Partagez | 
 

 Panic On The Ferry Boat || Blake & Jake

Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I ♥ NY a little
J'habite à New York depuis le : 12/11/2018 J'ai : 18 ans. En vrai, on me surnomme : Tia J'ai parlé au total : 33 fois et mon avatar est : Alexandra Daddario. Je crédite : @EntranceIcons

Je suis né(e) le : 16 Mars 1984 à : New York. Je suis de nationalité : Américaine. Dans la vie, je suis : Psychiatre. En ce moment, je suis : Célibataire. J'habite dans : un penthouse, à Manhattan avec : moi-même.


MessageSujet: Panic On The Ferry Boat || Blake & Jake  21.11.18 22:33

Panic On The Ferry Boat
Blake & Jake
Par cette journée froide de Novembre, le soleil était de sortie et il n'y avait eu que de rares nuages obscurcissant le ciel new-yorkais. L'astre solaire venait juste de laisser place à une nuit noire et la lune n'allait pas tarder à apparaître parmi les étoiles. Il était probablement dix-neuf heures, voire quasiment vingt heures. Je n'en savais rien, puisque je n'avais pas de montre et que je n'avais pas besoin de sortir mon téléphone portable.

Ce soir-là, j'avais prévu de me rendre à Staten Island et pour cela, je devais prendre le ferry. Alors, sortant de la voiture que m'avait prêté le gratte-ciel résidentiel dans lequel j'habitais, je me mis à parcourir les quelques mètres qui me séparaient du quai. Le ferry boat se trouvait au bord du quai, flottant sur l'eau et il n'attendait que moi ; enfin, je n'étais sans doute pas la seule qui devait se rendre sur la petite île à une heure pareille.

Montant sur le ferry qui, d'ailleurs, était le dernier de la journée si l'on faisait abstraction de celui qui viendrait nous chercher, afin de nous ramener à Manhattan, je m'installais à l'avant de celui-ci, afin de profiter de l'air frais que m'offrait la baie. La vue à l'arrière était impressionnante, puisque l'on pouvait apercevoir New York, ainsi que la Statue de la Liberté. Néanmoins, j'avais toujours préféré m'installer ici, à l'avant.

Globalement, nous n'étions pas beaucoup sur le bateau. Certains passagers s'étaient installés sur les bancs qui se trouvaient à l'intérieur, tandis que d'autres profitaient de la présence du café. D'ailleurs, j'y avais été pour m'acheter un thé, avant d'aller m'accouder contre les barrières.

J'adorais me trouver là, accoudée aux barrières blanches avec une tasse de thé chaud dans les mains. Il faisait froid, mais heureusement pour moi, je portais un manteau et puis, ma boisson était si chaude que mes mains ne pouvaient pas être gelées. Je profitais de la vue, oubliant tout le reste, lorsque je regardais les lumières de la ville et le court d'eau qui s'étendait à perte de vue.

Cela faisait déjà quelques minutes que j'avais embarqué sur la bateau, lorsque que soudain, je vis les lumières de la ville qui s'éteignirent les unes après les autres, plongeant New York dans le noir. Je me disais que j'étais à l'abri, puisque je me trouvais sur un ferry et non, pas sur la terre ferme. J'avais tord.

Quelques secondes plus tard, le ferry fut plongé dans le noir complet et le conducteur arrêta le bateau, car se repérer dans le noir était impossible. Visiblement, la Grande Pomme venait de devenir une ville silencieuse à cause d'une panne de courant ; chose qui, heureusement pour nous, arrivait rarement.

Fouillant dans mes poches dans l'espoir d'y trouver mon téléphone qui pourrait me servir de lampe torche, je me rappelais soudainement de l'avoir laissé dans la voiture. Je me mis à soupirer, car cet appareil technologique aurait pû m'être très utile. Vu que je ne pouvais pas me repérer, je décidais de poser ma tasse sur le sol, afin de ne pas renverser ma boisson sur quelqu'un par inadvertance.

Je décidais alors de rentrer à l'intérieur, tout en me guidant grâce au barrière, mais à un moment, je fus obligée de m'en décrocher, car cela ne m'était plus d'aucune aide. J'allais devoir y aller à l'aveuglette, alors marchant tout droit, je finis par rentrer de plein fouet dans une autre personne. C'était ce que je redoutais le plus.

« Excusez-moi, mais pour ma défense, il est difficile d'éviter les gens lorsqu'il fait nuit noire et que toute la ville est plongée dans l'obscurité. » Dis-je à la personne que je venais de bousculer.

Au vue de la carrure, il me semblait que c'était un homme, mais sans lumière, je ne pouvais pas en être sûre. Le pire était que je connaissais celui dans lequel j'étais rentrée, mais ça, je ne le savais pas encore.
Événement


@Jake Wilson
Revenir en haut Aller en bas
 
Panic On The Ferry Boat || Blake & Jake
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belgian Boat show 2011
» PT boat
» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people
» Ferry Grecque
» Un ferry turc en fin de course

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just New York :: Let's have more fun ! :: Archives :: évènements terminés :: New York In The Dark-
Sauter vers: