes qui ouvrent un cabinet d'avocat était plutôt rare. Elles avaient le droit à une bonne publicité et elles avaient un noyau de bons clients. Abigail n'avait pas d'autres choix que de faire prospérer son entreprise.
Elle avait tellement hâte de retrouver son amie autour d'une virée shopping. Faire les magasins étaient devenus très rare ces derniers temps. En entendant que Jenna lui réservait son mercredi, elle saisit son téléphone portable et entra dans son agenda une journée Off, afin de l'a passer en partie avec son amie. Elle irait sûrement travailler avant ou après afin de ne pas cumuler de retard dans son travail.
Jenna parlait du bon vieux temps. Et il faut dire que cela poussait vraiment la jeune femme a pensé au passé. La vie était beaucoup plus simple avant et surtout, elles avaient l'occasion de se voir.
- On vivait en fait ... Et dire qu'on était tellement impatientes de devenir des adultes, des femmes indépendantes et des femmes de pouvoir. Aujourd'hui, on est obligé de prendre rendez-vous pour acheter des loulous ...
Dit elle en grimaçant. Leurs vies avaient beaucoup évolué...

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 655 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery & Louise Swann Je crédite : Morphine

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Benjamin, mon mari

Points : 13

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty18.02.19 12:07

Friendship never end...
Abigail Carmichael & Jenna Sullivan-Jones

Comme à leurs habitudes, les deux femmes parlaient de leur vie professionnelle, il fallait bien avouer que tout tournait autour de cela dans leur vie. En tout cas, ambitieuses comme elles l’étaient, elles avaient toujours voulu réussir dans la vie, d’un point de vue professionnel. C’était réussi mais parfois cela leur avait demandé des sacrifices, à l’image d’Abi qui avait dû mettre la maison familiale pour payer sa part dans le cabinet qu’elle avait ouvert avec ses collègues. Ou Jenna qui avait failli mener son mariage à sa fin avec sa propre agence qui lui en demandait toujours plus. Elles avaient cela en commun, elles donnaient tout pour leur boulot, à tel point qu’elles ne se rendaient pas toujours compte des sacrifices et des dégâts que cela engendrait…

« J'aurai tant aimé voir ça. Il t'a fallu combien de temps pour préparer cet évènement ? Je suis persuadée que Clara va te faire une bonne publicité. Surtout si la fête a plu à ses invités. »

Jenna acquiesça de la tête, elle était à peu près sûre que Clara leur ferait de la publicité, elle avait eu l’air enchantée de leur prestation. Evidemment, il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, il fallait toujours se méfier des apparences mais c’était bien parti. Elle sourit et répondit :

« Il nous a fallu pratiquement un mois pour être au point ! Quand j’ai vu l’asticot se pointer à l’agence, je savais que j’avais à faire à une femme dure en affaire et qui serait difficile à satisfaire ! »

Après avoir discuté de leur boulot respectif, notamment la soirée qu’avait organisée Jenna pour Clara Cunningham, de la mère de la brune et de la campagne de son père, elles discutèrent du cabinet d’Abigail. Celle-ci semblait rongée par les remords et la peur de l’échec et il y avait de quoi, Jenna comprenait tout à fait. Néanmoins, la blonde savait que son amie n’avait pas à s’inquiéter, que son cabinet ferait fureur. Elle avait déjà eu çà et là des échos positifs, ce qui était de très bon augure. Et puis, Jenna n’hésiterait jamais à faire de la publicité pour ses amies quand il le faudrait.

« J'espère sincèrement que tu as raison. Je n'ai vraiment pas envie d'en parler avec lui. Ces derniers temps, nos relations sont tendues. Mon père est vraiment un homme difficile. Et mon caractère ne doit pas aider toute cette situation. »

Jenna voulait rassurer son amie mais elle comprenait qu’elle ne pouvait pas tout lui déballer, surtout que peut-être qu’ils n’auraient jamais à être au courant. La blondinette était certaine qu’elle n’aurait jamais à leur avouer, jamais. Elle prit son amie par les épaules et lui fit un câlin avant d’ajouter :

« Aller ! Ne penses pas trop au futur, vis l’instant présent ! Tu géreras en temps utile – si ça se présente – les problèmes ! Pour l’instant, fais-toi confiance et fais confiance à tes associées ! Tu verras, tu t’angoisses sûrement pour rien du tout ! »

Elles passèrent ensuite sur un sujet plus heureux, moins angoissant, le shopping. Activité par excellence à New York s’il fallait, les deux femmes en étaient expertes en leur temps. Aujourd’hui, une petite chose avait changé : elles devaient prendre rendez-vous pour prendre le temps de se faire une séance shopping. Elles décidèrent de se voir mercredi et Abigail l’inscrivit dans son agenda tandis qu’elle lui répondit :

« On vivait en fait ... Et dire qu'on était tellement impatientes de devenir des adultes, des femmes indépendantes et des femmes de pouvoir. Aujourd'hui, on est obligé de prendre rendez-vous pour acheter des loulous ... »

Jenna avait invoqué un souvenir ou l’autre et à l’image de son amie, la blonde grimaça et acquiesça de la tête. C’était la stricte vérité, elles n’avaient plus le temps de se voir et encore moins de faire les magasins.  

« C’est ça ! On avait une vraie vie, une vie où on pouvait facilement prendre du temps pour nous ! »

Dit-elle avant de rigoler à l’évocation de ce temps où elles voulaient absolument vieillir et devenir des femmes accomplies.

« Aujourd’hui, on est enfin accomplies comme on le voulait mais malheureusement, on voudrait revenir à ce temps où on ne pensait qu’aux garçons et à ce qu’on allait porter ! C’était le bon vieux temps ! »

Jenna ne regrettait pas sa vie, loin de là, elle était heureuse dans son mariage, heureuse au boulot, elle avait des amis formidables. Il ne lui manquait qu’un enfant pour être pleinement accomplie… Mais, la simplicité de sa vie d’adolescente et de jeune adulte lui manquait…

« On peut dire qu’on en a bien profité à l’époque, on n’a rien à regretter ! En tout cas, en ce qui me concerne, je ne regrette rien de notre jeunesse ! »

Conclut-elle, en posant sa tête sur l’épaule de son amie, le regard dans le vide, repensant au passé mais aussi à ce que la vie lui promettait…
(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty22.03.19 0:05


Ces moments d'insouciance manquaient terriblement à Abigail. Elle avait l'impression qu'en grandissant, qu'elle était devenue une toute autre personne. Elle se souvenait encore de ses années de lycées, comme ci c'était hier. Elle se souvenait également, de la mauvaise ambiance qui régnait chez elle. C'est grâce à ce qu'il se passait chez elle, qu'Abigail avait décidé de rapidement devenir indépendante pour se lancer dans sa propre vie. Elle pouvait dire qu'elle n'avait compté que sur elle-même pour réussir. Ce cabinet était son rêve et aussi le rêve de s'accomplir sans que les gens pensent que c'était grâce à son père qu'elle en était arrivée là. Elle aimait se dire qu'elle et Jenna étaient de superbes jeunes femmes. Menant leur carrière d'une main de fer. Il n'y avait pas beaucoup de femmes qui supportaient autant de pression.
Pour l'instant, Abigail était assez intriguée par Clara. Elle se demandait vraiment ce qu'il se passait dans sa tête pour qu'elle interroge sur Warren. Ce n'était pas une façon de faire qu'elle avait apprécié. Elle se mit à rire en entendant la première rencontre de Jenna et de Clara. Elle avait eu la même sensation en vers Clara.
- Au moins, elle était contente de sa fête. Heureusement que c'est terminé !
Abigail savait qu'elle pouvait compter sur Jenna pour calmer ses craintes. Vu sa relation avec Ophelia, pour l'instant elle n'était pas prête à lui parler de tout ça. Heureusement que Jenna était là. A l'intérieur, Abigail était en train d'angoisser.
Grandir entourée de garçon avait permis à Abigail de s'endurcir. Elle était devenue plus solide et elle était moins sensible face à certaine situation. Elle avait rapidement compris que l'échec ne pouvait pas faire parti de sa vie. Toute cette famille exigeait l'excellence. Elle resta quelques minutes dans les bras de Jenna, resserrant l'étreinte que venez de lui offrir son amie. Le parfum que portait Jenna était tellement doux que cela l'apaisait. Elle souffla un bon coup, prenant de bon coeur tout ce que lui disait Jenna et lui répondit alors
- Vive l'instant présent. Ce n'est pas une mauvaise idée. J'espère que tout ira bien. Merci d'être là pour moi. C'est dur dur d'avoir confiance dans cette incertitude ...
Cela faisait des semaines qu'elles parlaient de faire des virées shopping, en présence d'Ophelia. Pour l'instant, c'était assez difficile de coincider tous leurs emplois du temps, pour toute se retrouver. D'ailleurs, lorsqu'elles commençaient à faire les magasins, personne ne pouvait les arrêter. Encore moins les plafonds des cartes bancaires. Sans noter leur petite escapade dans l'agenda, la jeune femme n'était pas sûre de s'en souvenir d'ici mercredi. Dès qu'elle allait partir de cette plage, le train train quotidien de son boulot allait reprendre le dessus, annonçant de nouvelles angoisses. Au moins, retrouver son amie lui permettait de se poser quelques instants.
- Ca me manque cette époque. Je n'ai aucun regret non plus mais plus sérieusement, j'ai l'impression de ne pas avoir assez profité de tout cela.
Elle était très admirative de ce qu'elles étaient devenues maintenant. Le temps passait à une vitesse qu'elles ne pouvaient pas contrôler. Regardant l'horizon, elle profitait de chaque second en présence de Jenna.

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Jenna Sullivan-Jones
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY to madness
J'habite à New York depuis le : 07/12/2018 J'ai : 33 ans. En vrai, on me surnomme : Boutchou J'ai parlé au total : 655 fois et mon avatar est : Kristen Bell J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Gale Montgomery & Louise Swann Je crédite : Morphine

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... 181207102712904742

Je suis né(e) le : 25 septembre 1983 à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : organisatrice d'événementiel En ce moment, je suis : mariée J'habite dans : maison avec : Benjamin, mon mari

Points : 13

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty26.04.19 14:06


FRIENDSHIP NEVER END...
Jenna était bien en ce dimanche matin, auprès d’une très bonne amie, une amie qu’elle connaissait depuis tellement d’années. Elles avaient passé tellement de soirées, de bons moments, de mauvais moments et de temps ensemble qu’elles se connaissaient par coeur. Elles se ressemblaient beaucoup, chacune prise par leur boulot, passionnées par ce qu’elles faisaient. D’ailleurs, ce matin, le sujet du travail n’avait pas manqué d’alimenter leur conversation et la blondinette raconta sa soirée mémorable auprès de Clara Cunningham. Elle avait eu une drôle de sensation face à la blondinette, se demandant si elle était sincère ou voulait simplement mettre dans sa poche l’organisatrice d’événements. Jenna avait opté pour l’optimiste, espérant qu’elle ne se trompait pas. Néanmoins, le projet que miss Cunningham lui avait proposé était plus qu’intéressant mais il fallait avoir du temps pour préparer tout cela et se dégager du temps ça n’était pas facile. Jenna avait déjà du mal à en dégager pour ses proches alors pour un nouveau projet. Il faudrait que ses co-gérantes et elle décident de laisser tomber certains événements et Jenna n’était pas certaine qu’elles étaient prêtes à faire cela. A l’image de Rhéa et Jazz, elle n’avait pas envie de laisser tomber ses clients pour mettre en place un seul projet aussi excitant soit-il. Jenna hocha de la tête à l’affirmation de son amie, oh oui, elle était heureuse que cela soit terminé, il était temps que cette soirée soit passée. Ces dernières semaines, ce fut le projet le plus épuisant de cette fin d’année et de toute l’année en fait. Alors, un projet plus large venu de la tête de la blonde lui faisait un peu peur même si le challenge était intéressant.

Elles enchaînèrent sur le boulot d’Abui et Jenna tenta de rassurer son amie sur ses doutes concernant son boulot et l’avenir. L’avocate avait mis en gage la maison de la famille pour avancer l’argent de son cabinet et elle avait peur que cela ne fonctionne pas. La blondinette comprenait un peu mieux les angoisses de son amie mais elle se voulait rassurante, il fallait que son amie garde la foi. D’autant que Jenna était persuadée que cela fonctionnerait, il n’y avait pas meilleurs avocats qu’Abi et ses collègues. Elle le savait, elle avait déjà eu l’opportunité de travailler avec elle quand elle en avait eu besoin et elle l’avait vu à l’œuvre.

« Mais, c’est normal, les amis, c’est fait pour être là ! Et si tu as encore un moment de doute, tu peux compter sur moi ! »

Lui dit-elle avec un petit clin d’œil tandis qu’elle rajouta :

« Mais plus sérieusement, fais-toi confiance, tu es douée, très douée et ça ne trompe pas ça ! Les gens sauront très vite que vous êtes LES avocats à avoir de leur côté ! »

Jenna le pensait sincèrement, elle ferait appel à eux sans hésiter et cela même si Abigail n’était pas une très bonne amie. Une amie avec qui elle avait tant partagé et les deux femmes repensèrent à leur tendre jeunesse. Ce qu’elles pouvaient passer du temps ensemble à parler de tout et de rien, à refaire le monde. Jenna se fit nostalgique, regrettant le temps où elles avaient plus de temps pour flâner et passer du temps ensemble. Evidemment, la vie n’était pas un éternel amusement mais parfois, Jenna regrettait juste ne pas réussir à réunir à nouveau tous ses amis.

« On ne profite jamais assez ! »

Dit Jenna en rigolant mais c’était tellement vrai, le temps passait si rapidement qu’on ne voyait pas qu’on vieillissait. Bon, elles n’étaient pas encore très âgées mais quand même, elles n’avaient plus dix-huit ans…

« Le temps file tellement qu’on ne se rend pas compte que du jour au lendemain, on se retrouve avec tellement de responsabilités ! Et encore, nous n’avons pas encore d’enfants ! »

Dit la jeune femme en rigolant franchement. C’était vrai, elles n’avaient pas encore d’enfants et ne devaient pas, en plus, jongler avec toutes leurs activités.


:copyright: nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 880 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Faith pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ : Friendship never end ... Tumblr_nmxu69gPy71twe2lto1_250

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 43

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty05.05.19 19:22


FRIENDSHIP NEVER END
 Abigail adorait les dimanches matins. Lorsqu’elle était plus jeune, c’était le jour où la gouvernante les emmenait elle et Ophelia à Staten Island pour se promener. C’était aussi le seul jour dans l’année où les parents d’Abigail était chez eux. Le moment où il prenaient le temps pour s’occuper un minimum d’elle contrairement au reste de la semaine. Elle avait eu de la chance de pouvoir compter sur la présence d’Ophelia pour pouvoir grandir sereinement et pouvoir comprendre la conception d’une famille a peu près normal. Elle se sentait chanceuse tout de même d’avoir grandit e cette façon. Grace à ça, elle savait exactement que ce n’était pas le genre de famille qu’elle voulait construire.
Elle ne parlait que très peu de sa vie de famille. Après tout, la plupart des gens pensaient qu’en lisant juste les magasines et les journaux people ils connaissaient la famille Carmichael. Jenna fait partie des rares personnes à savoir tout ce qu’il s’est passé dans sa vie. Jenna avait également eu une version a peu près identique à la vérité de la part de sa mère. Abigail était plus qu’heureuse de pouvoir compter sur Jenna dans sa vie. Elle faisait partie des rares personne à vraiment l’a connaître et l’une des rares personne à qui elle se confiait.

Elle s’était intéressée à la fête qu’avait organisé Clara car elle était très proche de Warren. Elle avati eu l’occasion de passer un bon moment avec Clara mais c’est vrai qu’en y réfléchissant, elle ne savait pas vraiment quoi penser d’elle. Vu que cette dernière lui avait confiait un projet professionnel à concrétiser, il était hors de question de l’a contrarier et que ce contrat lui file sous les yeux. Le projet que souhaitait lancé Clara était vraiment extraordinaire et il allait venir en aide à de nombreuses personnes.

En y repensant, Abigail se disait qu’elle était beaucoup plus tranquille a l’époque. L’université et l’insouciance de ses années de lycées lui manquait terriblement par moment. Aujourd’hui, sa vie était beaucoup trop chargée et trop sérieuse. Elle avait cette mauvaise impression de ne pas avoir assez profité de la vie. Les fêtes, les amis, les soirées, le temps libre. Tout cela était devenu très difficile à avoir pour Abby.
Ce cabinet d’avocat était très important et plus que vital pour Abigail aujourd’hui. Jenna avait su trouver les mots pour l’a rassurer et cela lui faisait beaucoup de bien d’entende ces petits mots.
Les deux jeunes femmes se voyaient de moins en moins à cause de cette vie sérieuse et si remplie qu’elles menaient chacune de leur côté. Heureusement qu’elles se voyaient encore les dimanches et à l’occasion d’évènement qu’elle organisait.
- Je l’espère. D’ailleurs, si tu as besoin d’un nouveau cabinet d’avocat pour représenter ton entreprise, n’hésite pas ! Même si ce n’est pas moi personnellement qui me charge de cela, j’ai de très bon collaborateurs.
Abigail profita de ces quelques secondes pour faire un moment publicité. Elle savait que ce n’était pas toujours bien de mélanger le personnel et le professionnel, si bien qu’elle disait que la meilleure solution pour avoir Jenna dans son cabinet, c’était de l’a confier à son meilleur collaborateur. Elle était très contente que Jenna se rende compte de quoi elle était capable. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas entendu des mots aussi réconfortant.
C’est dans ce genre de moment qu’elle réalisait combien Jenna pouvait lui manquer au quotidien. Il était temps qu’elle devienne une meilleure amie.
- Et si on essayait de tous se réunir ? Par exemple, une soirée déguisée à laquelle tout le monde participe. On réunirait les anciens de l’université et les gens que l’on aime.
Elle trouvait cette idée déjà bonne et elle sy voyait déjà. Elle avait déjà une petite idée de son déguisement. Et bien sûr elle comptait sur son amie Jenna pour trouver le bon endroit, et les bons prestataires.
Elle se mit à rire à la remarque de Jenna. Elle se demandait vraiment comment pourront être leurs vies lorsqu’elles auront des enfants. Sincèrement, c’était assez difficile de se projeter aussi loin. Elle avait déjà du mal à s’occuper d’elle même et de trouver du temps pour Liam.
- Tu te sens prête à avoir des enfants à Ben ?
Elle savait que si cette question gênait Jenna, elle ne répondrait pas. De toute façon, elle comprendrait parfaitement vu combien c’était un sujet personnel à évoquer plutôt avec la personne que l’on aime que son amie.


HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé ❞

Friendship never end ... Empty
MessageSujet: Re: Friendship never end ...  Friendship never end ... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Friendship never end ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» Friendship never fades [PM] (Sujet anniversaire ♥)
» FILONA ✖ Friendship never end
» The real Friendship is the most important ... ✗ OCYLLIE
» [Inscriptions Partie 116] My Little Pony : Friendship is Magic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just New York :: New York is my dream city :: Staten Island :: South Beach Boardwalk-
Sauter vers: