AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lost sisters (Abigail)

Aller en bas 
AuteurMessage

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Lost sisters (Abigail)  04.12.18 17:28



Je suis arrivée en fin d'après-midi après un vol de 3h de La Nouvelle Orléans à New York. Dès que je suis sortie de l'aéroport avec ma petite valise et que j'ai pris un de ces taxis jaunes, j'ai senti qu'une nouvelle aventure m'attendait dans cette ville qui me faisait rêver. Je suis certes déjà venue plusieurs fois à New York quand j'étais petite mais je ne m'en souvenais pas réellement... à part, peut-être le jour où j'ai dû faire des analyses médicales mais c'était un mensonge. C'était ce jour-là où ma soeur jumelle et moi furent dans le même hôpital sans le savoir. Le jour où l'on me préleva du sang pour la sauver. Toute ma vie a été un mensonge orchestré par mon père biologique et soutenu par mes parents. Sans réfléchir, j'ai donné l'adresse de ma soeur jumelle au chauffeur de taxi. Cela faisait bizarre de savoir que j'avais un double quelque part dans cette grande ville. Je n'étais pas encore habituée à cette idée. Le chauffeur m'a demandé si j'étais à New York pour le plaisir ou pour le travail. Je n'avais pas su quoi répondre. En réalité, je ne savais pas. J'avais envie de découvrir ma nouvelle famille, voir à quoi ils ressemblaient en vrai et apprendre à les connaître mais je ne savais pas combien de temps j'allais rester.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
Le taxi roulait doucement vers la ville. Il y avait un peu de bouchons mais cela ne me dérangeait pas. J'en profitais pour regarder, à travers la vitre, la ville qui défilait doucement devant mes yeux. Lors d'un arrêt un peu prolongé, j'ai consulté mon téléphone. Pas de message. Mon mari n'avait pas cherché à m'appeler. En regardant l'heure, je me suis dis qu'il était sûrement sorti avec des collègues... ou alors il était avec elle. Il n'avait sûrement pas vu ma note aimantée sur le réfrigérateur. Je ne voulais vraiment pas savoir où il était. En jetant un coup d’œil dans mon sac, le dossier contenant ma vie était à côté de mes papiers de divorce. J’avais signé ma partie mais je n’avais pas encore prévenu mon mari. J’étais un peu indécise quant à la décision à prendre. Il m’avait trahi de nombreuses fois et avait fait ressortir le pire en moi. Je n’avais qu’une envie, c’était de partir loin de chez nous pour réfléchir et de recommencer ma vie ailleurs. Ma vie si parfaite avait volé en éclat le jour où j’ai appris qu’il me trompait. Je n’avais pas envie de repenser à ça. Nerveusement, je faisais tourner ma bague de fiançailles et mon alliance. Je ne savais pas à quoi m’attendre en venant à New York. J’allais chambouler la vie d’Abigail Carmichael. La ville défilait sous mes yeux éblouis par les millions de lumière. En arrivant dans les zones résidentielles de New York, je me suis dit que c'était une mauvaise idée. Je n'aurai pas dû arriver à l'improviste. J'aurai dû la prévenir que j'allais passer. Je ne savais pas vraiment quoi faire lorsque le taxi se gara devant la grande maison d'Abigail. Les lumières étaient allumées et il semblait avoir du mouvement à l'intérieur de la maison. Je décidais de prendre mon courage à deux mains et payais le taxi en le remerciant. Avec ma petite valise, je montais les escaliers avant d'atteindre la porte d'entrée de la maison. J'avais prévu de prendre une chambre d'hôtel plus tard. Pour ne pas paraître comme une souillon, je me passai la main dans mes cheveux blonds pour les remettre en ordre. J'étais assez nerveuse mais également impatiente de rencontrer ma véritable famille. Sans réfléchir, j'ai décidé de sonner à la porte en appuyant longuement sur la sonnette. J'attendis dans le froid hivernal de New York que ma soeur m'ouvre avec ce mélange de sentiments.

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  12.12.18 21:17


LOST TWINS SISTERS


Cela faisait trois mois. Trois mois que la vie d’Abigail avait été bouleversée en raison d’une vérité qui a éclaté au grand jour. Jamais abigail n’aurait pensé que son père puisse mentir sur quelque chose d’aussi important. Encore une fois, elle avait compris qu’elle ne connaissait pas du tout sa famille et encore moins son père.
Tout a commencé par Ophelia qui a engagé un détective privé et qui juste avant avait volé une mèche de ses cheveux pour faire un test ADN. Ce test a permis de réaliser qu’elles n’étaient pas soeur. Elles n’avaient pas le moindre gêne en commun. En apprenant cette vérité, Ophelia a demandé à son détective privé de faire des recherches. Elle a appris en une journée, quOphelia n’était pas sa soeur et encore pire, elle a appris qu’elle avait une soeur, une soeur jumelle, un double qui vivait à l’autre bout du pays et qui n’avait pas l’a ordre idée de son existence. En découvrant ce fameux dossier que lui avait laissé Ophelia, elle a vite compris qu’elle ne pouvait pas laisser cette soeur dans l’ignorance. Elle ne voulait pas non plus se rendre chez elle et lui lâcher cette nouvelle. Cela allait faire beaucoup a encaissé sachant qu’elle ne l’à connaissait pas du tout. Elle s’était contenté de lui envoyé ce dossier en joignant un post il avec ses coordonnées. Elle précisait à sa soeur qu’elle attendrait le temps qu’il faut et qu’elle ne prendrait plus contact avec elle jusque là. Elle comprenait totalement que Hope ne veuille pas prendre contact auprès d’elle. Avec toute cette histoire, elle avait certainement du avoir des explications avec les personnes qui l’avaient élevé.
Abigail était tout de même parvenue a obtenir des explications sur ce qu’il s’était passé lors de leur naissance. Le père Carmichael avait été menacé suite à un problème professionnel. Pour se venger, un groupe de personne avait établit d’enlever un des bébés. En réalisant la disparition et devant la tristesse d’Eleanore, son père a juste finir par dire à tout le monde que l’un des bébés étaient mort. Cela avait laissé sa mère dans une détresse terrible. Finalement, le père Carmichael s’en était sorti en évitant de payer une rançon et en évitant d’entacher son nom. Et un jour, Abigail est tombé malade et aucune personne de sa famille n’était compatible sauf Hope. Il a payé une grosse somme d’argent aux parents de cette dernières, aux infirmières à toutes personnes qui avait eu contact auprès d’eux pour que son secret reste intact.

Tous les soirs avant de s’endormir, Abigail ne pouvait pas de penser à cette soeur qu’elle ne connaissait. A ce double qui se baladait quelque part et qui ne devait pas se soucier de son existence. La jeune femme avait fini par se faire une raison. De toute façon, elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’elle pourrait raconter à cette personne si elle se présentait devant elle maintenant. C’était trop difficile d’imaginer toute cette situation. Elle préférait ne plus y penser jusqu’à ce qu’elle se manifeste d’une façon ou d’une autre.

La jeune femme s’était rendue de bonheur sur son lieu de travail. Elle avait travaillé sur plusieurs dossiers pour terminé de bonheur car elle tenait absolument a avoir sa soirée. Liam lui avait promis une soirée romantique et elle lui avait promis qu’elle serai disponible. De six heures jusque treize heures, elle ne s’était pas sortie de son bureau. Elle n’avait pris aucun appel et n’était même pas allé aux toilettes. Elle avait tenu absolument a finir ce qu’elle avait commencé afin de pouvoir sortir directement de son bureau jusque l’ascenseur. En réalité, elle ne voulait prendre aucun risque. Elle avait mit son réveil à son téléphone pour qu’il sonne à treize heures précises et lorsque ce fut le cas, elles mit à courir jusque l’ascenseur et quitta l’immeuble. C’était un soulagement pour elle de. se dire qu’elle serait à l’heure. Elle fit signe à un taxi pour qu’il l’a ramène chez elle.

Arrivée chez elle, elle pris quelques minutes pour réfléchir à ce qu’elle allait porter et fonça dans la salle de bain pour prendre une douche et se préparer. Il devait être seize heures lorsqu’elle reçu un message de Liam l’informant qu’il ne pourra être là ce soir. Et bien sûr, elle ne le vit qu’à la fin lorsqu’elle avait enfilé sa robe, bouclé ses cheveux et maquillé parfaitement. Liam lui manquait énormément. En lisant ce message, elle se laissa tomber sur son lit, tapant des pieds dessus comme un enfant. Elle était en train de se dire. que sa soirée allait être pourri jusqu’à ce qu’elle entendit la sonnette de la porte d’entrée. Elle se disait que Liam lui avait sûrement fait une blague pour qu’elle se dépêche de se préparer.

Elle ne s’attendait pas à voir le parfait reflet d’elle même en ouvrant sa porte. Sa respiration s’était coupée et elle fixait de façon bizarre cette femme qui se tenait face à elle.  Il lui fallu plusieurs minutes pour réaliser qu’il s’agissait de sa soeur. Elle était complètement surprise de l’à voir là. Sans dire un mot, elle s’écarte de la porte d’entrée, laissant Hope entrer dans sa maison. Elle referma la porte derrière elle et elle se rendit directement dans la cuisine. Abigail ouvrit un des placard et en sorti plusieurs bouteille avant de se saisir de celle qui lui semblait être la plus forte. Elle pris un verre, en versa un peu et l’avala d’un coup. Elle grimaça sentant ce liquide descendre dans son corps.

Ca te dit un verre ?

Abigail n’attendit même pas la réponse de sa soeur et lui en proposa un. Finalement, elle avait bien besoin de ça avant de se lancer dans une sacrée explication.


HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  15.12.18 18:35



L'histoire dans laquelle j'avais été embarquée était malgré moi très compliquée. On aurait dit un film dramatique ou bien carrément une telenovela. Je ne pensais pas que ma vie serait aussi compliquée et que je finirai par me retrouver devant mon double dans une ville telle que New York. Après avoir perdu ma mère et que mon père ait changé, je suis partie. J'ai toujours eu des capacités intellectuelles pour réussir alors l'émancipation était une bonne idée. Tout en ayant des jobs de serveuse, de caissière en tout genre, j'ai continué à suivre les cours à distance et à réussir tous mes examens. Ma vie a réellement commencé quand je suis arrivée à La Nouvelle Orléans. C'est là que je l'ai rencontré : mon prince charmant, mon mari. C'était une histoire digne d'un conte de fées. Le prince qui est venu au secours de la demoiselle en détresse. A l'occurrence, il m'avait sauvé la vie, ce jour-là, mais également le reste de ma vie... enfin jusqu'à maintenant. Je venais d'arriver dans cette nouvelle ville pour une nouvelle vie. Après avoir fait quelques courses, je me dirigeai tranquillement vers ma voiture et j'ai failli me faire renverser car je ne regardais pas vraiment. La tête dans les nuages, une chanson dans la tête, une minute d'inattention et un inconnu qui m'a rattrapé pour que je ne sois pas écrabouillée. Au premier regard, je suis tombée amoureuse de lui. C'était comme si Cupidon avait décidé de nous réunir. Mon mari m'a appris à reprendre confiance en moi. Il m'a donné cette envie de sauver les autres.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
Nous sommes sortis ensemble pendant plusieurs mois. Il m'a donné la vocation de devenir infirmière. Mon passé un peu trop sombre n'avait pas plu à sa famille mais il s'en fichait. Il m'a toujours aimé comme j'étais... enfin j'ai toujours cru qu'il m'aimait pour ce que j'étais. En réalité, je ne sais plus. S'il m'aimait vraiment, pourquoi avait-il décidé de me tromper ? Notre mariage avait été merveilleux, parfait tout comme notre histoire d'ailleurs. Je l'ai aimé depuis le premier jour et jusqu'à présent, je l'aime toujours... ou pas. Je ne sais plus. Je pense qu'il faut que je prenne du recul, de la distance pour ne plus être dans son charme. Quand je suis avec lui, c'est comme si je suis aveuglée par un sort. A cause de lui, le pire de moi est ressorti. Je suis devenue alcoolique. J'ai pris du temps pour me soigner. Je n'avais donc pas vu le dossier de ma soeur jumelle ni sa lettre me disant de la contacter. J'ai mis trois mois à m'en remettre. J'ai promis à mon sponsor de continuer à aller aux réunions des alcooliques anonymes pour ne pas replonger. Toute ma vie se résumait à présent à cet instant : découvrir la vérité et parler à ma soeur jumelle. D'après sa lettre, j'avais une famille. Je n'étais pas seule. Pourtant cette famille me semblait compliquée. Je me suis dit que je devais commencer par elle. Abigail. Ma soeur. Je n'étais pas encore habituée à son existence. Le fait qu'elle ouvre la porte de sa maison, tout sourire, habillée très classe me fit un choc. On aurait dit que je me regardais dans un miroir sans être vraiment moi. Abigail était très classe : la robe parfaite, le maquillage parfait, les boucles parfaites. Tout avait l'air parfait chez elle. Mon pull en laine, mon jean et mes bottines avec par-dessus mon gros manteau d'hiver n'avaient rien de parfait à côté d'elle. J'avoue que je suis un peu perdue. Je l'ai suivie bêtement à l'intérieur de sa grande maison qui était décorée avec classe. Tout avait été pensé pour être rangé parfaitement à sa place. Je l'ai suivi, toujours en manteau et avec son sac jusqu'à la cuisine où elle me proposa un verre. On avait la même voix. A la fois impressionnée et nerveuse, je dis : « Non merci, je ne bois pas. Enfin, je ne bois plus. Je suis alcoolique alors il vaut mieux que j'évite de boire. Tu sais pour ne pas replonger. En tout cas, tu as une jolie maison, toute cosy, bien rangée et une jolie cuisine aussi...». Quand je suis nerveuse, je parle beaucoup. Je ne sais pas si ma jumelle fait également ça. Tout cette situation était dingue. J’ai fini par enlever mon manteau car sa maison était suffisamment chauffée pour ne pas qu’on ait froid. Je la regardais. Elle n’avait pas l’air de croire que j’étais ici. Est-ce qu'il fallait que je la pince ? La seule différence notable que je voyais avec elle, c’était mes cheveux courts et blonds.

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  17.12.18 15:05


HOME SWEET HOME
Il s'agissait du genre de tragédie familial qu'on ne lit que dans les livres. Abigail ne savait pas que la vie de la famille Carmichael était aussi compliquée et surtout noyée dans les mensonges. Elle en avait eu assez de voir combien cette famille était malsaine. En réalité, elle se demandait même parfois si elle était une femme normale. Les choses étaient vraiment irréalistes. Elle avait passé toute sa vie a pensé qu'Ophelia était sa soeur.
Elle n'avait pas la moindre idée si un jour elle pouvait avoir la chance de rencontrer Hope. Bien qu'elle n'y soit pas allée, Abby avait beaucoup hésité à sauter dans un avion afin de l'a voir en vraie. Elle s'était vite ravisée pensant que ce n'était pas une bonne idée. En effet, Abigail avait eu la chance de pouvoir prendre le temps de digérer toute cette histoire contrairement à sa soeur qui aurait eu la surprise de l'a voir débarquer. De plus, la jeune femme n'avait jamais quitté New York très longtemps. Elle s'arrangeait toujours pour faire l'aller-retour dans la journée. Elle avait très vite le mal du pays. Abigail aurait pu également demander au détective privé de poursuivre son enquête sur elle pour en savoir plus mais ce n'était pas non plus quelque chose qu'elle voulait. Si elle devait mieux connaître sa soeur, elle voulait que ça soit en communiquant. Chaque jour, elle perdait espoir de voir Hope venir à New York.
J'avais énormément de choses à lui raconter lorsqu'elle apparaitrait dans ma vie. D'abord, je lui dirai le fond de l'histoire sur notre père. Abigail ne comptait pas une seule seconde lui cacher la vérité. Elle se devait de lui dire toutes les manigances qu'il avait fait pour les laisser aussi longtemps séparer. Ce besoin qu'il avait d'avoir toutes les cartes entre ses mains et avoir le pouvoir sur tout le monde. Son père avait détruit la vie de Aron en le reniant. Il avait brisé les rêves de Joshua. Et pour finir, Jamie était parti en voyages de noces durant une année entière pour éviter d'être dans le coin et que leur père finisse par gâcher sa magnifique relation avec Faith. Abigail devra également lui parler de Ophelia. Elle a cru durant des années qu'Ophelia était sa soeur. Elle avait beaucoup de chance d'avoir Ophelia dans sa vie surtout qu'elle lui avait apporté énormément pour qu'elle puisse se construire.

En ouvrant la porte de ma maison, Abigail était prête à tout sauf à voir sa soeur. Elle avait perdu espoir de voir Hope devant chez elle un jour. La jeune femme était tellement bouleversée qu'elle n'eut pas la force de prononcer un seul mot. Elle avait laissé sa soeur entrer dans sa maison et de faire comme chez elle finalement. Elle était sous le choc si bien qu'aucun mot ne sortait de sa bouche. Abigail finit par se servir un nouveau verre qu'elle avala aussi vite. C'était impression de voir son reflet face à elle. Sa soeur finit par refuser de se servir un verre mais Abigail se disait qu'un verre ne lui ferait pas de mal et vu tout ce qui allait se passer ensuite, elle en aurait bien besoin.

Ce n'est pas en buvant un verre que tu vas plonger et crois-moi. Tu vas en avoir besoin pour affronter la famille Carmichael.

Abby pris un verre dans lequel, elle versa un fond d'alcool pour que sa soeur puisse tremper au mois ses lèvres. Ce n'était peut-être pas une bonne idée mais ce n'était pas avec un verre qu'elle allait sombrer de nouveau. Sa vie était en train d'être complètement chamboulée. Entre son cabinet qu'elle venait d'ouvrir, retrouver Ophelia, poursuivre la construction de sa relation avec Aron et maintenant, elle se devait de gérer l'arrivée de Hope.

Tu comptes rester à NY longtemps ?

La jeune femme était curieuse de savoir combien de temps elle allait rester. En fonction de sa réponse, Abigail devra s'organiser sur pas mal de choses.


HARLEY-


_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  18.12.18 18:00



Je savais que j'avais pris du temps avant de la contacter. Je n'étais plus vraiment moi-même ces derniers mois. J'avais besoin de me retrouver et d'être saine d'esprit avant d'entamer cette nouvelle aventure qui était la quête de la vérité sur ma véritable famille. Je sais, c'est beaucoup mais j'ai besoin de savoir qui je suis. J'ai mis 29 ans avant de savoir que j'avais une soeur jumelle. Le dossier qu'elle m'avait envoyé contenait beaucoup d'informations mais pas suffisamment pour que je puisse tout comprendre toute seule. Je sais que j'ai toujours eu des facilités pour apprendre des choses et que je me suis émancipée très jeune mais là, je me sentais comme une enfant qui avait besoin qu'on soit là pour elle. La situation était très compliquée. Je ne savais pas encore si je pouvais compter sur elle. Si ça se trouve, elle pourrait me raconter pleins de bêtises pour que ça soit à son avantage.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
Le fait qu'elle insiste pour que je boive m'irritait légèrement. Je venais de lui dire que j'étais alcoolique et que je ne pouvais pas boire. Même la moindre petite goutte pouvait me refaire plonger en enfer et je ne le voulais pas. La tentation était très grande mais j'essayais de résister. Après cette rencontre, il faudrait que j'aille à une réunion des alcooliques anonymes. J'en avais besoin. Je me sentais trop vulnérable en face de mon propre reflet qui justement m'incitait à boire. « Je suis désolée mais non merci. Céder un petit peu, c'est céder tout court. Je n'ai pas envie de me replonger dans cette situation. » Je repoussai son verre d'alcool vers elle. J'espérais qu'elle comprenne et qu'elle n'insiste plus. Je sais que c'est difficile pour des personnes normales de croire que boire ne ferait rien. J'en faisais partie, il y a quelques mois. Maintenant, je ne peux plus. Je ne veux pas que ce démon en moi ressorte. Je ne veux plus m'empoissonner la vie et redevenir quelqu'un que je ne suis pas. Mon problème avec l'alcool m'avait obligé à prendre des congés pour mon travail à l'hôpital. Je devais me soigner avant de soigner les patients. Pourtant j'adorais mon métier. J'adorais aider les autres. C'était ma vocation. Lorsqu'elle me demanda combien de temps je comptais rester à New York, je me suis sentie un peu agressée. Cela donnait l'impression qu'elle était dérangée par ma présence ici... comme si je chamboulais sa vie parfaitement chronométrée de New York. Je pense que c'était finalement une mauvaise idée d'avoir débarquée ici : « Je ne sais pas encore... Ecoutes, je suis désolée, je n'aurai pas dû venir. En plus, il est tard, tu as sûrement des choses à faire. Je ne vais pas te déranger plus longtemps. » J'ai commencé à prendre mon manteau et mon sac de voyage pour me diriger rapidement vers la sortie...  

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  21.12.18 9:35




HOME SWEET HOME
 
Maintenant que sa soeur se trouvait sur le même territoire qu’elle, elle comptait prendre soin de sa soeur. Elle n’était pas sûre qu’elles avaient de nombreux points communs mais elles étaient sœurs. C’était sa jumelle, c’était son sang.
Abigail avait eu assez d’information pour comprendre ce qu’il s’était produit. Cependant, elle n’avait jamais confronté son père à ce sujet. Elle savait qu’encore une fois, il avait fait passé sa famille après le travail. Laisser l’une de ses petites filles se faire enlever par des inconnus, mentir à son épouse en lui faisant croire que l’enfant été mort ou encore demander à sa maîtresse de faire passer dire sa fille est la sienne ... Ca faisait beaucoup de choses à digérer. Même Ophelia avait eu du mal à avaler la vérité. Toute sa vie, elle avait pensé que John était son père. Ce père qui n’avait jamais voulu lui adresser la parole et qui ne voulait pas que tout New York soit au courant de cette situation. Abigail avait passé toute sa vie a protéger Ophelia de son père. Elle avait fait tous ses choix en fonctions d’Ophelia et c’est ce qui leur avait permis d’avoir une vie aussi bien avec un lien très fort. Peu importe si elles étaient sœurs ou non finalement. Personne ne pourrait briser ce lien tellement il était fort.
Aron était également au courant de cette folle histoire mais il était loin de se douter qu’Abigail avait envoyé un dossier avec de nombreuses informations à Hope. Elle ne lui avait pas dit vu l’état de sa vie. Elle était beaucoup trop chaotique pour qu’elle lui dise qu’elle avait fait ça. D’ailleurs, elle se demandait si Hope ne pourrait pas l’aider à reprendre le dessus sur sa vie. En effet, tous les deux avaient été trompés par le même père et malheureux à cause de la vérité.
Elle en avait également parlé brièvement à Liam qui lui aussi avait été surpris par cette nouvelle. Surtout lorsqu’elle lui avait dit qu’il s’agissait d’une soeur jumelle. Elle n’avait pas raconté cette histoire à de nombreuses personnes mais uniquement à son cercle proche.
Si Hope restait assez longtemps, Abigail l’a présenterai à Liam mais pour l’instant, il fallait qu’elles puissent se retrouver toutes les deux.
Abigail venait de faire glisser un verre devant sa soeur qui refusait tout bonnement. En tant qu’ancienne alcoolique c’était certainement normal après tout. Elle sentait un d’amertume dans la voix de Hope qui refusa encore une fois de boire ce fameux verre.
- Tant pis, ça en fera plus pour moi ainsi.
Elle reprit le verre qui se trouvait devant Hope et finit par l’avaler également. Elle ne savait pas vraiment si c’était ce qui allait l’aider à affronter toute cette situation. En tout cas, cela lui faisait du bien de boire. Elle n’avait pas l’habitude de boire généralement, c’était un verre de vin lors de repas. Elle était elle même étonnée de voir qu’elle avait autant de bouteilles chez elle. Vu l’état de Hope, l’idée de se débarrasser de toutes les bouteilles étaient peut être ce qu’il fallait qu’elle fasse. Finissant son dernier verre, la jeune femme se leva et vida le contenu de la bouteille dans l’évier. Au moins, elle ne prenait aucun risque pour l’état de sobriété de Hope.
Cette visite était assez inattendue mais Abigail serai là pour Hope et pour l’aider tout le temps qu’elle allait rester ici. Voyant que sa soeur commençait à se rhabiller et Abigail n’ayant pas l’habitude de supplier du monde, elle finit par lui dire
- C’est bien que tu sois là ... Tu es la bienvenue ici. J’ai une chambre de libre si tu veux ...
Elle ne voulait pas forcer Hope a resté ici. Maintenant qu’elles se trouvaient ici, autant qu’elles en profitent pour discuter.


HARLEY-


_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  02.01.19 18:28



Je pense que toute la situation est démente. Je ne pensais pas me retrouver face à ma double une fois dans ma vie. Je ne pensais pas que cela était possible. Pour moi, ce genre d'histoire était digne d'un film. Je ne pensais pas que ma vie serait aspirée dans un drame immense. Toute ma vie, on m'avait menti. Ma mère n'avait pas tenu le coup et elle avait fini par s'ôter la vie. Mon père n'ayant pas supporté que ma mère soit morte, a fini par changer. Maintenant, je me retrouvais avec toute une famille que je ne connaissais pas. J'avais très envie de les connaître pourtant, malgré tous ces drames. J'avais envie de commencer par Abigail, ma jumelle. C'était elle qui m'avait envoyé le dossier avec en plus quelques informations sur elle et sa famille... enfin notre famille. Contrairement à moi, Abigail était très élégante. D'après le dossier, elle est avocate et réussit plutôt bien sa vie.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
A côté d'elle, je ne suis pas parfaite. Ma vie est remplie de démons que je ne soupçonnais même pas l'existence il y a quelques mois. A cause de l'infidélité de mon mari, je suis cassée. J'ai une faiblesse encore récente. Je ne peux donc pas replonger dans cet enfer, qui ne me ressemble pas. J'avais très envie d'un verre mais je ne pouvais pas. Heureusement, Abigail comprenait et décida de prendre ce verre à ma place. Je ne savais pas si c'était une bonne idée qu'elle ingurgite autant d'alcool en si peu de temps. Je ne la connaissais pas mais je m'inquiétais déjà pour elle. En voulant partir, je ne voulais plus la déranger. Je sentais que ma présence la troublait. En même temps, elle ne s'attendait pas à voir sa jumelle ce soir. Elle avait peut-être rendez-vous avec quelqu'un. Je ne le sais pas. Abigail me proposa de rester dormir ici. Elle avait une chambre libre si je le voulais. A vrai dire, je n'avais pas réfléchi à la suite. Je voulais juste la voir de mes yeux pour être sûre que cette histoire était réelle. J'ai finalement décidé de reposer mon manteau et mon sac de voyage. La curiosité me prenait. « Je veux bien rester avec toi... enfin si tu es sûre que tu veuilles bien de moi... J'aimerai beaucoup apprendre à te connaître et à connaître ton histoire... enfin notre histoire plutôt. » J'étais encore nerveuse. Je ne savais pas pourquoi. Abigail avait l'air d'être très gentille pourtant. Finalement, je me suis assise sur un des tabourets de la cuisine. J'avais besoin de me poser pour me calmer. Je continuais à la regarder. C'était fou comment on se ressemblait. Sans m'en rendre compte, mon ventre se mit à gargouiller. Instinctivement, je mis ma main sur mon ventre et lui dit :« Je suis désolée, je n'ai pas pensé à manger en arrivant à New York. » 

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  05.01.19 21:02


HOME SWEET HOME

Leur histoire est digne d'un film. Et encore, Abigail n'avait pas encore pris le temps de tout lui dire à propos de la famille de fou qu'elle n'allait pas tarder à découvrir. La jeune femme ne savait même pas encore par où elle allait commencer pour lui raconter l'histoire de la famille. Elle avait également hâte de mieux connaître Hope. Avec le dossier que lui avait laissé Ophelia, elle ne savait pas à quoi vraiment s'attendre. Le dossier n'était pas très précis, il ne mentionnait que son adresse. Abby tenait absolument à en savoir plus sur sa soeur mais elle se disait qu'une nouvelle pareille tombée par courrier était mieux qu'un double qui se présentait à sa porte. Abigail regardait Hope souvent. En fait, il lui arrivait même de fixer sa soeur. Elle se dépêchait de détacher son regard d'elle afin de ne pas l'a mettre mal à l'aise. Elle était parfaitement identique. Hope était vraiment son double. Elles n'avaient pas le même style mais venant à New York, elles finiraient par adopter le même style qu'elle. Petit à petit, elle en apprenait sur sa soeur. Elle était loin de se douter que sa soeur était alcoolique. Elle ne savait même pas si elle devait en parler avec elle pour comprendre les causes. Certainement que Hope en parlerait d'elle même. Cela faisait parti des choses qu'elles allaient devoir découvrir l'une sur l'autre. Elle avala d'un coup le verre qu'elle venait de servir à sa soeur et décida de prendre une bonne résolution. Peut-être qu'il fallait qu'elle évite à sa soeur toute tentation. Déjà ne plus acheter d'alcool semble être un bon plan.
Plus le temps passait, et plus Abby doutait qu'un jour sa soeur se rapproche d'elle. Elle pensait à elle régulièrement mais c'est très dur pour elle aussi d'admettre que toute sa vie, on lui avait menti. Elle ne savait pas non plus comment le reste de la famille allait réagit face à l'arrivée d'Abby. Elle pris discrètement son téléphone portable afin d'envoyer un message à l'ensemble de la famille. Bien sûr, la jeune femme ne mis pas son père dans la boucle. Il était responsable de la situation dans laquelle, elles se retrouvaient aujourd'hui.
- Si je te propose de rester ce n'est pas pour rien. Tu peux faire comme chez toi. Il y a plusieurs chambres à l'étage, je te propose celle de gauche tu as la salle de bain qui est attenante, tu auras un peu plus d'intimité.
La jeune femme finit par également s'installer sur un des tabourets haut de la cuisine. Elle entendit alors le ventre de sa soeur faire du bruit. Le sien faisait des bruits aussi fort lorsqu'elle ne mangeait pas. Elle se mit à rire légèrement, pas pour se moquer de sa soeur. Elles avaient déjà un point commun toutes les deux.
- Tu sais cuisiner ou je commande un truc ?
Lui dit elle en souriant. Elle espérait que sa soeur comprenne qu'elle n'était pas du tout douée et qu'elle était plutôt adepte des commandes.
- Et puis si tu as des questions sur la famille, vas-y. Tu es une Carmichael après tout.

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  06.01.19 19:44



La cuisine de ma soeur était élégamment décorée. Tout avait l'air d'être parfaitement décoré dans cette maison. On aurait dit des photos pour un magazine de décoration. C'était encore bizarre de dire ma soeur... en plus de dire soeur jumelle. Je ne sais pas si je m'habituerai un jour. Je pense qu'avec le temps, je finirai par m'y faire mais ce soir, c'était encore un peu difficile. J'avais du mal à me voir autre que dans un miroir. Je sais que mes cheveux courts et blonds me différenciaient de ma soeur mais je ne savais pas vraiment si nous avions des points communs et/ou d'autres réelles différences. Je pense qu'il nous faudra du temps pour digérer cette nouvelle. Je voulais tellement la connaître, en apprendre plus sur notre famille, j'avais tellement de questions... mais pour l'instant, j'avais faim.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
Mon ventre gargouillait très fort. Cela m'arrivait tout le temps quand je ne mangeais pas en temps et en heure. Avec mes horaires d'infirmière, il m'arrivait de sauter des repas mais j'avais toujours un snack dans mes poches pour éviter que mon ventre ne gargouille devant les patients. M'installer avec ma soeur jumelle... Je ne savais pas quoi penser de cette idée. D'un côté, je pouvais en apprendre plus sur notre famille mais de l'autre, je ne voulais pas m'imposer. « Pour l'instant, je ne sais pas combien de temps je vais rester ici... enfin je veux dire à New York. » Si elle me posait des questions sur ma vie à La Nouvelle Orléans, je lui répondrai en tout franchise. Si elle voulait savoir pourquoi j'étais une alcoolique, je lui dirai tout. Je n'avais jamais caché quoi que ce soit à mes proches. Pour moi, la franchise est importante dans une relation... C'est peut-être pour ça que j'ai du mal à supporter la trahison de mon mari. J'ai beaucoup de mal à faire confiance aux autres, sûrement à cause de mes années sur la route. Avec ma soeur, c'était différent. Nous avions comme un lien qui nous liait. Je l'avais ressenti quand je l'avais vu pour la première fois. Je savais que je pouvais lui faire confiance. Lorsqu'elle me demanda si je cuisinais ou si elle commandait quelque chose, je me suis rendue compte qu'Abigail et moi étions pareilles : nous ne pouvons pas cuisiner. La dernière fois que j'ai voulu faire un grand repas en famille, j'ai failli brûler ma cuisine. J'ai donc préféré lui dire : « Je pense qu'il est préférable de commander... Je dois t'avouer que je ne suis pas très douée en cuisine... Je ne suis pas difficile, tu peux commander ce que tu veux. » 

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  08.01.19 11:44


HOME SWEET HOME
 Avant qu’Ophelia et elle ne récupère cette maison, cette dernière était décorée dans un style boisé. La maison était trop sombre et cela ne plaisait pas particulièrement aux filles. Ses grand-parents n’étaient plus de ce monde, elle avait demander l’autorisation à son père afin qu’elle puisse récupérer la maison. Dans un premier temps, son père était assez réticent. Il voulait garder l’ensemble de ses enfants sous le même toit. La jeune femme avait du expliqué que le manoir familial était bien trop loin du cabinet dans lequel elle travaillait à l’époque pour qu’il finisse par accepter. En arrivant, la jeune femme s’était immédiatement dit qu’elle pourrait y habiter avec Ophelia. Les choses s’étaient faites toutes seule ensuite. D’un commun accord, elles avaient travaillé sur la décoration de chaque pièce. Les deux jeunes femmes voulaient que tout soit moderne et surtout dans des couleurs claires. Une ambiance cocon dans lequel elles se retrouveraient bien en étant chez elle. Grâce aux réseaux sociaux, on trouve vraiment très facilement de bonnes idées décorations.
De son côté, Abigail avait grandi entourée de trois frères. Elle perdait toujours lorsqu’elle faisait la bagarre. Heureusement qu’elle était la petite dernière de la famille. Comme on dit, les petits derniers sont toujours les plus chouchoutés. Elle a tout de même évolué dans un univers différent de celui de ses frères. Elle jouait aux poupées et eux aux voitures. Elle se retrouvait souvent toute seule pour jouer lorsqu’Ophelia était absente. Avoir Ophelia à ses côtés, c’était comme ci qu’elle avait une soeur à ses côtés. Elles avaient grandi toutes les deux en pensant qu’elles étaient sœurs jusqu’à ce que la vérité éclate.
- Et bien tu peux rester ici autant de temps que tu veux. Je ne suis pas souvent ici, je suis très occupée par mon travail mais ça ne me pose aucun soucis que tu sois là. Après tout, on est des sœurs ...
Abigail adorait manger de bonnes choses. Généralement dans de bons restaurants. Elle était plutôt connue des restaurants grâce à cela puisqu’il était rare qu’elle cuisine. Vu le résultat à chaque fois, elle avait fini par abandonner. Même Ophelia qui était pourtant patiente et bonne cuisinière avait quelques réticences à lui apprendre à cuisiner. Elle n’était jamais assez concentré pour se lancer. Il y avait toujours quelque chose qui finissait par les interrompre.
Elle était curieuse d’en apprendre plus sur sa soeur. Elle ne comptait pas l’a harceler de question non plus mais elle tenait à savoir qui elle était. Et surtout de savoir si elles avaient des points communs. Elle se mit à sourire lorsque sa soeur lui dit que c’était préférable de commander. Sortant un paquet de publicité de restaurant d’un des tiroirs de la cuisine, la jeune femme en passant quelques uns avant de s’arêtes sur un italien. Elle avait bien envie de manger des pâtes.
- Tiens, je te laisse choisir. C’est un très bon italien et ils livrent plutôt vite. Elle lui adressa un petit sourire. La jeune femme se dit qu’il était temps qu’elle aille se changer puisqu’elles allaient rester tranquillement dans la maison.
- Je vais rapidement me changer. Je vais mettre quelque chose de plus confortable.  

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  13.01.19 19:56



Lorsque je vivais à La Nouvelle Orléans, mon mari avait hérité d'une maison. C'était un cadeau de mariage de la part de ses parents. Bien évidemment, j'ai essayé de la redécorer comme je le voulais car mon mari s'en fichait mais je ne me suis jamais sentie totalement à l'aise avec cette maison. Comme mes beaux-parents ne m'ont jamais apprécié à cause des mes origines sociales, mes relations avec eux étaient tendues. Il faut dire que je ne venais pas d'une famille très riche. Lorsqu'ils ont appris que j'avais vécu sur les routes, j'ai cru qu'ils allaient tous les deux mourir sur place. Ils me détestaient depuis le jour où je les ai rencontré. Donc accepter une maison de leur part avait été très difficile pour moi. J'avais envie de garder notre indépendance, de trouver notre maison idéale loin d'eux mais comme beaucoup de choses dans ma vie à La Nouvelle Orléans, cette maison m'avait été imposée. Heureusement qu'ils n'ont pas eu leurs mots à dire dans mon choix de carrière. Même si le métier d'infirmière était dégradant pour eux, c'était le métier où je m'épanouissais le plus. De plus, je sais que j'ai les capacités pour devenir médecin mais il faut que je trouve le temps de réviser et de passer le concours. Pour moi, c'était un peu comme si je passais le grade au dessus.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
La perspective de vivre avec ma soeur jumelle que je ne connaissais pas me faisait un peu peur. C'était beaucoup trop en peu de temps. J'avais très envie de boire mais je me retenais. Je ne pouvais pas retomber dans cette méchante routine et retrouver mes anciens démons. Je ne sais pas vraiment d'où me vient cette force. Il y a quelques mois, j'aurai craqué. Ma soeur avait l'air d'être quelqu'un de très gentil. Je ne voulais donc pas abuser de cette gentillesse. De plus, Abigail avait cette élégance que je n'avais pas. C'était peut-être dû au fait qu'elle avait vécu avec nos parents alors que j'avais vécu la plupart de ma vie, seule. Lorsque j'avais rencontré mon mari pour la première fois, j'ai eu le sentiment qu'il était mon sauveur. Avec lui, j'allais passer une vie de rêve. Je ne pensais pas qu'il briserait le tout juste pour une histoire de sexe. Dorénavant, je ne peux plus lui faire confiance. Je sais que j'ai un problème de confiance. Vivre sur la route ne m'a pas franchement aidé avec ce problème. J'étais donc un peu méfiante dans cette jolie maison en face de ma soeur. Je pense qu'avec le temps, tout ira mieux mais j'ai besoin de m'y habituer. Pour l'instant, nous avions toutes les deux faim. Elle me proposa de commander des plats italiens. « Je vais regarder ça. » Pendant que je choisissais un plat, Abigail avait décidé de partir se changer. Je l'attendis donc patiemment dans la cuisine. Je n'osais pas m'aventurer dans cette maison qui m'était encore étrangère. C'était très bizarre pour moi de me dire que j'étais chez ma soeur jumelle alors qu'il y a quelques mois je ne savais pas que j'avais une soeur. En regardant la liste du menu, tout me donnait envie. Je ne savais pas quoi choisir. J'ai donc décidé d'attendre que ma soeur revienne pour choisir. En l'attendant, mon regard se porta sur le réfrigérateur. Je m'approchai. Il y avait pleins de photos d'Abigail dessus, sûrement avec ses amis. Sur une des photos, il y avait une grande femme blonde. Toutes les deux avaient l'air très heureuses, comme si elles se connaissaient depuis des années...

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  15.01.19 15:02


IL FAUT BIEN APPRENDRE A SE CONNAITRE
Il y a quelques mois, Liam avait proposé à Abigail d'habiter avec lui dans le Penthouse. Ce penthouse était un proche du travail d'Abby et cela provenait également d'un cadeau fait par ses parents. Elle avait longuement hésité avant de lui répondre et finalement, elle avait compris que s'il y avait cette hésitation, c'était qu'elle ne voulait pas tant que ça. Elle avait tenté d'expliquer à Liam tant bien que mal que ce n'était pas le moment. En plus de ça, à l'époque, Ophelia habitait également dans cette maison et elle ne tenait pas du tout à laissé tomber celle qui était sa soeur. Son père n'a jamais eu un mot gentil pour Ophelia et elle n'avait jamais compris, que c'était par rapport à ce secret qu'il gardait. En réalité, il ne voulait rien tisser avec Ophelia puisqu'elle n'était pas une vraie Carmichael. Il savait la vérité, tout comme la mère d'Ophelia. Et ensuite, elle avait finit par très mal prendre la réaction d'Ophelia qui voulant prendre ses distances avec la famille Carmichael avait complètement pris les siennes auprès d'elle. Elle en avait beaucoup souffert et encore aujourd'hui, leur relation n'était pas revenue comme avant. Petit à petit, elles devaient se reconstruire.
Abigail n'était pas impatiente de présenter Hope au reste du monde. Elle voulait dans un premier temps en apprendre plus sur sa soeur et mieux l'a découvrir. Il fallait également qu'elle prépare Hope au reste du monde. Sa vie ici serai complètement différente de celle qu'elle avait avant. Elle allait vite être mise sous le feu des projecteurs. Elle voyait déjà les gros titres paraître dans la presse. Elle avait tant à apprendre sur la famille Carmichael avant d'être dans la lumière de tous. De son côté, Abigail ne savait pas si elle était encore prête à laisser les gens approche Hope. Peut être qu'elles allaient devoir toutes les deux trouver une excuse pour justifier le fait qu'elles n'aient pas grandi ensemble. Avec l'ouverture de son cabinet d'avocat, la dernière chose qu'Abby voulait c'était que la presse s'acharne sur sa soeur. Elle ne voulait pas non plus qu'ils apprennent la vérité. Malgré ça, elle savait que Hope était en droit de dire la vérité à tous mais elle espérait qu'elles en discuteraient toutes les deux avant.
Abby se disait que grâce au fait qu'elles étaient soeurs toutes les deux, se faisaient naturellement confiance. Elle voyait pas bien que sa soeur n'était pas une tordue, surtout par rapport au fait que grâce au détective privée, elle savait que sa soeur n'avait aucun antécédant. Laissant sa soeur faire son choix, la jeune femme se dépêcha d'aller se changer afin d'enfiler une tenue plus confortable. Elle prit un legging et un débardeur qui se trouvait dans son placard et les mit. Elle prit un élastique afin d'attacher ses cheveux avant de descendre. En descendant, je vis que ma soeur se tenait face au réfrigérateur, où j'avais à l'aide d'aimant exposé de nombreuses photos. Sur ce réfrigérateur, se trouvait toutes les photos des gens que j'aimais.
- Et bien voilà, une bonne façon de mieux découvrir qui je suis. C'est Ophelia cette grande blonde. L'histoire des Carmichael avec elle et très complexe.
En l'a voyant, Abigail se mit à regarder les photos, plongeant dans ses souvenirs. Elle pensait à toute ces personnes qui faisaient de sa vie ce qu'elle était aujourd'hui.
- Tu as pu choisir ?

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  19.01.19 11:52



Je me sentais plutôt à l'aise dans la maison de ma soeur jumelle. Cette maison était très chaleureuse et très accueillante. Cependant, je n'étais pas prête à la visiter toute seule. Même si j'allais habiter ici quelque temps, je ne me voyais pas encore aller de pièce en pièce avec une grande aisance. Ma soeur avait sûrement des pièces où elle ne voulait pas que j'aille. Je préférais donc faire attention à ne rien brusquer. Ma soeur ne me paraissait pas bien méchante non plus. J'avais cette impression que je pouvais lui faire totalement confiance. Je savais que je pouvais suivre mon instinct mais une partie de moi restait cependant méfiante et alerte. Je ne voulais pas être déçue par la découverte de ma nouvelle famille... Il y avait sûrement des choses que j'ignorais dans cette famille à commencer par comprendre pourquoi j'avais été kidnappé au départ.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
Même si j'avais compris les grandes lignes de mon histoire, il me restait des questions. Je savais que mes parents ne pouvaient pas avoir d'enfants. Ils avaient été désespéré au point de me kidnapper à ma naissance. Mes parents biologiques ne m'avaient pas cherché. Ils pensaient que j'étais morte... enfin surtout ma mère. A partir de là, ma vie a été une succession de mensonges. J'avais une soeur jumelle ainsi que d'autres frères. Toute ma vie, je pensais que j'étais toute seule. A présent, je me retrouvais avec toute une famille que je ne connaissais pas. C'était beaucoup trop à assimiler. Peut-être que j'aurai dû accepter ce verre après tout. La sensation de l'alcool me manquait beaucoup... mais j'avais tellement perdu avec mon addiction. Finalement, je ne savais pas si c'était une bonne idée de tout recommencer. Peut-être qu'en faisant attention, en allant aux réunions et en me trouvant un sponsor, je pourrai y arriver. Instinctivement, j'ai glissé ma main dans ma poche pour sentir la petite pièce que l'on m'avait donné récemment pour ma sobriété. Le fait de voir ma soeur, entourée d'amis en tout genre, m'aidait à me dire qu'elle avait eu une belle vie. Contrairement à ma petite vie solitaire sur les routes avant de rencontrer mon mari, je n'avais personne sur qui compter. A présent, j'espérais que je pouvais compter sur ma soeur. Abigail était revenue avec une tenue plus décontractée. Je lui souris et lui dit :« Tu as l'air d'avoir une vie très remplie. Je veux dire avec des amis et tout. » Le fait de ne pas avoir facilement confiance faisait que je n'avais pas beaucoup d'amis. Toute ma vie, j'ai fait attention. Je ne pouvais compter que sur moi-même. C'était bizarre de penser que maintenant, j'avais une famille qui m'attendait. M'éloignant du réfrigérateur pour me rasseoir à ma place, je pris le menu de plats italiens dans les mains. « Je pense que je vais prendre un plat de fusili au pesto et toi ? On peut partager une entrée ensemble si tu veux. »

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  28.01.19 13:37



IL FAUT BIEN APPRENDRE A SE CONNAITRE
Abby voulait vraiment que sa soeur se sente à l'aise dans cette maison. En plus d'être sa maison, c'était la maison familiale des Carmichael. Il s'agissait d'une bâtisse assez ancienne qui se trouvait dans la famille depuis plusieurs générations. Après un peu de négociations, elle avait fini par obtenir la maison contre son frère Joshua. Ce dernier préférait de toute façon, habiter avec son père. C'était un bien pour un mal. Sa soeur jumelle aura tout le temps devant elle afin de visiter chaque coin et recoin de cette maison. Abigail ne savait pas vraiment si c'était le fait qu'elles soient soeurs toutes les deux qui était en train de leur permettre de lier un lien aussi rapidement. En tout cas, elle ne voyait pas les choses se faire autrement. Elles étaient soeurs, jumelle et elles avaient tout à construire désormais. La jeune femme ne savait pas encore comment elle allait présenter Hope au reste de la famille. Mais ce n'était pas ce qui l'inquiétait le plus. Une part d'elle même était tout de même égoïste. Elle voulait garder Hope pour elle et surtout l'a préparer contre le reste de la famille. Sa vie ici allait complètement être différente de la vie qu'elle menait auparavant. Dans tout les cas, Abigail était prête à discuter de tout avec Hope et surtout à répondre aux différentes questions qu'elle pouvait se poser.
L'histoire autour de Hope crééé par la famille Carmichael était plus que compliquée. Abigail n'était même pas sûre de pouvoir apporter des réponses aux questions de sa soeur. Une chose était sûre, son père ne comptait pas y répondre. Il tenterait de lui effacer toutes les questions qu'elle avait en tête. Elle n'avait pas la moindre idée de comment réagirait le reste de la famille. La jeune femme se demandait d'aileurs, si elle devait parler des autres membres de la famille. Plus la discussion avançait entre elle et plus elle se disait qu'elle devait le faire. A tout moment, sa soeur pouvait croiser quelqu'un qui l'a connaissait. Même si physiquement, elles étaient assez différentes, la confusion pouvait se faire.
Abby était curieuse et elle tenait absolument en savoir plus sa soeur mais elle ne voulait pas prendre le risque de brusquer cette dernière. Elle ne connaissait pas grand chose et elle préférait vraiment en apprendre plus venant de la bouche de sa soeur. Le côté egoiste d'Abigail reprenait petit à petit le dessus. Elle voulait garder sa soeur rien que pour elle. Elle voulait absolument profiter d'elle seule avant de l'a présenter au reste du monde. Malheureusement, elle ne pouvait pas la séquestrer et l'empêcher de sortir. Il fallait qu'elle se dépêche. Elle se mit à sourire lorsque sa soeur lui dit qu'elle avait une vie très remplie.
- J'ai de la chance d'avoir des personnes sur qui je peux compter. Des personnes importantes que je compte comme des membres de ma famille.
Dit elle tout simplement. Elle réalisait chaque jour la chance qu'elle avait de pouvoir compter sur ses amis. Parfois, elle se sentait plus proche de ses amis que de sa famille. Grâce à ses photos, Hope pouvait voir une partie de la vie d'Abby. Malgré la situation très complexe, la jeune femme était vraiment heureuse d'avoir sa soeur à ses côtés. C'était assez étrange pour elle, sachant qu'elle n'avait grandit qu'entouré de garçons.
- Je vais prendre des raviolis au saumon. Je n'ai pas d'idée pour l'entrée. Je n'ai pas l'habitude d'en manger mais je t'aiderai volontiers à déguster cette entrée.
Lorsqu'elle prenait un repas, la jeune femme prenait simplement un plat et un bon verre de vin. Elle n'aimait pas vraiment les desserts.

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  02.02.19 20:51



Je continuais de me demander quelles similitudes et quelles différences j'avais avec ma soeur. C'était un peu compliqué de le savoir aux premiers abords. Quand je la regardais, je me disais qu'elle était très élégante, contrairement à moi. A cause de mon travail, je n'ai pas vraiment le temps de soigner mon apparence. A force, la routine s'est installée. Je ne suis donc pas aussi élégante que ma soeur. Je pense qu'il faudrait que j'apprenne à mieux la connaître. Peut-être qu'il fallait que je me lance dans une série de questions. Je ne voulais pas qu'elle pense que je l'interrogeais. J'avais juste très envie d'apprendre à la connaître ainsi que toute notre famille. Je n'en revenais pas : moi, Hope Williams, j'avais toute une famille qui m'était cachée. Pendant des années, j'ai cru que j'étais seule au monde. Si j'avais su avant que j'avais une famille à New York, je serai probablement venue la voir et la rencontrer. Je ne sais pas comment ils vont tous m'accueillir et s'ils sont tous aussi gentils qu'Abigail.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
Même si j'ai toujours été très indépendante, une vie familiale m'a beaucoup manqué. Je l'ai un peu retrouvé lorsque j'ai épousé mon mari. C'était mon conte de fées qui s'était réalisé. Il avait rempli parfaitement le rôle du prince charmant. J'aurais tout fait pour lui. Il m'avait vraiment rendu heureuse pendant toutes ces années. A présent, j'avais du mal à lui pardonner. Ce n'était pas facile d'admettre que je m'étais trompée sur toute la ligne, que ma famille n'existait pas. Je rêvais tellement d'avoir une famille que je n'avais pas vu que tout n'était qu'un mirage. Je me rappelle à quel point, avec mes parents, j'étais heureuse, quand j'étais toute petite. On changeait souvent de ville et de maison. A l'époque, je trouvais que c'était amusant car je pouvais me faire des amis partout. Maintenant que je connais la vérité, je sais que mes parents ont toujours cherché à fuir quelqu'un. Ils avaient tellement peur de se faire prendre que ma mère a perdu tout courage pour vivre. Je pense que mes parents étaient réellement désespérés. Je peux le comprendre... mais toute ma vie, je me suis sentie seule. Je continue à en vouloir à mon père de m'avoir caché cette information, même si je n'ai plus de nouvelles de lui. Etre en face d'Abigail me faisait plaisir. J'avais encore l'impression de rêver mais je restais méfiante. Tout était trop beau pour être vrai. « On peut prendre des bruschetta. Ce n'est pas très lourd. » Je regardais ma soeur commander nos plats. J'avais très envie de lui poser des questions. J'en avais tellement dans ma tête. Pendant un moment de silence, j'ai décidé de me lancer et ainsi, je lui ai demandé : « Peux-tu me raconter un peu ta vie ? Qu'est-ce que tu fais comme métier ? Qui sont les personnes importantes de ta vie ? Est-ce que tu t'entends bien avec tous les membres de ta famille... enfin de notre famille ? » Je sais que c'est beaucoup de questions mais j'avais réellement envie de connaître ma soeur. J'avais un peu peur qu'elle rejette mon enthousiasme...

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  07.02.19 21:56


IL FAUT BIEN APPRENDRE A SE CONNAITRE
 On avait beau avoir grandi dans deux mondes complètement différent, à des centaines de kilomètres l'une de l'autre et pourtant, j'avais l'impression de déjà l'a connaître. Abby était très curieuse et elle mourait d'envie d'harceler sa soeur de questions pour tout savoir sur elle. Mais elle également peur de brusquer cette dernière et du coup, elle prenait son temps. Elle ne voulait pas que sa soeur finisse par partir de la maison en quittant la porte. Ici, elle était loin de ses habitudes.
Aux yeux d'Abigail, l'apparence comptait énormément. D'ailleurs, c'était aussi grace à cela que son cabinet d'avocat commençait à être connu. A force d'acheter des vêtements, du maquillage ou de manger au restaurant, la jeune femme parvenait toujours à glisser qu'elle avait ouvert son propre cabinet d'avocat. Elle avait récupéré de nombreux clients grâce à cela. Sa soeur aura le temps de s'habituer au ryhme de vie de New York mais aussi de son extravagance. Abigail n'avait pas à se plaindre. Elle avait les moyens de vivre et de se faire plaisir. Désormais, elle faisait tout de même attention à ses dépenses. Elle ne gagnait pas aussi bien sa vie que lorsqu'elle travaillait avec son père. Grâce à lui, elle se faisait pas mal de bonus.
Attrapant le téléphone, elle composa le numéro de l'italien et passa la commande. La jeune femme commanda tout ce que Hope désirait. Elle espérait que le premier repas que prendrai sa soeur dans cette ville sera remarquable.
- Oulala. Alors ... Je vais essayer de te répondre en ordre. Je suis avocate. J'ai ouvert mon cabinet d'avocat il y a quelques semaines avec deux autres femmes extraordinaires. On est le premier cabinet de New York avec que des femmes en dirigeantes. C'est à la fois excitant et intimidant ... . Concernant les personnes les plus importantes de ma vie ...   La jeune femme se mit à réfléchir quelques instants. Elle ne savait pas vraiment si ce chapitre concernait les membres de sa vie également mais cela convenait parfaitement avec la seconde question. Elle avait le choix entre deux situations : mentir à sa soeur et l'a laisser se faire sa propre opinion ou lui dire la vérité à ce sujet. Elle préférait commencer sa relation avec sa soeur sur de bonnes bases. Elle soupira avant de se lancer dans une longue tirade
- Concernant les personnes les plus importantes de ma vie, je te répondrai sans hésitation Liam et Ophelia. Alors Liam est pompier pour la ville de New York et je suis folle amoureuse de lui. J'ai d'ailleurs hâte de te le présenter ! Ensuite Ophelia est ma meilleure amie. Nous avons grandi ensemble et partagé de nombreuses choses toutes les deux. Mon père, enfin le notre a fait croire à tout le monde qu'elle était ma demi-soeur. Sauf qu'on avait pas le droit d'en parler à quique ce soit. Elle en a beaucoup souffert ... Mais c'est grâce à elle qu'aujourd'hui, on peut se retrouver ...    dit-elle tout simplement en posant sa main sur celle de sa soeur. Elle était reconnaissante d'avoir Ophelia dans sa vie car c'est grâce à elle qu'elle retrouvait Hope aujourd'hui. Discuter de sa famille c'est assez difficile pour Abigail. Elle ne savait pas comment aborder les choses pour l'instant. A la palce de Hope, elle trouverait cette famille vraiment horrible d'avoir infliger autant de douleur et de cachotterie. Elle trouvait ça inconcevable qu'un parent laisse son enfant grandir à l'autre bout du monde pour se protéger ... Enfin c'était de l'histoire ancienne. L'important c'est qu'elles soient enfin ensemble toutes les deux.
Tu es sûre que tu veux que je parle de notre famille ? Concernant mon père, notre père pardon. La situation est assez tendue entre nous depuis que j'ai su pour toi. Et puis, j'ai travaillé pour lui durant quelques mois et j'en avais assez d'être à son service et de tout faire comme il veux. Notre mère, elle vit complètement dans un autre monde. Disons qu'elle préfère s'occuper d'oeuvres de charités et de parcourir le monde plutôt que de rester avec son mari ou ses enfants. C'était assez étrange notre relation. Aussi loin que je m'en souvienne, elle ne s'est jamais occupée de moi. Je n'ai jamais rien noué auprès d'elle. Et puis il y a Aron. Aron c'est notre frère ainé. Notre père l'a rejeté et l'a complètement effacé de notre vie parce qu'il s'est blessé. En fait, c'était un athlète de haut niveau et cette blessure à briser toute sa carrière. Le plan B proposé par John ne lui convenait pas. Il a refusé de travaillé avec lui et il s'est retrouvé dehors, blessé et sans un sou. Aujourd'hui, il tient un bar mais il a beaucoup de mal à s'en sortir. Il vit encore dans le passé. John a détruit sa vie.
Elle était très en colère rien qu'en racontant cette histoire au sujet de Aron. Elle ne savait pas comment est-ce qu'elle pouvait rendre la situation un peu mieux. En fait c'était horrible tout ce qui s'était produit entre son père et Aron.
Ensuite, il y a Joshua il est complètement du côté de John. Il a les mêmes envies que lui. Et après il y a Jamie et Faith. Ils se connaissent depuis qu'ils sont enfants. Ils se sont mariés et ils ont tout de suite quitter New York. Je n'ai pas la moindre idée de quand ils vont revenir. Ils sont vraiment extraordinaire ...
En quelques minutes, elle était parvenue à réaliser l'impensable. Décrire sa famille de la façon la plus simple et la plus objective possible.

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

Hope Williams
Voir le profil de l'utilisateur
Super Admin'
J'habite à New York depuis le : 02/12/2018 J'ai : 29 ans. En vrai, on me surnomme : Klarinette J'ai parlé au total : 47 fois et mon avatar est : Sophia Bush J'ai tendance à être schizo car je suis aussi : Ophelia Jones & Savannah Andrews Je crédite : Tearsflight (avatar) & Google (gif)

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 4 Juillet à : New York Je suis de nationalité : américaine Dans la vie, je suis : infirmière En ce moment, je suis : presque divorcée J'habite dans : un loft Points : 2

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  17.02.19 20:23



J'étais heureuse que ma soeur jumelle me parle de sa vie, de son travail, de ses proches et de notre famille. Avec son récit, j'en apprenais un peu plus sur notre famille. J'avais vraiment hâte d'en apprendre plus sur ma soeur jumelle et je dois avouer que je ne suis pas déçue d'entendre son histoire. Abigail avait vraiment une vie palpitante. Elle s'était faite la vie qu'elle voulait à New York. Elle était une grande avocate qui avait son propre cabinet. Elle sortait avec un type qui avait l'air génial. Elle avait des amis sur qui elle pouvait compter comme son amie Ophelia, qui avait sincèrement l'air d'être très gentille. Je dois avouer que j’enviais un peu sa vie. Je n’avais jamais vraiment eu d’attache à part à La Nouvelle Orléans où j’avais rencontré mon mari. J’avais eu une vie de rêve grâce à lui mais il avait tout gâché en couchant avec elle. Je pensais sincèrement que notre histoire allait durer toute notre vie mais le destin en a voulu autrement. A présent, j’étais à New York et j’apprenais à connaître ma famille à travers les récits de ma sœur jumelle. En ce qui concerne notre famille, je me suis rendue compte qu’Abigail était quand même assez proche d'eux mais pas de tous. Son avis était tout à fait objectif même si elle était impliquée dans toute cette histoire. Elle avait sûrement dû se sentir trahie par notre père qui avait caché mon existence. Il avait fait croire à tout le monde que j’étais morte à la naissance alors qu’en réalité, j’avais été enlevée par mes parents adoptifs. Ils en voulaient tellement à mon vrai père qu’ils avaient décidé de m’enlever.
lost sisters
Parce qu'il faut bien se rencontrer un jour et apprendre à se connaître.
J’étais vraiment contente d’avoir eu le courage de lui poser toutes les questions que j’avais en tête. Je savais que ce n’était pas évident de répondre à toutes ces questions mais j’avais besoin d’en savoir plus sur notre famille. Je suis d’ailleurs contente qu’Abigail ne m’ait pas dit qu’elle préférait me répondre un autre soir. J’étais tellement curieuse que je pense que je ne l’aurais pas supporté. Abigail comprenait que j’avais besoin d’en apprendre plus sur sa vie et sur notre famille. Cela faisait 29 ans que l’on me mentait… enfin qu’on nous mentait. En parlant avec ma sœur, je me suis rendue compte que ma famille était quand même assez tordue. Je n’avais pas vraiment eu de chance dès le départ, en me faisait enlever par mes parents adoptifs. Certes, j’avais été épargnée par ces drames familiales. On peut dire que j’avais eu de la chance au final mais j’avais eu une vie en solitaire. Pendant toutes ces années, j’avais cru que j’étais toute seule alors que ma famille était à New York. J’ai beaucoup de mal à faire confiance aux autres mais une part de moi savait que je pouvais faire confiance à Abigail. Mon instinct me disait que je pouvais lui faire confiance. Elle ne m’aurait pas avoué toutes ces horribles choses sur notre père si elle me voulait du mal. Je pense que je peux faire confiance en ma sœur jumelle. Au final, je n’étais pas la seule victime dans toute cette situation. Mon frère Aron avait également été injustement traité juste à cause d’une blessure qu’il a eu. Quand notre père ne pouvait pas avoir ce qu’il voulait, il nous le faisait payer. A présent, je me rendais compte du personnage qu’il était. Le pire dans tout ça, c’est qu’il était maire de la ville de New York. Comment avait-il réussi ça ? En mentant tout du long ! Je n’avais pas un avis neutre à son sujet. Je sais que je devais rester ouverte mais j’avais du mal à croire qu’un type puisse faire croire à tout le monde que sa propre fille était morte au lieu d’avouer qu’elle avait été kidnappée. J’avais écouté le récit d’Abigail en entier et j’en avais toujours des frissons. Cette histoire était vraiment démente. « Je te remercie de m’avoir parlé de notre famille. A présent, je comprends un peu plus la situation. » Je ne sais pas si je pouvais rester totalement neutre. Je ne savais pas si je devais rester à New York ou pas. Je sais que c’est une situation très compliquée mais j’avais envie de m’impliquer. Je ne voulais plus ressentir cette solitude que j’avais ressenti pendant toutes ces années, surtout si j’avais une sœur jumelle et toute une famille qui m’attendait à New York. « En lisant mon dossier, j’ai eu du mal à croire à toute cette histoire. Le fait que tu aies répondu à mes questions m’aide à me rendre compte que tout ça est réel. Pendant toute ma vie, on m’a menti… enfin, on nous a menti. Qu’est-ce qui se serait passé si on avait vécu notre vie ensemble ? C’est vraiment une histoire de dingue ! » Je ne sais pas si ma sœur avait envie d’en apprendre plus sur ma vie. Elle ne m’avait pas posé la question. Je ne lui en voulais pas. C’était encore un choc de voir son double en face de soi. En tout cas, si elle me demandait comment était ma vie à La Nouvelle Orléans, je lui en parlerai sans me cacher.

_________________

Présence réduite
Let's start a new life.
Signature par Magma
Revenir en haut Aller en bas

Abigail Carmichael
Voir le profil de l'utilisateur
Admin' fabuleuse
J'habite à New York depuis le : 26/07/2018 J'ai : 27 ans. En vrai, on me surnomme : Choup’s J'ai parlé au total : 749 fois et mon avatar est : Sophia Bush Je crédite : Choup's pour l’avatar et SophiaBushgifs pour le gif

♫ Take A Little Picture Of Me ♫ :

Je suis né(e) le : 04 juillet à : New York Je suis de nationalité : Américaine Dans la vie, je suis : Avocate En ce moment, je suis : Amoureuse de Liam Spencer J'habite dans : Une maison familiale Points : 8

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  16.03.19 12:30


IL FAUT BIEN APPRENDRE A SE CONNAITRE
C'était un peu bizarre pour Abigail de parler de sa vie, de l'état de sa famille en règle générale. Elle n'avait jamais parlé de tout cela à Liam, du moins en détail. Elle ne lâchait que certaine anecdotes au sujet de la vie de sa famille. D'ailleurs, elle n'avait toujours pas présenté Liam au reste de sa famille. Elle ne savait pas comment s'y prendre. C'était assez compliqué pour elle, de présenter une personne "normale" à cette famille de pouvoir, dont elle est malheureusement le membre.
Abigail adorait sa vie mais c'est vrai que tous les mensonges autour d'elle et les conflits ne l'ont pas aidé à être sereine. Aujourd'hui, elle était fière de dire qu'elle était une femme accomplie, qu'elle était forte et indépendante. Mais que surtout, elle n'avait pas eu besoin que son père joue de ses connaissances pour qu'elle réussisse.
Elle avait beau parlé de sa vie, elle espérait que sa soeur n'a manqué de rien tout au long de ses années. Elle ne comprenait toujours pas comment son père avait pu mentir autant. La jeune femme se disait que c'était certainement à cause de tout cela, que la vie de sa famille avait pris un autre tournant. Les chose auraient pu être si différente si sa soeur avait été à ses côtés ... Elle avait beaucoup de regrets de ne pas avoir grandi avec elle.
Répondre à toutes les questions de sa soeur était normale pour la jeune femme. C'était comme ça qu'elle allait pouvoir découvrir chaque Carmichael mais aussi pouvoir d'emblée se méfier de certain, lorsqu'elle allait les rencontrer. Abigail était également très curieuse. Elle avait vraiment envie de mieux la connaître.
On est une famille vraiment bizarre n'est-ce pas ? Du coup, tu veux bien m'en dire plus sur toi ?
Elle attendait que sa soeur lui dise si elle avait quelqu'un dans sa vie, le boulot qu'elle faisait également et surtout si elle était heureuse. Elle l'a regardait par moment fixement, ce qui pouvait mettre sa soeur mal à l'aise. Mais elle essayait de trouver des différences entre son visage et celui de sa soeur. Il faut bien avouer que niveau visage, elles étaient identiques en tout point. Abigail se demandait si Hope aimait les mêmes choses qu'elle. Elle aurait bien aimé partagé des moments lorsqu'elles étaient petites. Elles auraient pu être vêtue de la même façon en étant petite et même se faire passer l'une pour l'autre.
Comme on dit, avec des "Si", on referait le monde ... Ce qui compte c'est l'instant présent et que l'on puisse partager des moments toutes les deux. Enfin tous ensemble avec les autres ...
Dit elle à sa soeur. Elle préférait garder Hope pour elle pendant quelques temps. Elle tenait tellement à la préserver du monde extérieur et surtout du reste de la famille. Abby était persuadé que les autres allaient se jeter sur elle et qu'elle finirait par devenir une personne totalement différence. Elle avait envie que sa soeur reste comme ellle était aujourd'hui, qu'elle garde son innocence.
Quel est ton plus grand rêve ?

HARLEY-

_________________

ABBY&LIAM

They are so good together
©️ FRIMELDA (signature) & WASSERMANN (gif)
Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Lost sisters (Abigail)  

Revenir en haut Aller en bas
 
Lost sisters (Abigail)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cypher's sisters of battle
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» The Weird Sisters
» Lost Element
» Abigail Blackson, la petite fille du Diable...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just New York :: New York is my dream city :: Manhattan :: East Village :: Abigail Carmichael-
Sauter vers: